Un hacker lyonnais de cartes bancaires enfui à Hong Kong condamné

Un hacker lyonnais de cartes bancaires enfui à Hong Kong condamné
Photo d'illustration - LyonMag

Un homme ayant tenté de faire chanter le Crédit Mutuel de Bretagne suite à la découverte d'une faille dans le système de paiement sans contact de ses cartes bancaires, a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel de Lyon.

Celui qui avait été pré-embauché par une entreprise spécialisée dans l'informatique à Dardilly, s'était enfui en Thaïlande en 2016, profitant de son contrôle judiciaire.

Poursuivi pour "tentative d'extorsion" et "détention d'équipement pour contrefaçon d'instrument de paiement", il a été condamné à une peine de prison avec sursis d'un an, sans mandat d'arrêt, et à 2000 € de dommages et intérêts.

Le Lyonnais, dirigeant désormais une société de cryptage basée à Hong Kong, a bénéficié d'une peine assez souple grâce à son avocat Me David Metaxas qui a mis l'accent sur le fait que son client n'avait aucune intention malhonnête, mais qu'au contraire "il voulait démontrer ses compétences remarquables et incontestables [et qu'] il aurait pu être utile à la banque ou à d'autres services français".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mô viette le 26/09/2019 à 16:55

Moi je ne lui en veut pas....

Signaler Répondre

avatar
XiJinping le 26/09/2019 à 12:46

"il voulait démontrer ses compétences remarquables et incontestables ...".
Et que juré craché, si je mens je vais en enfer, mon client avait l'intention de rendre l'argent extorqué avec même un petit dédommagement.
Dupond-Moretti, sors de là

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 26/09/2019 à 11:28

Tenter de faire chanter une banque, c'est démontrer ces compétences !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.