Un pot de départ dans le Rhône tourne mal à cause d’un space cake

Un pot de départ dans le Rhône tourne mal à cause d’un space cake
Photo d'illustration - LyonMag

Il a décidé de porter plainte.

Un salarié de l’entreprise Cochonou, basée à Saint-Symphorien-sur-Coise dans le Rhône n’a pas repris le travail depuis le 31 mai dernier.

Au Progrès, il raconte que cette nuit-là, il participe avec des collègues à un pot de départ. Pris d’un malaise, il est pris en charge par les pompiers qui l’hospitalisent à Saint-Etienne. Après une demi-journée de coma, il apprend qu’il a frôlé la mort à cause d’une intoxication au cannabis. Un autre salarié de Cochonou a connu la même mésaventure.

Ils ont appris qu’un collègue avait amené un space cake à la fête, en prenant soin de ne prévenir personne. La mauvaise blague réalisée avec ce gâteau au cannabis pourrait donc bien finir au tribunal.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
philpa le 28/06/2019 à 15:22
Cochonou a écrit le 27/06/2019 à 20h10

Tout est bon dans le cochon!!

sauf toi

Signaler Répondre

avatar
philpa le 28/06/2019 à 15:21
Wead a écrit le 27/06/2019 à 21h52

Don t walk on the grass, smoke it ????

very good

Signaler Répondre

avatar
S poire le 28/06/2019 à 13:35
REAC PRIDE a écrit le 27/06/2019 à 23h51

Les faits divers qui émaillent Lyon Mag chaque jour confirment la décadence irréversible d'une société sans espoir.

vous ne croyez donc plus en la croissance économique pour nous sauver des problèmes ?

Signaler Répondre

avatar
Bouddha le 28/06/2019 à 12:49

Les gens deviennent complètement fous

Signaler Répondre

avatar
???? le 28/06/2019 à 09:34
REAC PRIDE a écrit le 27/06/2019 à 23h51

Les faits divers qui émaillent Lyon Mag chaque jour confirment la décadence irréversible d'une société sans espoir.

des histoires avec des salariés qui amènent des spaces cakes au travail il y en a régulièrement par intervalle de trois ans.
Les faits divers sont uniquement là pour vous distraire et vous faire réagir sur une éventuelle "décadence de la société".
Le quidam effarouché que vous êtes est le même que celui de la fin du XIXe ou des années 30 qui s'inquiétaient du danger des mœurs des classes "laborieuses"

Signaler Répondre

avatar
REAC PRIDE le 27/06/2019 à 23:51

Les faits divers qui émaillent Lyon Mag chaque jour confirment la décadence irréversible d'une société sans espoir.

Signaler Répondre

avatar
Wead le 27/06/2019 à 21:52

Don t walk on the grass, smoke it ????

Signaler Répondre

avatar
Oups le 27/06/2019 à 20:46

Y’a des arrêtes dans le cochon ?!

Signaler Répondre

avatar
Cochonou le 27/06/2019 à 20:10

Tout est bon dans le cochon!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.