Le LHC ne doit plus calculer face à Nice

Le LHC ne doit plus calculer face à Nice
Mitja Sivic doit vite trouver des solutions pour sauver sa dernière saison entre Rhône et Saône - LyonMag.com

Il ne reste plus que 6 matchs à jouer aux Lions avant la fin de la phase régulière.

Lyon peut encore envisager le meilleur... comme le pire. Ce dimanche, pour la 40e journée de Synerglace Ligue Magnus, le LHC reçoit les Aigles de Nice. Même si la huitième place est encore accessible, la forme des Lyonnais incite peu à l'optimisme.

Huit défaites d'affilée, des joueurs à l'infirmerie (Ryan Verbeek, Valentin Michel, Kalvis Ozols), des défaillances face à la cage, le LHC est bel et bien en crise. Mais s'ils ne veulent pas se battre pour se maintenir en Synerglace Ligue Magnus et se qualifier in extremis pour les Playoffs, ils vont devoir redresser la barre dès ce dimanche contre Nice.

Un calendrier plutôt favorable

Peut-on voir un point d'optimisme ? Peut-être. Si Lyon a un déplacement périlleux, à Rouen, pour la J41, ils vont encore affronter deux de leurs adversaires directs à l'accession au top 8, qui plus est à domicile : Anglet (14/02, match en retard de la 15e journée) et Chamonix (44e et dernière journée). Démarrer une dynamique positive ce dimanche peut donc laisser envisager un avenir plus radieux que pour lequel ils se prédestinent pour le moment.

Mais en face, Nice, désormais solide 7e, pourrait faire un grand pas vers la qualification en cas de victoire ce dimanche. Mieux encore pour eux : ils pourraient passer devant Bordeaux en cas de défaite de ces derniers, qui reçoivent Rouen. Finir 6e à la fin de la phase régulière, c'est éviter l'ogre grenoblois. Autant dire que c'est plus qu'un simple confort. Et les Aigles sont en forme en ce moment. Ils restent sur trois succès d'affilée, à Strasbourg (2-6), contre Chamonix (5-2) et contre... Bordeaux, leur adversaire direct (3-2 A.P.).

Une équipe en décomposition d'un côté, une autre à l'ambition bien rodée. Aux Lions de faire taire les critiques. La rencontre débutera à 17 heures à la patinoire Charlemagne.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.