Bouteilles de gaz vides, arme factice : le curieux "attentat" de l'incendiaire de la Part-Dieu

Bouteilles de gaz vides, arme factice : le curieux "attentat" de l'incendiaire de la Part-Dieu
Photo d'illustration - LyonMag

Placé en garde à vue samedi matin, l’incendiaire de la Part-Dieu est toujours interrogé par les enquêteurs lyonnais.

Ces derniers doivent déterminer si ce SDF de 39 ans est réellement un terroriste comme il le revendiquait ou un individu déséquilibré qui ne risquait pas d’aller loin avec ses bouteilles de gaz vide et son arme de poing factice.

Pour rappel, samedi matin, le 17 reçoit un appel inquiétant. Le trentenaire indique qu’il se trouve dans le parking des Cuirassiers dans le 3e arrondissement de Lyon et qu’il compte commettre un attentat en mettant le feu à sa voiture. Il sera finalement interpellé avenue de Saxe, sans opposer de résistance. En appelant le matin plutôt que l'après-midi, le SDF savait qu'il serait plus facilement arrêté, car le mouvement des gilets jaunes n'accaparait pas encore les forces de l'ordre.

En comparaison avec les actes d’autres terroristes, le modus operandi du Lyonnais apparaît comme étrange. Selon nos informations, la police reste inquiète concernant la préparation réalisée par l’individu, même partielle.

Le choix de sa cible, le centre commercial de la Part-Dieu, n’est pas anodin, il s’agit de l’un des sites lyonnais régulièrement cités par les autorités comme étant le plus potentiellement visé par un acte terroriste.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Facile le 23/01/2019 à 21:16

Il voulait tout simplement toucher la COTOREP , il joue le fou et.... Bingo !!

Signaler Répondre

avatar
diplomedejournalise.encarton le 21/01/2019 à 18:18

pourquoi mettre le mot attentats sérieux , vous etes vraiment des fouteurs de merde lyonmag

Signaler Répondre

avatar
ExGrenoblois le 20/01/2019 à 13:33
Grenoblois a écrit le 20/01/2019 à 11h54

Lyon ville de délinquants de la part d’un grenoblois je me suis fait agresser y’a 10 jours à la duchere je déteste cette ville

Comme je te comprends
https://www.google.com/amp/s/france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/grenoble/exclusivite-inquietants-chiffres-delinquance-grenoble-1538440.amp

J'ai le nostalgie des petits quartiers grenoblois sans histoire, Teisseire, Ville-neuve, Mistral, Clos D'or...

Signaler Répondre

avatar
Grenoblois le 20/01/2019 à 11:54

Lyon ville de délinquants de la part d’un grenoblois je me suis fait agresser y’a 10 jours à la duchere je déteste cette ville

Signaler Répondre

avatar
mouarff le 20/01/2019 à 10:31
Le moyen âge ? C’Est aujourd’hui a écrit le 20/01/2019 à 09h00

La république bananière du Franboulistan dans toute sa splendeur,ses fous en libertés,ses barbares,ses barbouzes,ses Cassos ect....

T'as oublié de te mettre dans la liste

Signaler Répondre

avatar
Logique le 20/01/2019 à 10:17

Son prénom on le dit pas ? Surment Jacques Vincent Xavier je pense sinon on l'aurait cité

Signaler Répondre

avatar
Français. le 20/01/2019 à 10:06

Les terroristes s'appellent désormais :
Déséquilibrés
SDF
Les loubards :
Bande de jeunes

La langue Française évolue.

Signaler Répondre

avatar
Heure de gloire le 20/01/2019 à 09:34

Sans doute un dangereux doux en manque de psycho/Philo qui a voulut s'en prendre symboliquement à une cathédrale du fric pour avoir son heure de gloire lui aussi.

Signaler Répondre

avatar
L'onclesamisation de la France le 20/01/2019 à 09:25

Un incident qui explique pourquoi le quotidien américain le New York Times a choisi Lyon comme 'la première ville de France à visiter en priorité'. Sa médiocrité ambiante et ses fous aideront les Ricains en mal du pays de se sentir un peu comme chez eux…..

Signaler Répondre

avatar
Le moyen âge ? C’Est aujourd’hui le 20/01/2019 à 09:00

La république bananière du Franboulistan dans toute sa splendeur,ses fous en libertés,ses barbares,ses barbouzes,ses Cassos ect....

Signaler Répondre

avatar
Fretas le 20/01/2019 à 08:49

C'est très simple : il a voulu se faire arrêter pour passer l'hiver au chaud, sans pour autant ne faire de mal aux gens (d'où l'arme factice et les bouteilles vides).

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.