Attaque de Villeurbanne : “J’ai parlé à deux enfants pour ne pas qu’ils voient les blessés”

Attaque de Villeurbanne : “J’ai parlé à deux enfants pour ne pas qu’ils voient les blessés”
Photo d'illustration - LyonMag

Lise, comme des centaines de personnes samedi après-midi, se rendait au parc de Miribel-Jonage pour profiter du festival Woodstower.

La jeune Lyonnaise était dans le bus 83 lorsqu’un individu a attaqué des passants à Villeurbanne à l’aide de couteaux.


“J’avais pris le bus à Vaulx-en-Velin La Soie pour être sûre d’avoir une place. Quand on est arrivé sur l’esplanade Bonnevay, j’ai vu des gens qui courraient de partout, qui fuyaient dans la même direction, loin de la station. J’ai cru que des jeunes avaient fait de la merde”, nous raconte-t-elle.

“Le bus s’est arrêté, on a tous paniqué. Des gens voulaient sortir, j’ai appuyé sur le bouton pour ouvrir les portes mais ce sont plutôt des personnes encore plus paniquées qui sont venus se mettre à l’abri. Le conducteur a fermé les portes et nous sommes repartis. C’est là que j’ai vu un homme au sol, gisant dans une mare de sang. Plusieurs personnes s’affairaient autour de lui, et au moins une appuyait sur la blessure”.

A ses côtés, Lise voit deux enfants effarés par la scène. “Je leur ai parlé, en leur montrant autre chose, pour ne pas qu’ils voient les blessés. Le bus a continué sa route jusqu’à Woodstower. Mon père est ensuite venu me chercher”, conclut la jeune femme, qui n’avait évidemment plus la tête à faire la fête.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
GUGUS le 02/09/2019 à 18:57

T sorti du bus pour parler au enfants moi j étais dans le bus il c pas arrêter comment tu as fait pour leur parler et détourner leur regard ?????????

Signaler Répondre

avatar
LAYFOULUY le 02/09/2019 à 07:57
Ne portez pas de gants au nom de la justice nationale a écrit le 01/09/2019 à 18h05

Woodstower = un événement de décadence totale qu'il va falloir interdire dans les années qui suivent. Trop dangereux avec le temps qui court, comme la 'fête' de lumières aussi.

N'importe quoi ....

Signaler Répondre

avatar
atllla le 01/09/2019 à 20:23

C’est rentrer dans les mœurs et presque normal. Continuez à accueillir le diable et vous compterezvos morts.

Signaler Répondre

avatar
ads le 01/09/2019 à 18:24

bravo lise merci pour les pettie

Signaler Répondre

avatar
Ne portez pas de gants au nom de la justice nationale le 01/09/2019 à 18:05

Woodstower = un événement de décadence totale qu'il va falloir interdire dans les années qui suivent. Trop dangereux avec le temps qui court, comme la 'fête' de lumières aussi.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.