Lyon ouvre son premier centre de déradicalisation

Lyon ouvre son premier centre de déradicalisation
Image d'illustration - LyonMag

Ouvert à Paris et Marseille, c’est au tour de Lyon d’ouvrir un centre qui permet de suivre des personnes suspectées ou condamnées pour terrorisme de façon renforcée.

Testé à Paris depuis l’automne depuis 2016 et à Marseille l’an dernier, Lyon a ouvert ce dispositif discrètement afin de tester leur dispositif sans subir une possible opposition des riverains. Ces structures ont été ouvertes par la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP) ce dimanche.

Appelé Pairs (Programme d’accueil individualisé et de réaffiliation sociale), ce dispositif permet de suivre certains profils une fois sortis de prison. Le suivi s’organise entre trois et vingt heures par semaine au lieu d’un seul rendez-vous par semaine. L’un des objectifs est d’identifier les motivations extrémistes de l’individu.  

Conduit par l’association Artemis, le nouveau centre a pour objectif d’ici la fin de l’année, de surveiller de près 110 hommes et femmes.

50-100 sur 80 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
des rats le 06/08/2019 à 11:02

ils leur font caresser des rats

Signaler Répondre

avatar
deradicalisation le 06/08/2019 à 10:36

Ça vient d ou Et il partait en stage au bled ???? Il reviendrait changer non

Signaler Répondre

avatar
une potence le 06/08/2019 à 10:35

C est radical

Signaler Répondre

avatar
inacceptable le 06/08/2019 à 10:24
Juju et Rom hého ? a écrit le 06/08/2019 à 09h00

Si je comprends bien, la population n'a absolument pas envie que la menace Djihadiste disparaisse, c'est votre avis ?

si je comprend bien vous croyez que ce type de centre déradicalise vraiment ? lisez un peu la presse internationale, et vous constaterez que l'opinion des experts sur ce sujet est très claire : TOTALEMENT INEFFICACE.
De plus, ce sont des monstres, pas des humains, et la préfecture ose nous imposer de côtoyer ces gens très dangereux en le cachant à la population locale.
c'est ni plus, ni moins qu'une trahison du citoyen français et de sa mise en danger volontaire, la constitution prévoit des sanctions pour ce genre de gouvernance

Signaler Répondre

avatar
danilo le 06/08/2019 à 09:46

Ouvert en catimini ? Chuuuuttttttt !!!!!!!! Ne rien dire , surtout , sinon , censure ! Alors , pourquoi parler de ce centre , puisque , vous ne voulez pas que cela se sache ? Il ne falait pas écrire cette article !!!!
n 'importe quoi !

Signaler Répondre

avatar
danilo le 06/08/2019 à 09:31

Centre ouvert DISCRETEMENT ........L'adverbe veut tout dire : les riverains , même pas consultés !???
Ils appécieront ! Tout , absolument , tout ce qui peut s'avérer gênant , et encore , l 'adjectif est doux , tout se fait en CATIMINI , par ce gouvernement Larem !
Absentionnistes , allez voter , pour le bien du pays , ou vous verrez votre pays devenir un abîme sans fond !

Signaler Répondre

avatar
Juju et Rom hého ? le 06/08/2019 à 09:00
Julia07 a écrit le 05/08/2019 à 16h18

Si je comprends bien, vu que la population risque de s'opposer à l'ouverture de ce centre, on ouvre quand même mais sans communiquer sur le lieu. Belle conception de la démocratie!

Si je comprends bien, la population n'a absolument pas envie que la menace Djihadiste disparaisse, c'est votre avis ?

Signaler Répondre

avatar
Zigido le 06/08/2019 à 08:01
Le français a écrit le 05/08/2019 à 17h25

Ben voyons, les loups vont être changés en mouton ou chaton mignon miraculeusement, avec notre fric bien sûr.
Pourquoi on ne donne pas l adresse pour que l on puisse éviter le quartier..
Y en a marre qu on nous prenne pour des C..S

Faites confiance aux vertus du Survisme ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 06/08/2019 à 07:24

Tiens une fosse à purin sut Lyon.......

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 05/08/2019 à 22:23

Une fois de plus, notre système pourri ne fait pas preuve d'honnêteté et de transparence en nous cachant le lieu.

Signaler Répondre

avatar
Ahahahahah le 05/08/2019 à 21:59
lyyyyoonnn a écrit le 05/08/2019 à 16h18

Plus on veut cacher quelque chose, plus vite ça se sait, on va pas tarder à avoir l’adresse de ce centre, qui visiblement est en plein centre-ville... 115 places ça passe pas inaperçu, surtout avec l’accoutrement qu’ils doivent avoir, quoique dans certains endroits ça peu passer inaperçu...

Si ils sont en voie de "déradicalisation" il n'y a logiquement aucun "accoutrement"

Signaler Répondre

avatar
Trop facho cette ville c est pour ça qu'ils ont fait discret y a qu à lire la majorité des commentaires le 05/08/2019 à 21:11

avatar
Le français le 05/08/2019 à 17:25

Ben voyons, les loups vont être changés en mouton ou chaton mignon miraculeusement, avec notre fric bien sûr.
Pourquoi on ne donne pas l adresse pour que l on puisse éviter le quartier..
Y en a marre qu on nous prenne pour des C..S

Signaler Répondre

avatar
Question? le 05/08/2019 à 17:18
Argent a écrit le 05/08/2019 à 14h35

Qui paie ???

Penses tu que la facture serait moins lourde si on n’essayait pas?

Signaler Répondre

avatar
argent trop cher le 05/08/2019 à 16:45
Argent a écrit le 05/08/2019 à 14h35

Qui paie ???

certainement pas vous

Signaler Répondre

avatar
Julia07 le 05/08/2019 à 16:18

Si je comprends bien, vu que la population risque de s'opposer à l'ouverture de ce centre, on ouvre quand même mais sans communiquer sur le lieu. Belle conception de la démocratie!

Signaler Répondre

avatar
lyyyyoonnn le 05/08/2019 à 16:18

Plus on veut cacher quelque chose, plus vite ça se sait, on va pas tarder à avoir l’adresse de ce centre, qui visiblement est en plein centre-ville... 115 places ça passe pas inaperçu, surtout avec l’accoutrement qu’ils doivent avoir, quoique dans certains endroits ça peu passer inaperçu...

Signaler Répondre

avatar
pasdak le 05/08/2019 à 16:05

Quelle est le lieux de ce centre afin de circuler y a rien à voir ? Après tout ce sont nos impôts qui l ' ont financé non ?

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 05/08/2019 à 15:58

J'aimerais savoir quel est le taux de réussite dans le domaine de la déradicalisation
Et quel est le taux de rechute
Existe t il une étude sérieuse sur le sujet ?
Ça changeait des commentaires à la noix sur le forum

Signaler Répondre

avatar
Fric assez le 05/08/2019 à 15:39
Argent a écrit le 05/08/2019 à 14h35

Qui paie ???

Un problème avec le fric ?
o:)

Signaler Répondre

avatar
Zig le 05/08/2019 à 15:20

Ils embauchent des déradicalisateurs ?

J'en connais un qui est plein de bonnes volontés, qui a travailler sur le sujet, et qui sûrement n'a pas d'ambition salariale excessive...

Signaler Répondre

avatar
LREM m'a TAXER le 05/08/2019 à 15:17
Argent a écrit le 05/08/2019 à 14h35

Qui paie ???

les travailleurs français
qui ont , en majorité, des salaires très bas
merci aux électeurs macronistes

Signaler Répondre

avatar
à la ? où ? au bar !! le 05/08/2019 à 15:16

mais ça existe encore ???
il parait que la thérapie repose sur la recherche de l'amour en soi... en caressant des animaux...
pauvre france

Signaler Répondre

avatar
Argent le 05/08/2019 à 14:35

Qui paie ???

Signaler Répondre

avatar
Bibille le 05/08/2019 à 13:50

Allez les commentateurs....go go go!!!!

Signaler Répondre

avatar
Pipo.. le 05/08/2019 à 13:44

ces centres sont innéficaces contre des fanatiques demeurés et meurtriers- c'est se donner bonne conscience que cela mais cela coûte et ne sert presqu'à rien..hélas

Signaler Répondre

avatar
DTC le 05/08/2019 à 13:30

et l adresse pour veiller à éviter la zone ?

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 05/08/2019 à 13:20

Pourquoi ne nous dit-on pas où a été ouvert ce Centre de déradicalisation? ; après tout, n’est-ce pas payé par nos impôts ?!! Nous pouvons et devons savoir.

Signaler Répondre

avatar
Faut pas négliger les moins évidents... le 05/08/2019 à 13:08

J'espère que les criminels à l'Hôtel de Ville qui ont permis le 'lancement' anarchique des trottinettes auront droit à leurs séances indispensables. Les terroristes se présentent dans une variété de tailles et de formes….

Signaler Répondre

avatar
et? le 05/08/2019 à 12:47

on parle quand meme de gens qui ont decideé d anéantir l occident et ses habitants!
vous croyez serieusement qu'ils vont changer et participer a notre société?
accepter qu ils soie,nt sur notre territoire, c est intolerable... et si en plus en liberté, la France marche sur la tete.... a se demander si elle n est pas complice!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.