Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La France candidate à l’organisation de l’Euro de football 2016

Mercredi, les grands acteurs de ce chantier étaient réunis au Grand Lyon. Une délégation de la fédération Française de football fait actuellement le tour des grandes villes de France pour faire le point sur les infrastructures déjà en place et celles à venir.

En tout l’Hexagone doit avoir à disposition neuf stades, plus trois autres en cas de besoin, répondant aux exigences de sécurité, environnement, qualité et innovation. La ville de Lyon participe bien-sûr à ce projet avec le futur Grand Stade de Décines. Une enceinte sportive qui pourrait faire pencher la balance en faveur de la candidature tricolore et qui profiterait aussi à L’Olympique Lyonnais qui souhaite s’élever au niveau des clubs européens.
Le calendrier est d’ores et déjà défini, le gouvernement a déposé un amendement au projet de loi de développement et de modernisation des services touristiques. Ainsi certaines enceintes sportives seront considérées comme d'intérêt général. Cette loi permettra à ces clubs privés de construire leur stade avec l’aide des collectivités locales. Cet amendement facilitera ainsi le projet de Grand stade. Il sera voté le 16 juin prochain.
Le 15 février 2010, toutes les candidatures devront être déposées auprès de l’UEFA. La décision finale est attendue pour mai 2010. Le dépôt des permis de construire devra s’effectuer pendant le 1er semestre 2010. Puis en 2014 sont attendues les livraisons des stades dans chaque ville.
Cout total des opérations, deux milliards et demi d’euros. Dans le détail, un milliard et demi d’euros seront employés à la construction des stades (l’équivalent du budget déboursé par l’Allemagne pour le mondial 2006), puis un milliard d’euros sera consacré aux travaux publics et aux infrastructures.
L’OL investira 400 millions. Enfin l’Etat, le Conseil Général, le Grand Lyon et le Sytral apporteront 180 millions d’euros.  Selon, Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel, ces chantiers permettront de créer 15 000 emplois.
Par ailleurs, les associations de riverains de l'est lyonnais ne décolèrent pas, elles prévoient une manifestation escargot vendredi à partir de 17h30. Le but sera de démontrer que l’accessibilité au site du Montout sera extrêmement compliquée les soirs de matchs.

Solène Revillard

 



Tags : Euro 2016 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.