Le front syndical se fracture face à la direction de Kéolis

La CFDT a annoncé qu’elle acceptait de participer aux négociations bilatérales proposées par la direction du gestionnaire du réseau TCL. C’est le seul syndicat de l’intersyndicale à avoir pris cette décision. Les responsables de la CFDT expliquent qu’ils veulent parvenir rapidement à un accord sur les nouveaux accords d’entreprise actuellement à l’étude. L’opposition à cette réforme entraine depuis plusieurs mois des mouvements de grève qui perturbent le réseau. Hier encore, les salariés des agences commerciales étaient appelés à la grève. De son côté, la direction a indiqué qu’elle pourrait prendre une décision unilatérale dès la fin du mois si les négociations n’évoluent pas.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.