Guillotière : le tireur aux cheveux longs était suivi pour des problèmes psychologiques

Guillotière : le tireur aux cheveux longs était suivi pour des problèmes psychologiques
LyonMag

Les prochaines heures devraient permettre aux enquêteurs de mieux cerner les motivations de ce jeune homme.

Interpellé vendredi à son domicile de la rue Paul-Bert, il venait de tirer sur des passants de la Guillotière à Lyon depuis sa fenêtre à l’aide d’une carabine à plomb. Plusieurs personnes ont été légèrement touchées, provoquant la panique dans ce quartier très vivant, rapidement bouclé par les forces de l'ordre. L’immeuble en face du numéro 33 a également été ciblé par l’individu.

Le tireur aux cheveux si longs qu’il a été confondu avec une femme par les forces de l’ordre et les témoins de la scène, avait été facilement interpellé par le Raid. Il est toutefois blessé dans l’intervention et a été exfiltré dans une ambulance, caché dans un drap blanc (voir notre vidéo). Ce qui, là encore, a laissé croire qu’il pouvait être mort.

Le profil du jeune homme de 22 ans coche deux cases qui laissent à penser qu’il n’était pas entièrement lucide ce vendredi. Outre ses propos incohérents, il est suivi pour toxicomanie et des problèmes psychologiques.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sami69 le 22/09/2019 à 03:55

A quand un tireur avec une chaussure rouge ?????

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 21/09/2019 à 14:19

Encore un simple fou.
On nous prend vraiment pour des cons.

Signaler Répondre

avatar
Noel le 21/09/2019 à 12:43
Mme michu a écrit le 21/09/2019 à 08h58

"ce quartier très vivant" ça oui mais il ne fait pas bon y vivre

On appele "vivant" un quartier ou effectivement il y a beaucoup de monde dans la rue, beaucoup de glandeurs certes , mais si vous observez ... Guetteurs, trafics plus ou moins discrets ... C,est charmant ! Vous trouvez cela pittoresque ? Voyagez et vous verrez des nations ou certes il y a des,promeneurs , des terrasses de café, mais autour vous sentez le travail, l,organisationnel efficace , et les rues sont propres , ce pittoresque croyez moi les touristes n,en veulent pas , qui visite ce quartier du tiers -monde à Lyon ?

Signaler Répondre

avatar
Vive Lyon le 21/09/2019 à 10:51

il est suivi pour toxicomanie et des problèmes psychologiques....et oui encore un fou parmi tant d'autres!elle est pas belle la France.

Signaler Répondre

avatar
johnny le 21/09/2019 à 10:29

Cheveux longs et idées courtes

Signaler Répondre

avatar
Festif !! le 21/09/2019 à 10:27

puisqu'on vous dis que drogue dont cannabis c'est sans prôblèmes, d'ailleurs la preuve là c'était festif ambiance matinale garantie dans le quartier et des abrutis veulent légaliser ces drogues...pour encaisser des milliards de taxes pour l'état...quels voyous ces politiques !

Signaler Répondre

avatar
Mme michu le 21/09/2019 à 08:58

"ce quartier très vivant" ça oui mais il ne fait pas bon y vivre

Signaler Répondre

avatar
bonsens le 21/09/2019 à 08:58

Et certains veulent légaliser le cannabis...

Signaler Répondre

avatar
Mouton le 21/09/2019 à 08:52

Ce qui, là encore, a laissé croire qu’il pouvait être mort.
Pourtant il marche il était debout.
Maintenant les mort marche lol

Signaler Répondre

avatar
pdr le 21/09/2019 à 08:25
mdr a écrit le 21/09/2019 à 06h56

Quel titre archi nul !Et si c'était un chauve,quel aurait été la new ? Les journalistes manquent beaucoup d'idées pour écrire !!!

Et que dire de cette conclusion:
"Le profil du jeune homme de 22 ans coche deux cases qui laissent à penser qu’il n’était pas entièrement lucide ce vendredi."

Quelles cases ?
- Jeune ?
- Cheveux longs ?

C'est très approximatif comme conclusion !

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 21/09/2019 à 08:11

Eh ben , les infirmiers du Vinat ont de plus en plus de taf !

Signaler Répondre

avatar
mdr le 21/09/2019 à 06:56

Quel titre archi nul !Et si c'était un chauve,quel aurait été la new ? Les journalistes manquent beaucoup d'idées pour écrire !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.