Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Xavier Ellie, le 10 février 2004 - AFP DR

Le “Paris-Normandie” repris par l’ancien directeur du Progrès

Xavier Ellie, le 10 février 2004 - AFP DR

Le tribunal de commerce du Havre a donné mardi son accord à la reprise du quotidien normand par Xavier Ellie, qui a présidé Le Progrès de 1989 à 2000, associé à Denis Huertas, l’ancien directeur du Dauphiné Libéré.

L'offre présentée par les deux journalistes vise un retour à l'équilibre financier du journal mais prévoit la suppression de 85 emplois sur 357. Il s’agissait de la seule offre de reprise. Le quotidien avait dû déposer son bilan fin février après avoir accusé en 2011 un déficit d'exploitation de deux millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 40 millions.

Xavier Ellie entre au groupe Hersant en 1970, où il devient administrateur général du Figaro, puis président du directoire. Président de Delaroche SA, société holding du groupe Le Progrès de 1987 à 2000, il est président-directeur-général du Progrès de Lyon de 1989 à 2000. Il quitte le groupe Socpresse racheté par Dassault dont il était directeur-général adjoint en août 2005, après 35 ans de collaboration, pour "désaccord stratégique". Il  a également été président du Syndicat de la presse parisienne et de la Fédération nationale de la presse française. En 2006, il reprend le journal Lyon Capitale, placé en redressement judiciaire à la suite d’une crise entre ses salariés et son actionnaire majoritaire.

Xavier Ellie et Denis Huertas seront officiellement à la tête du "Paris-Normandie" le 1er août.



Tags : paris-normandie | le Progrès | reprise | xavier ellie | denis huertas |

Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.