Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Grand Hôtel-Dieu : des boutiques en souffrance, pas d’investisseur pour l’hôtel Intercontinental

LyonMag

Pour l’instant, c’est loin d’être l’euphorie. Au grand dam de Gérard Collomb qui en avait fait un argument de campagne pour 2020.

Inaugurées voici tout juste neuf mois, les boutiques de vêtements et de décoration de l’Hôtel Dieu rénové vivent un accouchement particulièrement difficile. Les clients lyonnais n’ont pas encore pris l’habitude de fréquenter les magasins de la cour du Midi qu’illumine une superbe verrière de 1 100 m2.

Les soldes n’ont semble-t-il pas apporté l’affluence qu’espéraient les commerçants. Des rumeurs alarmistes circulent même sur l’avenir de certaines boutiques qui serait d’ores et déjà menacé au Grand Hôtel-Dieu.

 

Les restaurants, en revanche, tirent nettement mieux leur épingle du jeu. De même, la clientèle locale tout comme les touristes semblent apprécier l’ouverture toute récente des halles avec quelques enseignes prestigieuses (le traiteur Pignol, les fromages La Mère Richard, la boucherie Trolliet, les chocolats Voisin, le boulanger Pozzoli, le poissonnier Vianney, etc).

 

 

La prochaine étape concerne l’ouverture au printemps du luxueux hôtel Intercontinental. Tout laisse à penser que l’établissement de luxe sera à la hauteur des attentes avec ses 114 chambres, 30 suites, un restaurant avec sa terrasse dans le jardin, un centre de conférence et le bar situé dans le grand dôme.

 

Reste que, pour l’instant, Eiffage n’a toujours pas trouvé d’investisseur pour l’hôtel qui sera géré par Intercontinental. C’est donc le groupe qui porte à la fois le poids de l’investissement et le risque financier de la gestion. Cette situation cause bien du souci aux responsables, d’autant que l’équilibre financier est loin d’être assuré.



Tags : Grand Hôtel-Dieu | hôtel intercontinental | eiffage |

Commentaires 65

Post monétaire Déposé le 14/02/2019 à 13h11  
Par Post monétaire Citer

renaud Lyon a écrit le 14/02/2019 à 09h39

Y'a tes copains de la ZAD qui t'attendent pour faire du compost avec des légumes bio périmés, reste pas là !

:-D

Un bien bel argument que le vôtre. :o)

Déposé le 14/02/2019 à 09h39  
Par renaud Lyon Citer

Post monétaire a écrit le 13/02/2019 à 23h05

"............j'ai gardé un 4x4 Mercedes 10 ans parce que je ne trouvais pas de SUV ../.. mon Mercedes pouvait facilement faire 100000 de plus :) Je n'ai donc pas "privé Fiat ou BMW d'une vente" !"

Non, vous n'avez pas privé d'une vente les constructeurs de voiture pendant 10 ans...

:D

Et dire que vous auriez pu les priver encore plus longtemps si l'impression d'être une personne "dépassée" en gardant votre vielle voiture, n'avait pas été programmée par les pubs des constructeurs...

:o)


Sacré pollueur pro-croissance qui n'a pas compris que notre planète a des ressources non extensibles...
Le bonjour à vos enfants !
:o)

Y'a tes copains de la ZAD qui t'attendent pour faire du compost avec des légumes bio périmés, reste pas là !

:-D

Post monétaire Déposé le 13/02/2019 à 23h05  
Par Post monétaire Citer

renaudLyon a écrit le 13/02/2019 à 18h05

Et surtout, tout ça parce que monsieur ne veut pas admettre qu'il y a un tas de pognon dormant qui ne demande qu'a être dépensé dans de nouveaux commerces et restaurants bien pensés, bien placés, attractifs sans pour autant que ça déshabille paul, du moment qu'on parle d'une offre sur laquelle il reste un appétit non satisfait.
Je prends un autre exemple : j'ai gardé un 4x4 Mercedes 10 ans parce que je ne trouvais pas de SUV qui me plaisait assez pour le remplacer. J'en ai enfin trouvé un et remplacé ma voiture. Exemple parfait de l'offre qui a créé la demande car ca n'a jamais été un pb d'argent... mais d'offre disponible et attractive, vu que mon Mercedes pouvait facilement faire 100000 de plus :) Je n'ai donc pas "privé Fiat ou BMW d'une vente" !
Aucun rapport avec la théorie monétaire dont on se demande bien pourquoi chose machin est allé la convoquer (et à qui je ne répondrai plus, perte de temps absolu, donc il aura le dernier mot facilement !)

"............j'ai gardé un 4x4 Mercedes 10 ans parce que je ne trouvais pas de SUV ../.. mon Mercedes pouvait facilement faire 100000 de plus :) Je n'ai donc pas "privé Fiat ou BMW d'une vente" !"

Non, vous n'avez pas privé d'une vente les constructeurs de voiture pendant 10 ans...

:D

Et dire que vous auriez pu les priver encore plus longtemps si l'impression d'être une personne "dépassée" en gardant votre vielle voiture, n'avait pas été programmée par les pubs des constructeurs...

:o)


Sacré pollueur pro-croissance qui n'a pas compris que notre planète a des ressources non extensibles...
Le bonjour à vos enfants !
:o)

Post monétaire Déposé le 13/02/2019 à 22h59  
Par Post monétaire Citer

Pm encore recalé a écrit le 13/02/2019 à 17h55

Pauvre Pm qui passe des années à raconter ses ignorances en économie: il confond rareté d 'un bien qui entraine l inflation et la rareté de la monnaie...si la monnaie est surabondante ,le bien vendu va avoir un prix inflationniste au contraire pour équilibrer la loi de l offre et de la demande: au bac en économie ,Pm serait recalé sur un concept simpliste pourtant ...c est la rareté d un bien qui permet de limiter la demande avec un prix dissuasif:domaine du luxe par exemple

Les perles des opposants aux idées postmonétaires :

"...............c est la rareté d un bien qui permet de limiter la demande avec un prix dissuasif.................."

venant du même gars qui soutient mordicus, que la monnaie n'est pas autant un outil d'échange qu'un outil d'exclusion !

:D

Déposé le 13/02/2019 à 18h05  
Par renaudLyon Citer

Pm encore recalé a écrit le 13/02/2019 à 17h55

Pauvre Pm qui passe des années à raconter ses ignorances en économie: il confond rareté d 'un bien qui entraine l inflation et la rareté de la monnaie...si la monnaie est surabondante ,le bien vendu va avoir un prix inflationniste au contraire pour équilibrer la loi de l offre et de la demande: au bac en économie ,Pm serait recalé sur un concept simpliste pourtant ...c est la rareté d un bien qui permet de limiter la demande avec un prix dissuasif:domaine du luxe par exemple

Et surtout, tout ça parce que monsieur ne veut pas admettre qu'il y a un tas de pognon dormant qui ne demande qu'a être dépensé dans de nouveaux commerces et restaurants bien pensés, bien placés, attractifs sans pour autant que ça déshabille paul, du moment qu'on parle d'une offre sur laquelle il reste un appétit non satisfait.
Je prends un autre exemple : j'ai gardé un 4x4 Mercedes 10 ans parce que je ne trouvais pas de SUV qui me plaisait assez pour le remplacer. J'en ai enfin trouvé un et remplacé ma voiture. Exemple parfait de l'offre qui a créé la demande car ca n'a jamais été un pb d'argent... mais d'offre disponible et attractive, vu que mon Mercedes pouvait facilement faire 100000 de plus :) Je n'ai donc pas "privé Fiat ou BMW d'une vente" !
Aucun rapport avec la théorie monétaire dont on se demande bien pourquoi chose machin est allé la convoquer (et à qui je ne répondrai plus, perte de temps absolu, donc il aura le dernier mot facilement !)

Déposé le 13/02/2019 à 17h55  
Par Pm encore recalé Citer

Post monétaire a écrit le 13/02/2019 à 10h30

Que de manipulations de votre part :


"...................Contrairement à ce que vous semblez croire, la totalité des richesses n'est absolument pas couverte par le cash en circulation. Et n'a pourtant rien de virtuel................"

????????????

J'écris quoi qui vous fait penser à ça ???

Je vous ai justement dit l'inverse, que la "valorisation" n'était pas égale à de l'argent dépensable librement.



".....................Et votre raisonnement et tellement stupide qu'il reviendrait à dire qu'un "riche" qui ne garderait pas de cash mais l'investirait systématiquement en produits financiers ne le serait plus. .................."


ha ça, les insultes, vous savez en produire ! Quelle richesse !
:D

Mais votre réponse est hors sujet vu qu'on parle "dépenses" dans les nouveaux commerces de l'Hotel Dieu, et une dépense ne se fait pas avec des parts sociales, mais avec du cash.

Et ces "dépenses", si elles se font dans ce lieu, elles ne se feront pas ailleurs avec le même argent.
Vous n'avez toujours pas compris ou ne voulez pas admettre ça, c'est navrant.




"......................Si quelqu'un décide de m'acheter 100K de parts, cette monnaie change de poche, mais je n'ai rien "pris à personne" ...................."


Si, cette monnaie il ne l'a plus.
Il a en échange (puisque la monnaie est un outil d'échange (autant qu'un outil d'exclusion)) une valeur qu'il estime correspondante (ou + s'il croit avoir fait une bonne affaire).

Comprenez bien que la monnaie, pour avoir une valeur d'échange, doit être suffisamment rare. Et cette rareté relative, implique que tout le monde n'en ait pas suffisamment (sinon, il y a inflation, et cette inflation s'arrêtera uniquement lorsqu'il y aura de nouveau des disparités et de la rareté dans l'outil monnaie).



Votre chiffre d'affaires, vous allez le prendre dans la poche des clients. ça n'est pas une question de "morale", c'est une question de logique.
C'est ça, la guerre commerciale permanente.

Pauvre Pm qui passe des années à raconter ses ignorances en économie: il confond rareté d 'un bien qui entraine l inflation et la rareté de la monnaie...si la monnaie est surabondante ,le bien vendu va avoir un prix inflationniste au contraire pour équilibrer la loi de l offre et de la demande: au bac en économie ,Pm serait recalé sur un concept simpliste pourtant ...c est la rareté d un bien qui permet de limiter la demande avec un prix dissuasif:domaine du luxe par exemple

Déposé le 13/02/2019 à 16h02  
Par renaudLyon Citer

Post monétaire a écrit le 13/02/2019 à 10h30

Que de manipulations de votre part :


"...................Contrairement à ce que vous semblez croire, la totalité des richesses n'est absolument pas couverte par le cash en circulation. Et n'a pourtant rien de virtuel................"

????????????

J'écris quoi qui vous fait penser à ça ???

Je vous ai justement dit l'inverse, que la "valorisation" n'était pas égale à de l'argent dépensable librement.



".....................Et votre raisonnement et tellement stupide qu'il reviendrait à dire qu'un "riche" qui ne garderait pas de cash mais l'investirait systématiquement en produits financiers ne le serait plus. .................."


ha ça, les insultes, vous savez en produire ! Quelle richesse !
:D

Mais votre réponse est hors sujet vu qu'on parle "dépenses" dans les nouveaux commerces de l'Hotel Dieu, et une dépense ne se fait pas avec des parts sociales, mais avec du cash.

Et ces "dépenses", si elles se font dans ce lieu, elles ne se feront pas ailleurs avec le même argent.
Vous n'avez toujours pas compris ou ne voulez pas admettre ça, c'est navrant.




"......................Si quelqu'un décide de m'acheter 100K de parts, cette monnaie change de poche, mais je n'ai rien "pris à personne" ...................."


Si, cette monnaie il ne l'a plus.
Il a en échange (puisque la monnaie est un outil d'échange (autant qu'un outil d'exclusion)) une valeur qu'il estime correspondante (ou + s'il croit avoir fait une bonne affaire).

Comprenez bien que la monnaie, pour avoir une valeur d'échange, doit être suffisamment rare. Et cette rareté relative, implique que tout le monde n'en ait pas suffisamment (sinon, il y a inflation, et cette inflation s'arrêtera uniquement lorsqu'il y aura de nouveau des disparités et de la rareté dans l'outil monnaie).



Votre chiffre d'affaires, vous allez le prendre dans la poche des clients. ça n'est pas une question de "morale", c'est une question de logique.
C'est ça, la guerre commerciale permanente.

"c'est une question de logique"...
Venant de vous... je ris.

Bon, chacun jugera à la lecture de l'un ou de l'autre qui ici est "hors sol".
Moi j'ai déjà tout dit...

Bien à vous.

Post monétaire Déposé le 13/02/2019 à 10h30  
Par Post monétaire Citer

renaudLyon a écrit le 13/02/2019 à 09h06

Vous avez gagné : j'abandonne, faute de pouvoir discuter avec un gars qui pense que ce qu'il a appris au bac B va lui suffire à comprendre le monde moderne :)

Ceci étant dit, je vais quand même expliquer à ceux qui nous lisent l'incongruité de votre "pensée".
Quand on possède une société qui a, ex nihilo, pris une valorisation par exemple de 100K, il n'est nul besoin que la contrepartie existe quelque part au petites coupures pour que cette valeur existe.
Si quelqu'un décide de m'acheter 100K de parts, cette monnaie change de poche, mais je n'ai rien "pris à personne" car mes parts constituent, fluctuations exceptées, la contrepartie de cette monnaie. C'est encore plus vrai si les parts sont côtées.
Contrairement à ce que vous semblez croire, la totalité des richesses n'est absolument pas couverte par le cash en circulation. Et n'a pourtant rien de virtuel.
Et votre raisonnement et tellement stupide qu'il reviendrait à dire qu'un "riche" qui ne garderait pas de cash mais l'investirait systématiquement en produits financiers ne le serait plus.
Vous êtes un plaisantin, mais qui est persuadé de détenir un pseudo théorie économique ("post monnaie" ?) qui n'a pas de sens...

Et pour en revenir à la discussion initiale, je vous garantit qu'à Lyon, les riches ne demandent qu'à dépenser plus si on leur en donne l'occasion.
Mais pas chez Zara...

Que de manipulations de votre part :


"...................Contrairement à ce que vous semblez croire, la totalité des richesses n'est absolument pas couverte par le cash en circulation. Et n'a pourtant rien de virtuel................"

????????????

J'écris quoi qui vous fait penser à ça ???

Je vous ai justement dit l'inverse, que la "valorisation" n'était pas égale à de l'argent dépensable librement.



".....................Et votre raisonnement et tellement stupide qu'il reviendrait à dire qu'un "riche" qui ne garderait pas de cash mais l'investirait systématiquement en produits financiers ne le serait plus. .................."


ha ça, les insultes, vous savez en produire ! Quelle richesse !
:D

Mais votre réponse est hors sujet vu qu'on parle "dépenses" dans les nouveaux commerces de l'Hotel Dieu, et une dépense ne se fait pas avec des parts sociales, mais avec du cash.

Et ces "dépenses", si elles se font dans ce lieu, elles ne se feront pas ailleurs avec le même argent.
Vous n'avez toujours pas compris ou ne voulez pas admettre ça, c'est navrant.




"......................Si quelqu'un décide de m'acheter 100K de parts, cette monnaie change de poche, mais je n'ai rien "pris à personne" ...................."


Si, cette monnaie il ne l'a plus.
Il a en échange (puisque la monnaie est un outil d'échange (autant qu'un outil d'exclusion)) une valeur qu'il estime correspondante (ou + s'il croit avoir fait une bonne affaire).

Comprenez bien que la monnaie, pour avoir une valeur d'échange, doit être suffisamment rare. Et cette rareté relative, implique que tout le monde n'en ait pas suffisamment (sinon, il y a inflation, et cette inflation s'arrêtera uniquement lorsqu'il y aura de nouveau des disparités et de la rareté dans l'outil monnaie).



Votre chiffre d'affaires, vous allez le prendre dans la poche des clients. ça n'est pas une question de "morale", c'est une question de logique.
C'est ça, la guerre commerciale permanente.

Déposé le 13/02/2019 à 09h06  
Par renaudLyon Citer

Post monétaire a écrit le 12/02/2019 à 18h56

Vous êtes au courant que vous ne payez pas le resto avec une valorisation d'actifs ?

:D

"................Quand votre société prend 50% de valo, vous n'avez pris cet argent à personne, et pourtant, vous avez plus d'argent qu'avant.............."

non, vous n'avez "d'argent" que si vous vendez.
Vous ne savez pas faire la différence que vous me reprochez :
la valorisation n'est pas "de la monnaie dans votre poche".

Vous avez gagné : j'abandonne, faute de pouvoir discuter avec un gars qui pense que ce qu'il a appris au bac B va lui suffire à comprendre le monde moderne :)

Ceci étant dit, je vais quand même expliquer à ceux qui nous lisent l'incongruité de votre "pensée".
Quand on possède une société qui a, ex nihilo, pris une valorisation par exemple de 100K, il n'est nul besoin que la contrepartie existe quelque part au petites coupures pour que cette valeur existe.
Si quelqu'un décide de m'acheter 100K de parts, cette monnaie change de poche, mais je n'ai rien "pris à personne" car mes parts constituent, fluctuations exceptées, la contrepartie de cette monnaie. C'est encore plus vrai si les parts sont côtées.
Contrairement à ce que vous semblez croire, la totalité des richesses n'est absolument pas couverte par le cash en circulation. Et n'a pourtant rien de virtuel.
Et votre raisonnement et tellement stupide qu'il reviendrait à dire qu'un "riche" qui ne garderait pas de cash mais l'investirait systématiquement en produits financiers ne le serait plus.
Vous êtes un plaisantin, mais qui est persuadé de détenir un pseudo théorie économique ("post monnaie" ?) qui n'a pas de sens...

Et pour en revenir à la discussion initiale, je vous garantit qu'à Lyon, les riches ne demandent qu'à dépenser plus si on leur en donne l'occasion.
Mais pas chez Zara...

Post monétaire Déposé le 12/02/2019 à 18h59  
Par Post monétaire Citer

striatum PM conditionné a écrit le 12/02/2019 à 11h44

c'est drôle d'évoquer les erreurs de compréhension des autres alors que toutes vos interventions n'ont cesser de se contredire sur les PIB qui représentent la richesse alors que les balances commerciales ne sont que des données intermédiaires de la richesse mais que vous n'avez toujours pas compris ou d'une médiane ou moyenne d'espérance de vie humaine que vous confondez à un écart type etc...
être mauvais en math n'excuse cependant pas vos incompréhensions malsaines
Manipuler est votre crédo mais votre striatum a besoin d'être éduqué pour arrêter d'agiter des peurs qui vous hantent plus que les autres ou simplement pour faire de la propagande politicienne de bas étage

Toujours à ne pas vouloir utiliser les balances extérieures à somme nulle pour comprendre que le commerce est un jeu de dupes ?

:o)

Toujours à faire croire que je dénie "l'espérance de vie moyenne" ? Alors que c'est vous qui n'avez toujours pas compris que "la moyenne" aura beau être de 80 ans, ça ne vous empêchera pas de crever avant ?

Et que l'espérance de vie en bonne santé est entre 62 et 64 ans ?

Confondre une moyenne liée aux guerres et aux éléments extérieurs, avec une durée de vie qui est génétique...
vous êtes toujours aussi mauvais et on comprend pourquoi vous êtes un pseudo anonyme qui change chaque fois :o)

Déposé le 12/02/2019 à 18h57  
Par Papi69 Citer

Le Grand Hotel Dieu, c'est comme GéGé, c'est fini

Post monétaire Déposé le 12/02/2019 à 18h56  
Par Post monétaire Citer

renaudLyon a écrit le 12/02/2019 à 11h40

LOL ! imprimer de la monnaie ?
Vous êtes au courant qu'une immense partie des richesses mondiales se situe dans la valorisation des actifs, et que cette valorisation n'a nul besoin de création de monnaie pour s'accroître ?
Quand votre appartement prend 50% de valeur en quelques années, croyez vous qu'il a fallu imprimer de la monnaie pour reflêter cette croissance ?
Quand votre société prend 50% de valo, vous n'avez pris cet argent à personne, et pourtant, vous avez plus d'argent qu'avant. C'est ce qu'on appelle la création de valeur, et ca ne sollicite en rien les banques centrales.

Vous êtes au courant que vous ne payez pas le resto avec une valorisation d'actifs ?

:D

"................Quand votre société prend 50% de valo, vous n'avez pris cet argent à personne, et pourtant, vous avez plus d'argent qu'avant.............."

non, vous n'avez "d'argent" que si vous vendez.
Vous ne savez pas faire la différence que vous me reprochez :
la valorisation n'est pas "de la monnaie dans votre poche".

Déposé le 12/02/2019 à 12h48  
Par bernard Citer

Des restau et des bars, et un carrefour city pour le s5 friuts et légumes, c'est pas un beau projet de ville ca?

Post monétaire Déposé le 12/02/2019 à 11h57  
Par Post monétaire Citer

renaudLyon a écrit le 12/02/2019 à 11h36

Le problème c'est que vous ne comprenez RIEN de ce qu'on écrit.

On vous a expliqué que justement, les BOUTIQUES étaient trop ordinaires. Si vous voulez faire venir les gens dans un endroit supposé haut de gamme, il ne faut pas faire du standard, il faut faire des boutiques qui méritent le déplacement.
La preuve, les Halles de l'hôtel dieu marchent très bien, JUSTEMENT parce que c'est haut de gamme.

Et j'ai parfaitement compris votre histoire de 6 fois pour les riches : vous prétendiez que les riches ne mangeant que 3 fois par jour comme tout le monde, ils n'iront pas plus au resto si on en crée de nouveaux.
Et je vous explique, moi, mais vous ne panez rien, que les riches mangent aussi chez eux et que si on leur propose des nouvelles idées de resto, ils sortiront davantage.
Les gens qui ont du fric et qui aiment manger sont tout le temps en train de regarder ce qui se fait de nouveau, essaient les nouvelles adresses, etc.
Mais visiblement vous ne connaissez rien à ce monde là, coincé dans votre idéologie décroissante de nuit debout.

Et, non, l'économie n'est pas un jeu à somme nulle.

Pour finir, vous ne savez visiblement rien du marché des restos haut de gamme. Les restos qui se battent pour avoir des clients sont les restos standard et les mauvais restos, et les restos mal placés.

Le marché de la restauration haut de gamme s'accroit avec l'offre, dans toutes les villes où il y a de l'argent.
Mais pour le savoir il faut y aller et à mon avis, vous ne devez pas souvent payer des additions à plus de 100 euros...

".................Les restos qui se battent pour avoir des clients sont les restos standard et les mauvais restos, et les restos mal placés..............."


Il n'y a donc aucune guerre commerciale entre les "resto pour riches"... ?

Elle est bien bonne cette blague.

Si Blanc c'est installé face à Bocuse, c'est juste "pour le fun" ? :D


Quand à "clientèle de luxe" pour l'hotel dieu, les prix ne sont pas ceux que vous dites ici.
Ils sont même plutôt normaux, que ce soit aux halles ou aux restos (même si c'est cher pour ce que c'est : 22 euros la quenelle au brochet.
:D

Déposé le 12/02/2019 à 11h44  
Par striatum PM conditionné Citer

Post monétaire a écrit le 12/02/2019 à 11h26

C'est vous qui êtes dans le passé à confondre PIB et balances extérieures dans nos précédents "échanges".

Continuez bien à imprimer de la monnaie dans votre cave pour augmenter votre chiffre d'affaires sans avoir à le prendre à une société voisine :o)

Vous êtes un passéiste qui s'accroche à un monde en faillite.

c'est drôle d'évoquer les erreurs de compréhension des autres alors que toutes vos interventions n'ont cesser de se contredire sur les PIB qui représentent la richesse alors que les balances commerciales ne sont que des données intermédiaires de la richesse mais que vous n'avez toujours pas compris ou d'une médiane ou moyenne d'espérance de vie humaine que vous confondez à un écart type etc...
être mauvais en math n'excuse cependant pas vos incompréhensions malsaines
Manipuler est votre crédo mais votre striatum a besoin d'être éduqué pour arrêter d'agiter des peurs qui vous hantent plus que les autres ou simplement pour faire de la propagande politicienne de bas étage

Déposé le 12/02/2019 à 11h40  
Par renaudLyon Citer

Post monétaire a écrit le 12/02/2019 à 11h26

C'est vous qui êtes dans le passé à confondre PIB et balances extérieures dans nos précédents "échanges".

Continuez bien à imprimer de la monnaie dans votre cave pour augmenter votre chiffre d'affaires sans avoir à le prendre à une société voisine :o)

Vous êtes un passéiste qui s'accroche à un monde en faillite.

LOL ! imprimer de la monnaie ?
Vous êtes au courant qu'une immense partie des richesses mondiales se situe dans la valorisation des actifs, et que cette valorisation n'a nul besoin de création de monnaie pour s'accroître ?
Quand votre appartement prend 50% de valeur en quelques années, croyez vous qu'il a fallu imprimer de la monnaie pour reflêter cette croissance ?
Quand votre société prend 50% de valo, vous n'avez pris cet argent à personne, et pourtant, vous avez plus d'argent qu'avant. C'est ce qu'on appelle la création de valeur, et ca ne sollicite en rien les banques centrales.

Déposé le 12/02/2019 à 11h36  
Par renaudLyon Citer

Post monétaire a écrit le 12/02/2019 à 11h25

Donc les boutiques de l'hotel dieu devraient être pleine.

Mais ce n'est pas le cas,


Vous n'avez rien compris à "manger 6 fois par jour pour les riches"...

S'ils ne peuvent manger à plusieurs endroit à la fois, à votre avis, les restaurants ne se battent pas pour avoir des clients ?

Pour que l'un gagne, l'autre doit perdre.
Même chez les riches.

Le problème c'est que vous ne comprenez RIEN de ce qu'on écrit.

On vous a expliqué que justement, les BOUTIQUES étaient trop ordinaires. Si vous voulez faire venir les gens dans un endroit supposé haut de gamme, il ne faut pas faire du standard, il faut faire des boutiques qui méritent le déplacement.
La preuve, les Halles de l'hôtel dieu marchent très bien, JUSTEMENT parce que c'est haut de gamme.

Et j'ai parfaitement compris votre histoire de 6 fois pour les riches : vous prétendiez que les riches ne mangeant que 3 fois par jour comme tout le monde, ils n'iront pas plus au resto si on en crée de nouveaux.
Et je vous explique, moi, mais vous ne panez rien, que les riches mangent aussi chez eux et que si on leur propose des nouvelles idées de resto, ils sortiront davantage.
Les gens qui ont du fric et qui aiment manger sont tout le temps en train de regarder ce qui se fait de nouveau, essaient les nouvelles adresses, etc.
Mais visiblement vous ne connaissez rien à ce monde là, coincé dans votre idéologie décroissante de nuit debout.

Et, non, l'économie n'est pas un jeu à somme nulle.

Pour finir, vous ne savez visiblement rien du marché des restos haut de gamme. Les restos qui se battent pour avoir des clients sont les restos standard et les mauvais restos, et les restos mal placés.

Le marché de la restauration haut de gamme s'accroit avec l'offre, dans toutes les villes où il y a de l'argent.
Mais pour le savoir il faut y aller et à mon avis, vous ne devez pas souvent payer des additions à plus de 100 euros...

Post monétaire Déposé le 12/02/2019 à 11h26  
Par Post monétaire Citer

idée passéiste a écrit le 12/02/2019 à 11h21

toujours à faire du malthusianisme du 19 ème siècle avec un chiffre d'affaire figé dans le temps?
La science évolue:et vous?

C'est vous qui êtes dans le passé à confondre PIB et balances extérieures dans nos précédents "échanges".

Continuez bien à imprimer de la monnaie dans votre cave pour augmenter votre chiffre d'affaires sans avoir à le prendre à une société voisine :o)

Vous êtes un passéiste qui s'accroche à un monde en faillite.

Post monétaire Déposé le 12/02/2019 à 11h25  
Par Post monétaire Citer

renaudLyon a écrit le 12/02/2019 à 11h15

Non mais vous vous entendez penser des fois ?

Les riches, manger 6 fois par jour ?? Ca vous vient à l'idée que les "riches" ne mangent pas toujours au resto ? Je vais vous faire une révélation : les riches mangent parfois chez eux !

"Vivre hors sol" ? C'est vous qui vivez hors sol, allez voir comment vivent les gens qui ont de l'argent... il y en a beaucoup... vous voulez une preuve ? Amusez vous à trouver une table dans un des dis meilleurs restos de la ville un vendredi soir, un samedi... allez vous balader aux halles de Lyon... allez demander les délais de livraison pour les voitures de luxe...

Je ne parle pas "des gens", je parle de tous ceux qui ont largement de quoi aller au resto sans même se poser la question de l'argent, et il y en a beaucoup dans une ville comme lyon.
Entrez dans n'importe quel resto à plus de 50 euros le menu le soir, et dites moi si c'est vide :))))

Donc les boutiques de l'hotel dieu devraient être pleine.

Mais ce n'est pas le cas,


Vous n'avez rien compris à "manger 6 fois par jour pour les riches"...

S'ils ne peuvent manger à plusieurs endroit à la fois, à votre avis, les restaurants ne se battent pas pour avoir des clients ?

Pour que l'un gagne, l'autre doit perdre.
Même chez les riches.

Déposé le 12/02/2019 à 11h21  
Par idée passéiste Citer

Post monétaire a écrit le 12/02/2019 à 10h43

Excusez moi, je ne suis pas encore venu rappeler sur cet article, qu'il ne suffit pas de "commerces" pour qu'il y ait activité, et qu'un temps est nécessaire pour que ces nouveaux commerces prennent le fric à d'autres commerces :o)

Vous me pardonnez ? ;)

(bon, même pour les touristes, ça marche aussi : car ils ne dépensent pas à 2 endroits différents avec le même argent)

toujours à faire du malthusianisme du 19 ème siècle avec un chiffre d'affaire figé dans le temps?
La science évolue:et vous?

Déposé le 12/02/2019 à 11h15  
Par renaudLyon Citer

Post monétaire a écrit le 12/02/2019 à 11h08

"les masses de pognons"....

Donc un riche va manger 6 fois par jour pour que plus de restaurant aient suffisamment d'activité ?

ouaaaaaaa....


"................De nouveaux restos sympas incitent à sortir davantage. .............."

n'avez vous pas l'impression que vous vivez hors sol pour écrire cela ?
Ainsi les "gens" ne consommeraient pas et ne sortiraient pas parce qu'ils s'ennuient de l'offre qui leur est proposée ?

S'ils ne sortent pas "en masse", c'est parce que la monnaie n'est pas dans leur poche.
(mais si elle n'est pas dans leur poche, ce n'est pas parce qu'ils sont fainéants (avis de droite) ou que la répartition n'est pas suffisante (avais de gauche),
c'est parce que la monnaie doit rester un outil relativement rare.)

(rappel : L'inflation est importante dans les produits pour riches, car il y a + d'argent sur leur marché.)


Dans un système monétaire, pour que l'un gagne, l'autre doit perdre.

Non mais vous vous entendez penser des fois ?

Les riches, manger 6 fois par jour ?? Ca vous vient à l'idée que les "riches" ne mangent pas toujours au resto ? Je vais vous faire une révélation : les riches mangent parfois chez eux !

"Vivre hors sol" ? C'est vous qui vivez hors sol, allez voir comment vivent les gens qui ont de l'argent... il y en a beaucoup... vous voulez une preuve ? Amusez vous à trouver une table dans un des dis meilleurs restos de la ville un vendredi soir, un samedi... allez vous balader aux halles de Lyon... allez demander les délais de livraison pour les voitures de luxe...

Je ne parle pas "des gens", je parle de tous ceux qui ont largement de quoi aller au resto sans même se poser la question de l'argent, et il y en a beaucoup dans une ville comme lyon.
Entrez dans n'importe quel resto à plus de 50 euros le menu le soir, et dites moi si c'est vide :))))

Post monétaire Déposé le 12/02/2019 à 11h08  
Par Post monétaire Citer

renaudLyon a écrit le 12/02/2019 à 10h52

Mort de rire... vous je sens que vous n'êtes pas un partisan de la politique de l'offre.
Ce que vous dites n'a pas de sens concernant ce type de lieu. Certes, même les "riches" ne dépensent pas leur argent à tort et à travers, mais, si, ce type de nouvelle offre crée bien de l'activité, car il y a toujours une clientèle qui cherche à consommer et qui dispose LARGEMENT de quoi consommer davantage. De l'argent, il y en a beaucoup, et les français étant les champions de l'épargne, il y a de quoi en utiliser.
S'il y a bien un truc qui n'est jamais en panne de clients, c'est le futile et le superflu.
De nouveaux restos sympas incitent à sortir davantage. Les petites Halles permettent elles aussi de dépenser plus, quand on en a les moyens, si on est dans le coin et sans avoir à aller jusqu'à la Part Dieu.
C'est bien pour ça que les enseignes moyennes de l'Hôtel Dieu ne marchent pas : on trouve les mêmes ailleurs. Il faut des trucs nouveaux et pas ordinaires.
La preuve : les restos sont blindés, et certains soirs il est très dur de trouver une table libre dans les bons restos de la ville. Et on reste chez soi alors qu'on aurait pu sortir.
Arrêtez e misérabilisme, y'a pas que les gilets jaunes dans la vie. Y'a des masses de pognon qui circulent, et le but est de le faire dépenser plutôt que de rester sur de l'épargne.

"les masses de pognons"....

Donc un riche va manger 6 fois par jour pour que plus de restaurant aient suffisamment d'activité ?

ouaaaaaaa....


"................De nouveaux restos sympas incitent à sortir davantage. .............."

n'avez vous pas l'impression que vous vivez hors sol pour écrire cela ?
Ainsi les "gens" ne consommeraient pas et ne sortiraient pas parce qu'ils s'ennuient de l'offre qui leur est proposée ?

S'ils ne sortent pas "en masse", c'est parce que la monnaie n'est pas dans leur poche.
(mais si elle n'est pas dans leur poche, ce n'est pas parce qu'ils sont fainéants (avis de droite) ou que la répartition n'est pas suffisante (avais de gauche),
c'est parce que la monnaie doit rester un outil relativement rare.)

(rappel : L'inflation est importante dans les produits pour riches, car il y a + d'argent sur leur marché.)


Dans un système monétaire, pour que l'un gagne, l'autre doit perdre.

Déposé le 12/02/2019 à 10h52  
Par renaudLyon Citer

Post monétaire a écrit le 12/02/2019 à 10h43

Excusez moi, je ne suis pas encore venu rappeler sur cet article, qu'il ne suffit pas de "commerces" pour qu'il y ait activité, et qu'un temps est nécessaire pour que ces nouveaux commerces prennent le fric à d'autres commerces :o)

Vous me pardonnez ? ;)

(bon, même pour les touristes, ça marche aussi : car ils ne dépensent pas à 2 endroits différents avec le même argent)

Mort de rire... vous je sens que vous n'êtes pas un partisan de la politique de l'offre.
Ce que vous dites n'a pas de sens concernant ce type de lieu. Certes, même les "riches" ne dépensent pas leur argent à tort et à travers, mais, si, ce type de nouvelle offre crée bien de l'activité, car il y a toujours une clientèle qui cherche à consommer et qui dispose LARGEMENT de quoi consommer davantage. De l'argent, il y en a beaucoup, et les français étant les champions de l'épargne, il y a de quoi en utiliser.
S'il y a bien un truc qui n'est jamais en panne de clients, c'est le futile et le superflu.
De nouveaux restos sympas incitent à sortir davantage. Les petites Halles permettent elles aussi de dépenser plus, quand on en a les moyens, si on est dans le coin et sans avoir à aller jusqu'à la Part Dieu.
C'est bien pour ça que les enseignes moyennes de l'Hôtel Dieu ne marchent pas : on trouve les mêmes ailleurs. Il faut des trucs nouveaux et pas ordinaires.
La preuve : les restos sont blindés, et certains soirs il est très dur de trouver une table libre dans les bons restos de la ville. Et on reste chez soi alors qu'on aurait pu sortir.
Arrêtez e misérabilisme, y'a pas que les gilets jaunes dans la vie. Y'a des masses de pognon qui circulent, et le but est de le faire dépenser plutôt que de rester sur de l'épargne.

Post monétaire Déposé le 12/02/2019 à 10h43  
Par Post monétaire Citer

Excusez moi, je ne suis pas encore venu rappeler sur cet article, qu'il ne suffit pas de "commerces" pour qu'il y ait activité, et qu'un temps est nécessaire pour que ces nouveaux commerces prennent le fric à d'autres commerces :o)

Vous me pardonnez ? ;)

(bon, même pour les touristes, ça marche aussi : car ils ne dépensent pas à 2 endroits différents avec le même argent)

Déposé le 12/02/2019 à 09h04  
Par Gauloise Citer

Vraiment trés intellectuelle cette suggestion !!!!????

Déposé le 12/02/2019 à 05h42  
Par befun Citer

Et pendant ce temps là le Villarge des marques à Villefontaine aux portes de Lyon est blindé de ... lyonnais,!
Vas y comprendre quelque chose?
Avant c'était toute la population qui se dirigeait vers le centre les chemins se fontt en sens inverse, peut être trop de boutiques sorties de terre et plus de possibilité de statonnement?

Déposé le 11/02/2019 à 23h23   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par the Village ! Citer

Samedi on était au village de marques a la Verpilliere. Jamais vu autant d'achats dans un centre commercial. Cela va mettre a mal la presqu'île et la part Dieu. Le principe des vases communiquants ...

Déposé le 11/02/2019 à 23h16   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Idée Citer

la cour du midi est mal concue...une seule chose pour sauver l'hotel Dieu : deplacer les halles horribles et sans volume du cours Lafayette dans la cours du midi et comerces alentours comme cytadium . cela aurait de la gueule de deguster qq huitres et un petit blanc sur le balcon du magasin sylvera de la cour du midi et on serait dans le thème de la gastronomie. Qu'en pensez vous ?

Déposé le 11/02/2019 à 21h50  
Par Touc-Touc Citer

Sinon « ils » ont bien eu les moyens de le refaire à neuf ? Argument pour le maintien de cet hôpital insalubre ? En gros, le contribuable n’avait pas les moyens de rénover un tel monument (ça a été le plus gros chantier en France pendant un bon bout de temps). Du coup, il n’y avait que deux possibilités : le raser et faire place nette, ou vendre à un investisseur privé qui a le sens moyens de le restaurer et de le faire revivre. Faut arrêter de raconter n’importe quoi : combien sa rénovation aurait-elle coûté aux lyonnais s’il avait fallu en refaire un hôpital public ?

Déposé le 11/02/2019 à 21h44  
Par Touc-Touc Citer

Si les restos fonctionnent, ainsi que Les Halles, c’est qu’ils sont de bonne facture et correspondent à un besoin ; c’est d’ailleurs plutôt bon signe pour la cité de la gastronomie, qui sera scientifiquement gérée par le musée des confluences, n’en déplaise aux anti-Collomb primaires. En revanche, les boutiques sont juste nulles et, vu l’environnement hypertrophié en boutiques, il aurait fallu quelque chose de plus sexy... Les manifestations de gilets jaunes n’y sont pas pour rien non plus dans l’accélération de la chute des résultats du commerce et, comme on l’a lu dans la presse aujourd’hui, de nombreux plans de licenciements sont dans les cartons... C’est une voie toute tracée pour les qataris qui rachèteront les fonds de commerce et corrigeront le tir comme ils l’ont fait pour Grolée. Pour l’accessibilité en voiture, désolé mais les années bagnoles sont terminées ou en train de l’être : garez-vous en périphérie, utilisez les transports et vos pieds.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.