Trottinettes électriques : pas d’extension autour de Lyon avant les municipales

Trottinettes électriques : pas d’extension autour de Lyon avant les municipales
Photo d'illustration - LyonMag

Il n’est pas rare, en sortant de Lyon, de croiser des trottinettes électriques appartenant aux différentes sociétés les proposant en libre-service.

Pourtant, les utilisateurs s’exposent aujourd’hui à une forte majoration de leur forfait en les laissant en dehors du périmètre lyonnais.

Et ce n’est visiblement pas pour tout de suite que le service sera étendu à d’autres villes de l’agglomération. Interrogés par la presse locale ce dimanche, les responsables locaux des sociétés comme Lime ou Dott n’envisagent aucune extension avant les élections municipales 2020.


Il faut dire que l’arrivée de trottinettes électriques récoltera forcément des avis très positifs et très négatifs de la part des habitants d’une ville, entre ceux qui y voient un moyen de transport idéal et ceux qui détestent les voir pulluler sur les trottoirs. Et le maire sortant n’a évidemment aucune envie de trancher à quelques mois de se faire potentiellement réélire.

Il faudra donc attendre le printemps prochain pour voir reprendre les négociations. Quelques villes seraient déjà ciblées comme Vaulx-en-Velin ou Oullins.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Naif, c'est déjà Open Bar le 13/09/2019 à 14:21

Ben oui, les wesh wesh n'ont attendu aucune extension pour circuler où ils veulent...De toute façon, ils roulent gratis...MDR

Signaler Répondre

avatar
Et une plaque numérologique le 13/09/2019 à 14:13
totototo a écrit le 09/09/2019 à 10h27

Encore un rabat-joie !

Et une plaque numérologique sur les trottinettes pour mettre fin à l'incivisme de certains "pilotes" qui profitent de leur anonymat (car rien ne permet de les identifier)..

Signaler Répondre

avatar
ald le 11/09/2019 à 07:34
Alain 2 a écrit le 09/09/2019 à 00h03

Voila qui va amuser les prolétaires

plutôt le bobos

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 10/09/2019 à 13:48
De l'inconscience a écrit le 09/09/2019 à 10h53

Ce matin, 6H30, je roulais en direction de mon entreprise, et oups, une trottinette électrique, avec un usager sans casque, sans protection, le long du boulevard Laurent Bonnevay.
Il roulait tranquillement, sur le boulevard, je ne l'ai vu que lorsque je suis arrivé à ses côtés.
Il faisait encore nuit, et franchement c'est hyper dangereux de rouler sur les boulevards.
De vrais inconscients ces usagers !

Eh oui !
Au fait combien ça coûte pour les contribuabies !
De toute façon le maire ne roule pas en trottinette que je sache !!!

Signaler Répondre

avatar
Natalie le 09/09/2019 à 18:00
Nous contemplons la dégradation accélérée de Lyon cette année a écrit le 09/09/2019 à 12h29

Une autre forme de terrorisme, c'est tout. Et puis cet e....é va casser le budget de la Sécurité sociale lorsqu'il se casse la pipe avec son immaturité qui va coûter une fortune à la collectivité.

Dégradation de la franc entière , c’est MIEUX et plus réaliste.

Signaler Répondre

avatar
Nous contemplons la dégradation accélérée de Lyon cette année le 09/09/2019 à 12:29
De l'inconscience a écrit le 09/09/2019 à 10h53

Ce matin, 6H30, je roulais en direction de mon entreprise, et oups, une trottinette électrique, avec un usager sans casque, sans protection, le long du boulevard Laurent Bonnevay.
Il roulait tranquillement, sur le boulevard, je ne l'ai vu que lorsque je suis arrivé à ses côtés.
Il faisait encore nuit, et franchement c'est hyper dangereux de rouler sur les boulevards.
De vrais inconscients ces usagers !

Une autre forme de terrorisme, c'est tout. Et puis cet e....é va casser le budget de la Sécurité sociale lorsqu'il se casse la pipe avec son immaturité qui va coûter une fortune à la collectivité.

Signaler Répondre

avatar
De l'inconscience le 09/09/2019 à 10:53

Ce matin, 6H30, je roulais en direction de mon entreprise, et oups, une trottinette électrique, avec un usager sans casque, sans protection, le long du boulevard Laurent Bonnevay.
Il roulait tranquillement, sur le boulevard, je ne l'ai vu que lorsque je suis arrivé à ses côtés.
Il faisait encore nuit, et franchement c'est hyper dangereux de rouler sur les boulevards.
De vrais inconscients ces usagers !

Signaler Répondre

avatar
totototo le 09/09/2019 à 10:27
Dtcm a écrit le 09/09/2019 à 07h07

Stop à ce type de location. Il faut préférer aider à l achat pour responsabiliser les propriétaires... port du casque et autres protections type gilet fluo obligatoire . L usage quasi libre par les wesh wesh rend cet outil dangereux...cqfd

Encore un rabat-joie !

Signaler Répondre

avatar
gastroenterite le 09/09/2019 à 08:36

Vénissieux,Vauls en Velin,Lyon Mermoz vont avoir leurs trottinettes !!!MDR

Signaler Répondre

avatar
Ben voyons le 09/09/2019 à 08:25

Quand le privé tient compte du calendrier du politique.... on peut largement y voir de la corruption!

Si on résume, rien avant les élections, mais après, quelque soit l’etiquette du nouveau maire, on pourra imposer les trottinettes électriques !

Signaler Répondre

avatar
Dtcm le 09/09/2019 à 07:07

Stop à ce type de location. Il faut préférer aider à l achat pour responsabiliser les propriétaires... port du casque et autres protections type gilet fluo obligatoire . L usage quasi libre par les wesh wesh rend cet outil dangereux...cqfd

Signaler Répondre

avatar
et en même temps le 09/09/2019 à 06:16

Après un test en RP, il a été constaté que les trottinettes parisiennes passaient la nuit surtout en banlieue !
Après analyses, les juiceurs (les re chargeurs) y habitaient majoritairement !

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 09/09/2019 à 00:03

Voila qui va amuser les prolétaires

Signaler Répondre

avatar
Oups le 08/09/2019 à 22:59

C’est quoi ton problème ?

Signaler Répondre

avatar
1083 le 08/09/2019 à 19:38
Nous contemplons la dégradation accélérée de Lyon cette année a écrit le 08/09/2019 à 14h54

Cet article est d'un intérêt politique de haute importance. Il dévoile comment le fléau des trottinettes décèle des implications politiques sous-jacentes qui ne font que confirmer l'état gangréné de la démocratie locale.

Si vous ne voudrez pas voir une extension de cette menace mobile aux vies de nos enfants, votez correctement l'année prochaine. J'espère que cette catastrophe perpétuelle sera l'occasion de lancer un nouveau parti politique qui va pouvoir transcender les clivages gauche-droit : le parti de Loi et Ordre basé sur une extension profonde des pouvoirs de la police et des organes de la justice pour résoudre RAPIDEMENT la pourriture qui salit nos rues depuis trop d'années à Lyon !

votre parti ne fait pas envie.
Entre nous l'Italie de 1919 à 1945 ne m'a jamais attiré. Libre à vous, vous pouvez toujours migrer en Hongrie. Budapest est une très jolie ville !

Signaler Répondre

avatar
Nous contemplons la dégradation accélérée de Lyon cette année le 08/09/2019 à 14:54

Cet article est d'un intérêt politique de haute importance. Il dévoile comment le fléau des trottinettes décèle des implications politiques sous-jacentes qui ne font que confirmer l'état gangréné de la démocratie locale.

Si vous ne voudrez pas voir une extension de cette menace mobile aux vies de nos enfants, votez correctement l'année prochaine. J'espère que cette catastrophe perpétuelle sera l'occasion de lancer un nouveau parti politique qui va pouvoir transcender les clivages gauche-droit : le parti de Loi et Ordre basé sur une extension profonde des pouvoirs de la police et des organes de la justice pour résoudre RAPIDEMENT la pourriture qui salit nos rues depuis trop d'années à Lyon !

Signaler Répondre

avatar
Ursul le 08/09/2019 à 14:44

Vaulx-en-Velin !

Ils sont fous ?

Ils ont entendus parler de la racaille et du vandalisme ?

Signaler Répondre

avatar
François2 le 08/09/2019 à 14:26

qu'appelez vous le périmètre lyonnais? s'il s'agit des arrondissements je peux vous dire qu'à Bron les trottinettes pullulent.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.