Euro 2016 à Lyon : l’heure du bilan

Euro 2016 à Lyon : l’heure du bilan
La fan-zone de Lyon - LyonMag

LyonMag vous propose de revivre les faits marquants de l’Euro 2016 à Lyon.

Pour la compétition qui s’est déroulée du 10 juin au 10 juillet, le Grand Stade de l'OL à Décines a donc accueilli six rencontres dont une demi-finale. 

Une belle ambiance pour le premier choc

C’était la plus belle affiche lyonnaise des phases de poule. La Belgique affrontait l’Italie le 13 juin au Parc OL. Dans les rues de la capitale des Gaules, on est très loin de l’ambiance qui régnait alors à Marseille. Beaucoup de Belges, beaucoup de bières aussi, mais presque aucun débordement. Le restaurant Italien "Ti Amo Maria", situé rue Casimir Perier dans le 2e arrondissement de Lyon, avait même organisé un déjeuner avec un groupe de 38 Belges.

Autre anecdote amusante, après avoir fait la fête toute la journée, un supporter belge avait décidé de retourner dans sa chambre d’hôtel pour récupérer, mais il ne s’était pas réveillé à temps. Il avait donc raté la rencontre perdue 2 – 0 par son équipe. 

Le Parc OL endeuillé

Lors du deuxième match de l’Euro 2016 au Grand Stade de Décines qui opposait l’Ukraine à l’Irlande du Nord, un supporter irlandais était décédé en tribunes. La victime avait 64 ans et était née à Belfast. Le déroulement de la rencontre, frappée par un épisode de grêle, n’avait pas été perturbé par cet incident.

Une fan-zone surpeuplée

Pour presque tous les matchs de l’Equipe de France, la fan-zone de la Place Bellecour a connu une affluence très importante. De longues files d’attente se sont formées à l’entrée de la place et la situation a failli déraper le 26 juin, pour le match France-Irlande. En effet, des supporters impatients avaient escaladé une barrière pour entre dans l’enceinte. D'autres, avaient porté des coups de pied sur les grillages. 

Pour les rencontres suivantes, la préfecture du Rhône avait donc demandé aux fans d’arriver plusieurs heures avant les matchs

Des coups de couteau dans la fan-zone

Durant la soirée du mercredi 15 juin, la situation avait cette fois réellement dérapé. Durant la rencontre France-Albanie, ponctuée par la victoire des Bleus 2-0, des échauffourées avaient éclaté entre supporters à cause de jets de bouteilles de bière et d'une Marseillaise entonnée. Un Lyonnais et un Belge avaient été légèrement blessés à la cuisse et à la fesse dans une rixe sur la fan-zone puis transportés aux urgences, une arme blanche avait notamment été utilisée. Des fumigènes avaient également été craqués. Pour la suite de la compétition, les contrôles à l'entrée de la fan-zone avaient donc été renforcés.

Un supporter Irlandais fait une lourde chute

Peu après le coup de sifflet final du match France-Irlande, vers 17h30 le 26 juin, les sapeurs-pompiers du Rhône avaient été appelés pour prendre en charge un supporter irlandais. Ce dernier avait chuté depuis un échafaudage du quai Romain Rolland, dans le 5e arrondissement. L'homme avait été transporté à l'hôpital en état d'urgence absolue. Son pronostic vital était alors engagé. 

116 millions d’euros de retombées économiques

Selon une étude consacrée à l’impact économique et social de l’Euro 2016, la compétition a généré plus de 116 millions d’euros de retombées économiques sur Lyon. Dans les calculs, les dépenses des spectateurs, de l’organisation, et des équipes sont notamment prises en compte. L’étude estime également qu’environ 180 000 visiteurs français se sont rendus à Lyon durant la compétition ainsi que 120 000 visiteurs étrangers et 14 800 VIP.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
michplus13 le 12/07/2016 à 18:30

pas de pb a marseille ou 750 000 personnes sur les fan zones ce sont pressées , normal c'est marseille

Signaler Répondre

avatar
michplus13 le 12/07/2016 à 18:19

750 000 personne sans la fan zone de marseille et pas le moindre pb

Signaler Répondre

avatar
LR le 11/07/2016 à 20:54

que 116 M€ ?
et la louloute à son jérôme qui défendait le chiffre annoncé mais tronqué de 166 M€ !!
il n'y a qu'à relire ses commentaires éhontés !!
https://www.lyonmag.com/article/79432/euro-2016-166-millions-d-euros-de-retombees-economiques-a-lyon
il en est où le guignol de décines ?
30% de moins que les chiffres annoncés pour nous faire avaler la pilule du stade de la honte, alors, toujours pas honte, la louloute de jérôme !!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 11/07/2016 à 17:56
Post Momo a écrit le 11/07/2016 à 17h37

Avé Post Monétaire
Ceux qui vont troller pour toi te saluent.

Oué du dopage de la triche et toujours plus de magouilles
Tant qu'on ne sera pas dans une république post momonétaire, le sport ne sera jamais vraiment du sport mais le faire valoir du monde capitaliste qui essaye à tout prix de se refaire une virginité.

La vérité c'est qu'on a atteint dans beaucoup de sports la limite et que pour attirer le spectateur, le téléspectateur, faire du fric, il faut créer des subterfuges : dopage, triche mécanique, corruption.

A noter que vous parlez de "monde capitaliste" mais dans le "monde communiste" c'était le même foutage de gueule, voir pire.

Alors précisez le bien, car pour beaucoup, il n'est pas évident de comprendre que "capitalistes" et "communistes" sont deux systèmes qui "vendent du bonheur" en utilisant de la monnaie.
Dans les deux systèmes, la monnaie (et son manque qui va avec) restreint l'accès, crée des apparatchiks ou des privilégiés, etc.

Signaler Répondre

avatar
Post Momo le 11/07/2016 à 17:37
kasneh a écrit le 11/07/2016 à 13h12

Le Portugal bat la France 1 à 0. L'Euro terminé on va pouvoir quitter les jeux du cirque et passé aux vrais sports: Tour de France, Championnat européens d'athlétisme, JO de Rio.

Avé Post Monétaire
Ceux qui vont troller pour toi te saluent.

Oué du dopage de la triche et toujours plus de magouilles
Tant qu'on ne sera pas dans une république post momonétaire, le sport ne sera jamais vraiment du sport mais le faire valoir du monde capitaliste qui essaye à tout prix de se refaire une virginité.

La vérité c'est qu'on a atteint dans beaucoup de sports la limite et que pour attirer le spectateur, le téléspectateur, faire du fric, il faut créer des subterfuges : dopage, triche mécanique, corruption.

Signaler Répondre

avatar
Post MOMOnétaire le 11/07/2016 à 17:15
kasneh a écrit le 11/07/2016 à 13h12

Le Portugal bat la France 1 à 0. L'Euro terminé on va pouvoir quitter les jeux du cirque et passé aux vrais sports: Tour de France, Championnat européens d'athlétisme, JO de Rio.

On appréciera votre humour "second degré" : c'est vrai que dopage et monnaie ne règnent pas en Maître au Tour de France & JO Monétaristes !

Allez vive les JO COCA COLA / DUNLOP / BAYER / KING BURGER / PANZANI / HSBC / IBM de RIO !!!
o:)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 11/07/2016 à 16:22
kasneh a écrit le 11/07/2016 à 13h12

Le Portugal bat la France 1 à 0. L'Euro terminé on va pouvoir quitter les jeux du cirque et passé aux vrais sports: Tour de France, Championnat européens d'athlétisme, JO de Rio.

J'aime votre humour ! :o)

Signaler Répondre

avatar
Dix le 11/07/2016 à 14:31

Les ventres sont bien rondouillard gavé de bière chaude et bon marché.

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 11/07/2016 à 14:06

ILS SONT TROP GRAS POUR COURRIR. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 11/07/2016 à 13:12

Le Portugal bat la France 1 à 0. L'Euro terminé on va pouvoir quitter les jeux du cirque et passé aux vrais sports: Tour de France, Championnat européens d'athlétisme, JO de Rio.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.