Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

transformation des boites aux lettres en cours - LyonMag

Lyon : La Poste fait appel à 3 graffeurs pour mettre son histoire en relief

transformation des boites aux lettres en cours - LyonMag

Ce jeudi, le groupe La Poste invite des graffeurs à transformer leurs boites aux lettres, à Lyon-Bellecour, en véritables œuvres d'art.

Une grande première dans le Rhône ! La Poste fait appel à deux artistes lyonnais de l'association superposition, Shab et Bambi, pour peindre deux boites aux lettres place Antonin Poncet, en face du grand bureau de poste. Les artistes ont carte blanche pour transformer cet objet iconique du quotidien qui symbolise La Poste. "C'est une opération insolite, c'est le titre que je voudrais lui donner (…) l'idée c'est de valoriser en quelque sorte un objet banal, un objet du quotidien que chacun connaît et pratiques, auquel chacun peut faire référence dans ses histoires personnelles (…) Le point de départ c'est ça : comment valoriser un objet devant lequel on passe régulièrement et que, peut-être, on regarde d'une manière un petit peu différente", a confié Jean Christophe Campigli, directeur d'Etablissement.

 

 

Image d'illustration - LyonMag

Boites aux lettres place Antonin Poncet - LyonMag

 

Le bureau de poste Lyon-Bellecour est considéré comme un lieu emblématique, notamment avec sa fresque murale de 54 m de long. "L'idée est de projeter l'esprit de la fresque de l'intérieur, à l'extérieur dans une optique complétement nouvelle et novatrice, par rapport à l'installation et le vison qu'on peut avoir d'une boite aux lettres", a poursuivi Jean Christophe Campigli. Le monument va bientôt fêter ses 81 ans et pour autant, il se veut rester au cœur de la modernité.

 

Au même moment, un troisième artiste nommé Loodz, fait son entrée dans le 1er arrondissement de Lyon, au Carré Pro La Martinière, pour donner un coup de fraicheur aux batteries de boites postales qui se trouvent à l'intérieur du bureau. "Moi, je suis dans une optique assez futuriste, je suis assez fan de science-fiction, j'essaye de développer un univers de formes et de couleurs, c'est ça que j'ai fait ici. Au milieu, il y a un vortex pour parler de la dématérialisation, de la communication en général. Je trouvais ça collait bien", a expliqué l'artiste Loodz.

 

 

Loodz transforme la batterie de boites postales - LyonMag - LyonMag

Batterie de boites postales au Carré Pro La Martinière - LyonMag

 

Pour le directeur de l'établissement, le message que la Poste veut faire passer c'est : "la Poste par définition, elle relie les uns aux autres et là on voit bien le lien que peuvent amener les graffeurs (…) entre les touristes, les passants et les clients".



Tags : Street Art | La Poste | graffeurs |

Commentaires 10

Déposé le 12/07/2019 à 06h48  
Par Zig Citer

juge a écrit le 11/07/2019 à 18h06

Encore un gars très intelligent de ce forum qui sait où est le bon art ?

il confond l'art et cochon ?

Déposé le 12/07/2019 à 01h24   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par il est serieux lui ? Citer

« Les boîtes aux lettres, un objet du quotidien » ?? Il n’en reste presque plus ! À part en face des bureaux de poste. Comme à Antonin Poncet. À quoi ça sert en face d’une poste ?

Déposé le 11/07/2019 à 22h16  
Par Nostromo Citer

Bonne idée
Mais pour La Poste, c'est quand même mal engagé...

Déposé le 11/07/2019 à 18h35  
Par ouag Citer

je dis ça... a écrit le 11/07/2019 à 18h18

Je comprends pourquoi le prix du timbre ne cesse d'augmenter...

t'es un gros malin ! surtout quand on connait la politique de soustraitance de la poste !

Déposé le 11/07/2019 à 18h18  
Par je dis ça... Citer

Je comprends pourquoi le prix du timbre ne cesse d'augmenter...

Déposé le 11/07/2019 à 18h06  
Par juge Citer

Pseudo art a écrit le 11/07/2019 à 17h14

L'art comptant pour rien va encore frapper.

Encore un gars très intelligent de ce forum qui sait où est le bon art ?

Déposé le 11/07/2019 à 17h31  
Par détaxons Citer

je préfère les œuvres d'art réalisées sur les radars routiers
de préférence à la peinture jaune

Déposé le 11/07/2019 à 17h14  
Par Pseudo art Citer

L'art comptant pour rien va encore frapper.

Déposé le 11/07/2019 à 17h13  
Par Alain 2 Citer

Les bobos vont être contents.

Déposé le 11/07/2019 à 17h04  
Par van gog Citer

des vrais artistes, comme ceux qui ont vandalisé à Bron le long mur peint du boulevard périphérique Laurent Bonnevay

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.