Près de Lyon : ils s’opposent à la vente des onéreux tableaux d’art contemporain de la municipalité

Près de Lyon : ils s’opposent à la vente des onéreux tableaux d’art contemporain de la municipalité
Le tableau de Gerhard Richter - DR

La Ville de Saint-Priest a prévu de vendre neuf tableaux, dont un estimé à plusieurs millions d’euros.

Le Groupe d’échanges et culture (GEC) organise la résistance face à cette vente de tableaux d’art contemporain. Plusieurs membres du collectif ont écrit une lettre à la municipalité mais également à la Direction régionale des affaires culturelles pour s’opposer au souhait de la Ville de Saint-Priest de céder plusieurs œuvres, notamment une huile sur toile du peintre allemand Gerhard Richter estimée entre 2,5 et 3 millions d’euros par un expert.

"On ne vend pas une œuvre comme on vend un vélo. On ne veut pas que ces œuvres soient vendues et partent à l’étranger. Cette collection, propriété de la Ville, donc des citoyens, devrait être mise en valeur dans un lieu public, et visible par tous, accompagnée d’actions", explique Marie-Paule Cerino, la présidente du GEC, dans les colonnes du Progrès.

Le Groupe d’échanges et culture pourrait organiser d’autres actions dans les prochaines semaines afin de s’opposer à cette vente.

X
24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Yanyoo le 30/11/2021 à 18:45

Merci Bruno Polga merci à toi l'adjoint à la culture d'avoir créer l'arthotheque de la ville d'avoir œuvré pour l'art et bien choisis les œuvres pour permettre à tous l'accès à l'art
Comme au Louvre ces œuvres devraient être inaliénables et rester le bien immatériel de la ville...
Les pisses froids qui. ne pensent qu'aux fric n'ont pas le sens des vrais valeurs politiques
Republiquaines et humanistes

Signaler Répondre

avatar
Cha le 30/11/2021 à 12:29
Moshse a écrit le 29/11/2021 à 14h45

Les autres feraient bien de s'en inspirer, car la cote de ces "chefs-d'œuvre" auto proclamés risque bien de dégringoler rapidement...

Ahahahahah mais pourquoi vous dites n'importe quoi ? C'est pas un crime de ne rien y connaître en art contemporain...
Richter artiste autoproclamé on aura tout vu.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 29/11/2021 à 19:21
ouf! a écrit le 29/11/2021 à 12h52

referendum: voulez-vous qu’on augmente les impots locaux de plusieurs millions d’euros ou voulez-vous qu’on vende les tableaux ?

Voulez-vous mettre le nez dans le bilan comptable et traquer les gaspillages ou préférez-vous être des pigeons et nous augmentons vos impôts comme d’habitude et vous fermez votre clapet ? Ça le fait aussi dans ce sens :-)

Signaler Répondre

avatar
J cg le 29/11/2021 à 18:19
Priorités a écrit le 29/11/2021 à 10h09

La possession d'oeuvres d'art n'est peut-être pas la priorité d'une Mairie. Elle a d'autres prérogatives plus proches de ses compétences habituelles.

Pourquoi ne pas vendre ce tableau et avec cette argent acheté une centaine de Tableaux a des peintres professionnel ( valeur 1000€ par oeuvre)
On reste dans la même idée et on se crée une collection nouvelle ( artothèque pour les habitants par exemple) la culture devient un avantage pour tout le monde.

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 29/11/2021 à 16:55
mdr 69 a écrit le 29/11/2021 à 11h20

oeuvre achetee moins de 100000 francs (15 000€) il y a 30 ans et revendue aujourd’hui plus de 100 fois son prix d’achat. Je félicite la mairie pour ce placement judicieux. D’autant que le Maire a déjà annoncé que l’argent de la vente serait reversé au budget de la culture ( budget qui avait servi a son acquisition ). La municipalité gagne plus de 2 millions € au passage, c’est toujours ça de moins en impôts à payer pour les habitants. Félicitations !!

Richter c'est bien côté. Bon investissement semble-t-il. C'est rare avec l'argent publiC.

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 29/11/2021 à 16:13

Si la vente de ces tableaux appréciés par quelques personnes elitistes peut servir a financer des actions pour lutter contre la précarité et la grande pauvreté la mairie de St Priest doit passer outre les pleurnicheries de ce groupe d individus.

Signaler Répondre

avatar
Moshse le 29/11/2021 à 14:45

Les autres feraient bien de s'en inspirer, car la cote de ces "chefs-d'œuvre" auto proclamés risque bien de dégringoler rapidement...

Signaler Répondre

avatar
Logique le 29/11/2021 à 13:54

Des tableaux que plus de la moitié de saint priest non pas vue et ne veulent pas voir ils ont cas les vendre si sa peut aider à investir ailleurs bon débarras

Signaler Répondre

avatar
Benêt le 29/11/2021 à 13:52
MEUHMEUH a écrit le 29/11/2021 à 13h16

Et alors c'est un costume de fonction. comme la municipale, les agents techniques.

Je ne connais aucune police municipale ni aucun agent technique qui porte 11 000€ de vêtement !!!!

Signaler Répondre

avatar
ultramondain le 29/11/2021 à 13:17
ouf! a écrit le 29/11/2021 à 12h52

referendum: voulez-vous qu’on augmente les impots locaux de plusieurs millions d’euros ou voulez-vous qu’on vende les tableaux ?

si pas de revenus de vente, alors endettement
Par contre l'alternative qui viserait à diminuer les frais de fonctionnement quelqu'un y a pensé ?

Signaler Répondre

avatar
MEUHMEUH le 29/11/2021 à 13:16
CQFD. a écrit le 29/11/2021 à 12h10

En plus d'avoir fait voter dès sa première élection la hausse de ses indemnités, les dépenses du cumulard Gilles Gascon sur le dos des contribuables ne sont pas justifiées.

https://www.lyonmag.com/article/105366/costumes-chaussures-la-garde-robe-a-11-000-euros-du-maire-de-saint-priest-payee-par-les-habitants

Et alors c'est un costume de fonction. comme la municipale, les agents techniques.

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 29/11/2021 à 12:52

referendum: voulez-vous qu’on augmente les impots locaux de plusieurs millions d’euros ou voulez-vous qu’on vende les tableaux ?

Signaler Répondre

avatar
Banane le 29/11/2021 à 12:30
Yo a écrit le 29/11/2021 à 11h35

Quand on parle d'art contemporain, la notion "d’œuvre" est toute relative ! :) :)

Avec ce genre de "réflexion" on aurait du démonter la tour Eiffel en 1890 !!!

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 29/11/2021 à 12:10
Gazou a écrit le 29/11/2021 à 11h33

Renseigne toi sur la politique qui est menée par Gascon à St Priest. Ce n'est plus la gauche caviar d'il y a quelques années .....

En plus d'avoir fait voter dès sa première élection la hausse de ses indemnités, les dépenses du cumulard Gilles Gascon sur le dos des contribuables ne sont pas justifiées.

https://www.lyonmag.com/article/105366/costumes-chaussures-la-garde-robe-a-11-000-euros-du-maire-de-saint-priest-payee-par-les-habitants

Signaler Répondre

avatar
moué le 29/11/2021 à 11:42

mieux vaut la vendre à un musée que la garder a st priest ou elle n'attirera certainement pas beaucoup de visiteurs

Signaler Répondre

avatar
Yo le 29/11/2021 à 11:35
mdr 69 a écrit le 29/11/2021 à 11h25

« on ne veut pas que ces oeuvres partent à l’étranger « ..... Euh.... il est français le peintre du fameux tableau ? Non ! Donc une ville française aurait à l’époque « pillé » le patrimoine culturel d’un autre pays ?

Quand on parle d'art contemporain, la notion "d’œuvre" est toute relative ! :) :)

Signaler Répondre

avatar
Gazou le 29/11/2021 à 11:33
Méthode politique a écrit le 29/11/2021 à 10h29

Toujours la même méthode des politiques : On vend pour payer les charges du jour sans se soucier du lendemain...

Renseigne toi sur la politique qui est menée par Gascon à St Priest. Ce n'est plus la gauche caviar d'il y a quelques années .....

Signaler Répondre

avatar
mdr 69 le 29/11/2021 à 11:25

« on ne veut pas que ces oeuvres partent à l’étranger « ..... Euh.... il est français le peintre du fameux tableau ? Non ! Donc une ville française aurait à l’époque « pillé » le patrimoine culturel d’un autre pays ?

Signaler Répondre

avatar
mdr 69 le 29/11/2021 à 11:20

oeuvre achetee moins de 100000 francs (15 000€) il y a 30 ans et revendue aujourd’hui plus de 100 fois son prix d’achat. Je félicite la mairie pour ce placement judicieux. D’autant que le Maire a déjà annoncé que l’argent de la vente serait reversé au budget de la culture ( budget qui avait servi a son acquisition ). La municipalité gagne plus de 2 millions € au passage, c’est toujours ça de moins en impôts à payer pour les habitants. Félicitations !!

Signaler Répondre

avatar
Méthode politique le 29/11/2021 à 10:29

Toujours la même méthode des politiques : On vend pour payer les charges du jour sans se soucier du lendemain...

Signaler Répondre

avatar
question ? le 29/11/2021 à 10:28

Mais d'ou vient cette toile ? Donateur ?

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 29/11/2021 à 10:20

Il faut bien financer les notes de frais, les costumes (+ leur nettoyage) et les belles chaussures du maire les ripoublicains Gilles Gascon

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 29/11/2021 à 10:12

Je suis pour, il faut trouver de l'argent pour arriver à 10 000 kms de pistes cyclables dans le grand lyon, bon sang de bonsoir !

Signaler Répondre

avatar
Priorités le 29/11/2021 à 10:09

La possession d'oeuvres d'art n'est peut-être pas la priorité d'une Mairie. Elle a d'autres prérogatives plus proches de ses compétences habituelles.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.