Situation très tendue chez ABB

Mardi, 300 salariés ont retenu pendant deux heures, sept dirigeants du groupe d'ingénierie helvético-suédois en marge d’un comité d’entreprise à Montluel dans l’Ain. Les employés s’opposent au plan de restructuration qui prévoit 540 licenciements en France, dont 90 sur le site de Chassieu dans le Rhône. Les syndicats estiment que l’activité peut se poursuivre sans fermeture d’usines. La réunion du comité d’entreprise doit reprendre mercredi matin.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.