Villeurbanne interdit à son tour les trottinettes sur les trottoirs

Villeurbanne interdit à son tour les trottinettes sur les trottoirs
Image d'illustration-LyonMag

Après Lyon, c'est au tour de Villeurbanne d'interdire l'usage des trottinettes électriques sur les trottoirs de la ville.

La mairie villeurbannaise a pris un arrêté afin de restreindre l'utilisation de ces engins motorisés électriquement. Ainsi, les utilisateurs de "hoverboard" et de "gyropodes" devront également se plier à cette interdiction sous peine de recevoir une amende de première classe. Il sera également défendu de stationner de tels outils dans les parcs, cimetières et jardins de la ville.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les Lyonnais parlent aux Lyonnais... le 03/07/2019 à 19:05
Classe A, la réalité ou la solution ? a écrit le 03/07/2019 à 09h43

Mous du ventre encore et toujours !

Réveillez vous et Agissez fort :
- certification des loueurs et licence payante,
- interdiction stationnement sur les trottoirs,
- limitation nombre max de véhicule par loueur,
- contrôle respect du code de la route (Arrêt au feux rouge, pas plus d'une personne par trottinette, age minimum, port du casque obligatoire pour ces engins atteignant 25 km/h ...),

De plus , cela existe déjà dans le code de la route : classe A cyclomoteur

Presse locale du mercredi 3 juillet : "Villeurbanne fait enlever les trottinettes et veut faire payer… Objectif : récupérer celles jugées encombrantes et gênantes pour les piétons. Mardi , les agents municipaux de Villeurbanne ont récupéré douze trottinettes en moins d’une heure."

Mince , Douze trottinettes. Voilà un message fort !!!

Commentaire local (issu de Kaamelott) : "Hé ben, on est pas sorti du sable..."

Petit message supplémentaire à JMB (même origine, ca parle de destin…): "Timeo libri rex agitur"...

Conclusion: Mous du ventre toujours et encore...

Signaler Répondre

avatar
Danilo le 03/07/2019 à 09:57

Pfffou! Que du pipeau ! Ça roule toujours comme des barjots sur les trottoirs, à 2, voir 3, sur la Trott !
Hier, 2 cornards ont failli me dezinguer, et les types bourraient à donf sur le trottoir du Crs Lafayette, alors, que la piste cyclable existe sur ce cours !?
Les flics : ils adorent verbaliser les bagnoles en stationnement interdit ou autres. C'est moins risqué......

Signaler Répondre

avatar
Classe A, la réalité ou la solution ? le 03/07/2019 à 09:43

Mous du ventre encore et toujours !

Réveillez vous et Agissez fort :
- certification des loueurs et licence payante,
- interdiction stationnement sur les trottoirs,
- limitation nombre max de véhicule par loueur,
- contrôle respect du code de la route (Arrêt au feux rouge, pas plus d'une personne par trottinette, age minimum, port du casque obligatoire pour ces engins atteignant 25 km/h ...),

De plus , cela existe déjà dans le code de la route : classe A cyclomoteur

Signaler Répondre

avatar
Désabusé le 28/06/2019 à 14:58

C'est marrant qu'on "accueille" en France ce qui a été rejeté, interdit puis très limité et encadré sur le lieu de sa création (la cote Ouest des états unis) en répliquant les mêmes erreurs ; laisser faire ! Je croyais les Européens plus malins...Après avoir laisser les GAFAs se goinfrer en pillant nos infos personnelles, nous laissons les "Lime", "Bird" et autre 'tech startups" se valoriser à des milliards de $ sur le dos de nos trottoirs, piétons et frauder l'URSSAF en important des "bons jobs" bien précaires et Uberisé de "Juicers"... Ensuite, que deviennent les cadavres de trottinettes et leurs batteries au bout de 3 mois d’utilisation? Je passe sur l'analyse comportementale d'une grande partie des utilisateurs...
Pendant ce temps la canicule se marre....

Signaler Répondre

avatar
evendude le 27/06/2019 à 15:53

Pour que cet arrêté soit efficace il faudrait prendre les utilisateurs en flagrant délit ce qui est quasi impossible donc mesure purement démagogique et peut-etre électoraliste...

Signaler Répondre

avatar
minouche le 27/06/2019 à 15:46

il y en a de partout.Sur les trottoirs,il y a des endroits ou elles sont bien alignées,et dix mètres plus loin,on en trouve une couchée en travers du trottoir,une autre contre les escaliers d'un immeuble,trois autres sur le trottoir dix mètres plus loin,ou au milieu de la rue,sans compter les vélos électriques couchés par terre et les scooters électriques en travers du chemin qui oblige les mères a descendre sur la route avec leur poussette,sans compter les aveugles qui se prennent les pieds dedans.Au début,je trouvais ç'a formidable,je pensais m'en acheter une,mais maintenant,elles me sortent des yeux,Mon petit voisin s'est fait ramasser par une voiture,il a une épaule démise et une incisive en moins.

Signaler Répondre

avatar
velo TDI le 27/06/2019 à 14:42

il est précisé qu'ils n'ont pas le droit d etre garés sur les parcs, cimetières et jardins.... sur les trottoirs ils ont le droit?

et quid de la petite sonnerie insupportable ????

plutot que de pondre un reglement qui ne sera jamais appliqué, autant interdire ces machins!
on applique le principe de précaution, et hop!

Signaler Répondre

avatar
Encore un arrêté le 27/06/2019 à 14:21

arrêté inneficace les trotinnettes c'est le dangereux grand bordel et les interdictions on s'en fout

Signaler Répondre

avatar
aucun controle le 27/06/2019 à 13:03

il y en avait plein hier sur les trottoirs Stalingrad

Signaler Répondre

avatar
REAC PRIDE le 27/06/2019 à 12:04

Arrêtez le terrorisme des trottinettes ! Interdire leur présence dans nos rues qui sont devenues des véritables slaloms de mort depuis plusieurs mois. Les 'responsables' sont d'une ignorance crasse, ils ne se rendent même pas compte comment cette infamie infligée aux résidents va se traduire par des votes pas si inattendues en 2020....la roue tourne, si j'ose le dire.

Signaler Répondre

avatar
Assez le 27/06/2019 à 11:32

A Lyon c'est interdit depuis quelques semaines déjà. Et on ne voit absolument AUCUNE différence ! Pour bien faire, il faudrait carrément interdire ces trottinettes et annuler les concessions faites aux opérateurs.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.