Des sacs Hermès et Dior aux enchères de printemps d'Ivoire Lyon

Des sacs Hermès et Dior aux enchères de printemps d'Ivoire Lyon
Ventes de printemps Ivoire Lyon - LyonMag

A chaque saison sa vente aux enchères dans le groupe Ivoire Lyon. Celle du printemps débute ce samedi et se finira mardi.

Dans la salle d'exposition ce vendredi, on retrouve un sol jonché de tapis et un mur où dont accrochés des tableaux de tous styles. Le mobilier ancien encombre le passage, et un portant de vêtement attire particulièrement l'attention. Les futurs acheteurs viennent faire du repérage. Certains regardent sous tous les angles leurs futurs investissements.

En effet, il y a de quoi. La vente regroupe de nombreux objets de collections, inédits, venus de collectionneurs particuliers -de la région principalement. Ce samedi seront à l'honneur des tableaux et du mobilier ancien, lundi des tableaux modernes, et mardi des bijoux, sacs et vêtements vintage.

La plus belle pièce de cette vente, un tableau de Kees Van Dongen nommé Dreaming of love, est mise aux enchères ce lundi. Il met en scène une femme endormie, et est estimé entre 60 et 100 000 euros. De nombreuses autres pièces de collection seront en vente, notamment un sac Kelly d'Hermès estimé à 3 500 euros minimum ou encore une montre Cartier à 2 600 euros.

Mais des bonnes affaires seront aussi au rendez-vous, avec par exemple un collier serti d'un diamant estimé à 400 euros.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Monou le 23/03/2019 à 17:19

Adresse du groupe ivoire svp lieu d’exposituons ?

Signaler Répondre

avatar
Rien compris le 23/03/2019 à 12:13

instruisez vous au lieu d'écrire des idioties,les juifs comme vous dites n'ayant rien à voir avec cette vente avec des prix à 60000euros dont certains,peut être vous nous feront croire qu'ils sont normaux et abordables...pour qui? je ne connais personne ayant de tels moyens...vous peut être alors tant mieux..salut bonne journée quand même

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 23/03/2019 à 08:12

Peu cher ....votre niveau intellectuel doit être équivalent à celui d’un vermisseau. Vous faites sans doute partie de ceux qui pendant la guerre 39/45 disaient que les juifs étaient riches...

Signaler Répondre

avatar
Peu-cher. le 22/03/2019 à 18:41

on va bien nous dire que seuls les retraités se paient de telles"affaires"..ah douce france aux prix si bas..à quand la révolution ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.