Azouz Begag sur la brigade anti-discrimination : "J'ai toujours 15 ans d'avance"

Azouz Begag sur la brigade anti-discrimination : "J'ai toujours 15 ans d'avance"
Azouz Begag - LyonMag

Ce lundi, le gouvernement et Marlène Schiappa lancent la "brigade anti-discrimination".

Cette BADI a pour objectif de mettre en relation les victimes de discriminations et les acteurs de la lutte contre les discriminations. Concrètement, une plateforme d'alerte sera mise en place. Les cas signalés seront étudiés et d'éventuelles sanctions pénales pourront en découler.

Une idée que l'ancien ministre délégué à l'Egalité des Chances, Azouz Begag, revendique depuis 2005.

A travers un tweet adressé au gouvernement, Azouz Begag accuse l'Exécutif d'avoir "volé" son idée de brigade spécialisée dans la lutte contre les discriminations. L'auteur du Gone de Chaâba regrette que le gouvernement ne l'ait pas cité.

"Il faut savoir rendre hommage"

Dans un entretien téléphonique accordé à notre rédaction, Azouz Begag nous confie sa réaction mitigée quant à l'annonce de cette mesure : "cette brigade est une bonne chose, c'est important".

Il poursuit en évoquant sa personne : "J'ai toujours 15 ans d'avance, c'est mon problème, le gouvernement devrait savoir rendre hommage à ceux qui travaille pour faire avancer les choses".

Si l'homme politique regrette de ne pas avoir été cité, il reste tout de même heureux de la création de la Brigade anti-discrimination.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 15/04/2019 à 17:12
EVENTUELLES a écrit le 15/04/2019 à 16h29

Ne vous angoissez, n'ayez plus peur, respirez lentement avant de lire, et lisez calmement.

le gouvernement et Marlène Schiappa sont là pour vous apaiser, restez Zen, et oubliez le survisme pour une fois.

Et vous lirez finalement:

"d'éventuelles sanctions pénales pourront en découler".

"...E VEN TU ELLES...", cool, zen, la matraque n'est pas encore sortie.

Et non des sanctions pénales en découleront systématiquement, pas d'angoisse, pas de peur.

(pauvre garçon, il me fait pitié avec ses crises d'angoisses et de peur, c'est Zig qui nous la secoué?)

Oui,

et la police tirera "EVENTUELLEMENT" des flashballs qui arracheront des yeux.

EVENTUELLEMENT !

n'ayez pas peur, elle est mauvaise conseillère.
Et soyez aveugle, grâce aux EVENTUELS tirs de flashballs ordonnés par le gouvernement.

Signaler Répondre

avatar
EVENTUELLES le 15/04/2019 à 16:29

Ne vous angoissez, n'ayez plus peur, respirez lentement avant de lire, et lisez calmement.

le gouvernement et Marlène Schiappa sont là pour vous apaiser, restez Zen, et oubliez le survisme pour une fois.

Et vous lirez finalement:

"d'éventuelles sanctions pénales pourront en découler".

"...E VEN TU ELLES...", cool, zen, la matraque n'est pas encore sortie.

Et non des sanctions pénales en découleront systématiquement, pas d'angoisse, pas de peur.

(pauvre garçon, il me fait pitié avec ses crises d'angoisses et de peur, c'est Zig qui nous la secoué?)

Signaler Répondre

avatar
un clown le 15/04/2019 à 16:23

Coluche aussi avait de l'avance dans l'esprit de ses sketchs
# ceux qui veulent essayer ceci , cela, ailleurs y-a de la place#

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 15/04/2019 à 14:00

Il n'a pas 15 ans d'avance, il a des années de retard et le gouvernement aussi car,

la répression n'a jamais apporté de solution sereine à moyen et long terme.

Ce qui changera radicalement les choses, c'est la compréhension de la psychologie humaine,
comprendre pourquoi les différences font peur à certains, déterminer quelles valeurs ils mettent à telle ou telle information,
comprendre les mécaniques liées aux peurs,
aux désirs, etc.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.