Affaire Preynat : le film "Grâce à Dieu" de nouveau face à la justice

Affaire Preynat : le film "Grâce à Dieu" de nouveau face à la justice
Photo d'illustration - LyonMag

Le père Preynat avait fait appel de la décision de justice du 18 février, refusant le report du film en salles sur l'affaire qui porte son nom.

Alors que la justice avait autorisé la sortie en salles du film "Grâce à Dieu" en février, le père Preynat a fait appel pour empêcher la sortie du film en DVD et sur les plateformes de VOD en France et à l'international.

Le film, accusé de bafouer le droit de présomption d'innocence du prêtre Bernard Preynat, est de nouveau en procès. Depuis lundi, trois magistrates de la cour d'appel de Paris sont chargées d'examiner la décision de la sortie du film en DVD et VOD.

Maître Emmanuel Mercinier-Pantalacci, avocat du père Bernard Preynat, condamne cette nouvelle étape qui enfreint les droits de la présomption d'innocence : "L'atteinte à la présomption d'innocence est caractérisée et par conséquent je demande la suspension du film, défend-il.

Le jugement sera rendu le 26 juin prochain.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Niala le 07/06/2019 à 15:49

Faut pas exagerer Il à tout avoue même le Cardinal qui doit être considéré comme son COMPLICE rien de moins puisqu’il n’ignorait et lui confiait à nouveau des enfants Et il a le culot de faire appel jugeant sans doute sa condamnation trop légère Mais rassurons nous tout est ficelé depuis un moment pour le procès mais Grâce a Dieu Preynat est malade et la justice attend avec impatience sa mort pour étouffer une partie de la responsabilité de Monseigneur .c est ça La justice dans notre beau pays !!! On va quand même pas mettre un curé en Prison Que vous soyez puissant ou miserable.......,!

Signaler Répondre

avatar
Zig le 31/05/2019 à 18:54
Rasle bol 69 a écrit le 31/05/2019 à 18h23

Espérons qu'à la cours d'appel de Paris cela ne sera pas confié au même juge que pour l'affaire Vincent Lambert, sinon les intégristes vont gagner.

Le film est déjà sorti en salle malgré l'opposition des intégristes et leurs actions en justice.

Il ne serait pas logique que la justice change d'avis !

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 31/05/2019 à 18:23

Espérons qu'à la cours d'appel de Paris cela ne sera pas confié au même juge que pour l'affaire Vincent Lambert, sinon les intégristes vont gagner.

Signaler Répondre

avatar
raslebol le 28/05/2019 à 14:44

Grâce au pape,la pédophilie a encore de longs jours devant elle !!!!

Signaler Répondre

avatar
On sait jamais le 28/05/2019 à 14:01

Et l'innocence bien réelle des enfants violés ça ne le dérange pas trop Preynat?

Signaler Répondre

avatar
Céleste le 28/05/2019 à 13:23

Mais le père Preynat est coupable ! la présomption d'innocence , c'est fini .... Il faut cesser les polémiques qui aggravent un réel problème d'omerta . Cette loi du silence a fait beaucoup de mal ! Rien à voir avec la présomption d'innocence .....
Lyon est très affaibli ? Pas d'évêques pour l'instant , or c'est lui qui nomme les directeurs de l'enseignement catholique , sous contrat !!!! Tant mieux , peut-être que la communauté de l'Emmanuel va cesser d'envahir l'enseignement !!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.