Procès Barbarin : pas de condamnation requise contre le cardinal

Procès Barbarin : pas de condamnation requise contre le cardinal
Philippe Barbarin - LyonMag

Ce vendredi matin, le cardinal Philippe Barbarin était de retour à la Cour d'appel de Lyon pour la fin de son second procès.

L'avocat général a décidé de ne requérir aucune peine à l'encontre du Primat des Gaules, et donc demande de ne pas confirmer la décision rendue par les premiers juges. "La justice ne doit pas être dans le symbole", a-t-il déclaré.

Joël Sollier a toutefois reconnu que "nous avons négligé et abandonné les petits", faisant référence aux victimes. Mais que s'il fallait faire valoir le droit, l'archevêque n'avait pas fauté. "Le délit de non-dénonciation n'est pas constitué", a-t-il rajouté.

Comme en première instance, aucune condamnation n'est donc requise contre Philippe Barbarin, poursuivi pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs. Cela n'avait pas empêché les juges du tribunal correctionnel de Lyon de lui infliger une peine de 6 mois de prison avec sursis.

Jeudi, Philippe Barbarin avait indiqué qu'il n'arrivait "pas bien à voir en quoi (il est) coupable". Et a répété qu'il ne savait pas à l'époque qu'il aurait dû dénoncer le père Bernard Preynat lorsqu'il a appris que ce dernier avait violé et agressé sexuellement des enfants.

L'arrêt de la cour d'appel sera rendu le 20 janvier 2020. "Je suis soulagé, je m'en remets à la décision de la justice. (..) Je pense aux victimes", a déclaré le cardinal à sa sortie de l'audience.

Tags :

barbarin

0-50 sur 57 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
revolution le 01/12/2019 à 13:46
monseigneur a écrit le 01/12/2019 à 10h47

Vous respirez la sincérité ... grave!!!!

c est vrai on lui donnerait....presque.... le bon dieu sans confessions!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Zig le 01/12/2019 à 12:48
Zoro a écrit le 30/11/2019 à 09h55

Vraiment touchant. J'en ai presque une larme aux yeux.
Et à part vos écrits si touchant vous faites quoi ?

Du flan pour les bennets comme vous, il y a beaucoup de clients en plus.

Vous prenez pas votre cape de Zerro dans les rayons de votre tricycle, et regardez bien avant de traverser.

Signaler Répondre

avatar
Au detecteur de mensonge. le 01/12/2019 à 11:03

Vous bloqueriez l’aiguille en zone rouge

Signaler Répondre

avatar
monseigneur le 01/12/2019 à 10:47

Vous respirez la sincérité ... grave!!!!

Signaler Répondre

avatar
REVOLUTION le 30/11/2019 à 11:19
Grand gognand a écrit le 30/11/2019 à 09h25

Rendez vous au Jugement Dernier... !

pourquoi attendre l improbable???? ALORS QUE SI NOUS VOULONS NOUS POURRIONS PUNIR CONCRETEMENT ET IMMEDIATEMENT CES PREDATEURS!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 30/11/2019 à 09:55
Zig a écrit le 30/11/2019 à 09h39

Technique d'avocat pour amadouer la cour:


"nous avons négligé et abandonné les petits".

Cela dit, c'est un sacré aveu (répréhensible par la loi ?).

L'ÉGLISE À NÉGLIGÉ ET ABANDONNÉ LES ENFANTS (encore au présent).

Preynat le violeur, c'est un homme d'église non ?

Donc malgré leur aveu, ça reste faible de comparé VIOLER à ABANDONNER.

Et c'est comme cela que Barbarin a sauvé sa peau.

Vraiment touchant. J'en ai presque une larme aux yeux.
Et à part vos écrits si touchant vous faites quoi ?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 30/11/2019 à 09:39

Technique d'avocat pour amadouer la cour:


"nous avons négligé et abandonné les petits".

Cela dit, c'est un sacré aveu (répréhensible par la loi ?).

L'ÉGLISE À NÉGLIGÉ ET ABANDONNÉ LES ENFANTS (encore au présent).

Preynat le violeur, c'est un homme d'église non ?

Donc malgré leur aveu, ça reste faible de comparé VIOLER à ABANDONNER.

Et c'est comme cela que Barbarin a sauvé sa peau.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 30/11/2019 à 09:29
Blabla Blabla a écrit le 29/11/2019 à 18h33

Arrêtez donc vos commentaires contre Barbarin sans connaître le dossier en faisant de l’anticléricalisme primaire, cela s’appelle du racisme !!

Vous êtes sur que l'on parle du même Barbarin?

Seraient ils plusieurs?

Il en aurait il un qui ne se serait pas publiquement réjouit de la prescription des faits?

Il en aurait il un qui n'aurait pas fermé les yeux sur les crimes commis par un des prêtres dont il avait la responsabilité?

Il en aurait il un qui aurait informé la justice au lieu du Vatican dans plusieurs affaire de viols sur mineurs?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 30/11/2019 à 09:29
AgatheThePower a écrit le 29/11/2019 à 21h49

Votre message ne veut rien dire. Développez svp.

Peut être que "power" veut dire que dieu envoie qui il veut violer des enfants ?

Et surtout parmis ses représentants, avec l'aval des papes et autres de ses élus ?

dieu, il est trop "fort" dans tous les domaines, surtout les pires vu la tournure du monde !

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 30/11/2019 à 09:25
revolution a écrit le 30/11/2019 à 07h57

ok votre solution donc???? Comment blamer tous ceux qui ont couverts les viols à l époque,faits prescrits par notre super justice??? ON LES SERMONNE OU ON LEUR DONNE UN AVERTISSEMENT???

Rendez vous au Jugement Dernier... !

Signaler Répondre

avatar
Stop le 30/11/2019 à 08:23
et oui a écrit le 29/11/2019 à 19h05

et bien parlons du dossier:

Preynat a t-il violé des enfants? OUI

Barbarin le savait-il? OUI

Barbarin a t-il informé la justice? NON

D'autre question?

Alors là Bravo!!!et le pape ferme les yeux

Signaler Répondre

avatar
revolution le 30/11/2019 à 07:57
Grand gognand a écrit le 29/11/2019 à 16h12

Bien sûr que les faits de ce criminel sont diaboliques et honteux...
mais ils remontent à près de 30 ans
Le criminel a été exfiltré par l'église en1991...
Ce sont tous ceux qui savaient à l'époque et qui n'ont rien dit qu'il faut blâmer...Pas la justice !
car les faits sont semble t il prescrits et les personnes concernées adultes aujourd'hui ne voulaient pas porter plainte...
Barbarin doit il payer l'addition pour tous les autres ?

ok votre solution donc???? Comment blamer tous ceux qui ont couverts les viols à l époque,faits prescrits par notre super justice??? ON LES SERMONNE OU ON LEUR DONNE UN AVERTISSEMENT???

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 30/11/2019 à 00:01
et oui a écrit le 29/11/2019 à 19h05

et bien parlons du dossier:

Preynat a t-il violé des enfants? OUI

Barbarin le savait-il? OUI

Barbarin a t-il informé la justice? NON

D'autre question?

Tout est dit !
Et ça n'a rien à voir avec le racisme.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 29/11/2019 à 22:08
et oui a écrit le 29/11/2019 à 19h05

et bien parlons du dossier:

Preynat a t-il violé des enfants? OUI

Barbarin le savait-il? OUI

Barbarin a t-il informé la justice? NON

D'autre question?

Le pape était-il informé ? OUI
A t'il demandé, ou simplement juste accepté la démission de BARBARIN ? NON
...

Signaler Répondre

avatar
AgatheThePower le 29/11/2019 à 21:49
power a écrit le 29/11/2019 à 21h19

dieu tue qui il veut, quand il veut, il est trop fort.
Même qu'il y a des viols d'enfants dans le monde.

Votre message ne veut rien dire. Développez svp.

Signaler Répondre

avatar
:) le 29/11/2019 à 21:22
revolution a écrit le 29/11/2019 à 17h44

donc choisir entre les barbares et les pedophiles c est ça?????quel etroitesse d esprit!!!!!

Non, il ne s'agit pas de choisir, mais d'assumer la couardise. On rampe devant les uns ? Alors on rampe devant les autres.

Signaler Répondre

avatar
power le 29/11/2019 à 21:19
bataclan a écrit le 29/11/2019 à 20h38

Comment un abruti peut il comparer les terroristes du Bataclan qui ont assassinees 130 personnes avec les faits reprochés au cardinal Barbarin ? C’est incroyable d’être aussi nul et de mauvaise foi !!!

dieu tue qui il veut, quand il veut, il est trop fort.
Même qu'il y a des viols d'enfants dans le monde.

Signaler Répondre

avatar
next le 29/11/2019 à 21:18
Zig a écrit le 29/11/2019 à 17h48

Mais c'est stupide votre question, les parents quand ils ont su ils ont fait ce que ferait tout bon catho, dont Barbarin, ils ont minimisé, fait une prière, et tenté d'enterrer l'affaire pour ne pas faire honte à la communauté catho et ses chefs.

Moi ce sue je comprend dans cette affaire c'est qu'il y a eut comme un "court circuit" (une grosse bavure) au bout de la ligne du côté de Preynat.

Et pour que la tête pensante de toute la ligne ne saute pas, c'est à dire le pape, un fusible à été mis en place.

Au mauvais moment, le fusible, ça a été Barbarin.

Il a pas mal chauffé, pas sauté, "Grâce à Dieu ?".

Mais le vrai responsable, celui qui laisse passer toutes ces dérivés pedo criminelles partout dans le monde au sein de l'église, ce n'est pas Barbarin, c'est le Vatican, le pape.

Vous avez oublié les reptiliens !

Signaler Répondre

avatar
bataclan le 29/11/2019 à 20:38

Comment un abruti peut il comparer les terroristes du Bataclan qui ont assassinees 130 personnes avec les faits reprochés au cardinal Barbarin ? C’est incroyable d’être aussi nul et de mauvaise foi !!!

Signaler Répondre

avatar
et oui le 29/11/2019 à 19:05
Blabla Blabla a écrit le 29/11/2019 à 18h33

Arrêtez donc vos commentaires contre Barbarin sans connaître le dossier en faisant de l’anticléricalisme primaire, cela s’appelle du racisme !!

et bien parlons du dossier:

Preynat a t-il violé des enfants? OUI

Barbarin le savait-il? OUI

Barbarin a t-il informé la justice? NON

D'autre question?

Signaler Répondre

avatar
C'est pas gagné le 29/11/2019 à 19:03
pode a écrit le 29/11/2019 à 18h20

c'est faux : Le Code pénal, modifié à la date du 1er mars 1994, a légèrement remanié la rédaction ancienne relative au secret professionnel. Il stipule, dans son nouvel article 226-13, que «?la révélation d’une information à caractère secret par une personne qui en est dépositaire […] par état ou par profession, est punie d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende?». Mais la rigueur de cette obligation est tempérée par l’article 226-14, qui indique qu’elle «?n’est pas applicable dans les cas où la loi impose ou autorise la révélation du secret?», et «?à celui qui informe les autorités judiciaires, médicales ou administratives de privations ou de sévices, y compris lorsqu’il s’agit d’atteintes sexuelles dont il a eu connaissance et qui ont été infligés à un mineur de quinze ans ou à une personne qui n’est pas en mesure de se protéger en raison de son âge ou de son état psychique?».

Il s’agit ici d’une restriction du secret professionnel des clercs, même, semble-t-il, lorsque l’information est obtenue lors du sacrement de la confession, cet article 226-14 ne faisant, en effet, pas état d’une telle exception.

Raisonner des fanatiques avec le droit est louable mais pour eux l'unique point de repère c'est la bible qu'ils placent au dessus de tout et avec elle l'ensemble du clergé.

Signaler Répondre

avatar
Question69 le 29/11/2019 à 18:48
Zig a écrit le 29/11/2019 à 17h48

Mais c'est stupide votre question, les parents quand ils ont su ils ont fait ce que ferait tout bon catho, dont Barbarin, ils ont minimisé, fait une prière, et tenté d'enterrer l'affaire pour ne pas faire honte à la communauté catho et ses chefs.

Moi ce sue je comprend dans cette affaire c'est qu'il y a eut comme un "court circuit" (une grosse bavure) au bout de la ligne du côté de Preynat.

Et pour que la tête pensante de toute la ligne ne saute pas, c'est à dire le pape, un fusible à été mis en place.

Au mauvais moment, le fusible, ça a été Barbarin.

Il a pas mal chauffé, pas sauté, "Grâce à Dieu ?".

Mais le vrai responsable, celui qui laisse passer toutes ces dérivés pedo criminelles partout dans le monde au sein de l'église, ce n'est pas Barbarin, c'est le Vatican, le pape.

C'est bien pourquoi je trouve que c'est un peu facile d'accuser Barbarin aujourd'hui, alors que les parents n'ont rien fait du tout !!!! Pourquoi ne pas porter plainte contre eux également pour non dénonciation ? Ils étaient quand même en première ligne !

Signaler Répondre

avatar
Blabla Blabla le 29/11/2019 à 18:33

Arrêtez donc vos commentaires contre Barbarin sans connaître le dossier en faisant de l’anticléricalisme primaire, cela s’appelle du racisme !!

Signaler Répondre

avatar
Condamnation le 29/11/2019 à 18:25
gauchos a écrit le 29/11/2019 à 17h50

Avec les petits juges du syndicat de la magistrature de gauche et bobos ils vont condamner le catho. !

J'espère bien. Sans blague !

Signaler Répondre

avatar
pode le 29/11/2019 à 18:20
secret a écrit le 29/11/2019 à 15h45

Le secret de la confession est comme le secret médical et ne peut être révélé à quiconque sauf sur réquisition spécifique .

c'est faux : Le Code pénal, modifié à la date du 1er mars 1994, a légèrement remanié la rédaction ancienne relative au secret professionnel. Il stipule, dans son nouvel article 226-13, que «?la révélation d’une information à caractère secret par une personne qui en est dépositaire […] par état ou par profession, est punie d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende?». Mais la rigueur de cette obligation est tempérée par l’article 226-14, qui indique qu’elle «?n’est pas applicable dans les cas où la loi impose ou autorise la révélation du secret?», et «?à celui qui informe les autorités judiciaires, médicales ou administratives de privations ou de sévices, y compris lorsqu’il s’agit d’atteintes sexuelles dont il a eu connaissance et qui ont été infligés à un mineur de quinze ans ou à une personne qui n’est pas en mesure de se protéger en raison de son âge ou de son état psychique?».

Il s’agit ici d’une restriction du secret professionnel des clercs, même, semble-t-il, lorsque l’information est obtenue lors du sacrement de la confession, cet article 226-14 ne faisant, en effet, pas état d’une telle exception.

Signaler Répondre

avatar
Sylvia le 29/11/2019 à 18:09
gauchos a écrit le 29/11/2019 à 17h50

Avec les petits juges du syndicat de la magistrature de gauche et bobos ils vont condamner le catho. !

C'est la seule chose à faire pour ne pas ajouter de l'injustice à l'injustice.

Ne vous en déplaise un cardinal est redevable comme tout citoyen devant la justice.

D'ailleurs plutôt que de faire appel il aurait du, en bon catholique qu'il prétend être, tendre l'autre joue, mais comme toujours chez les pontes ecclésiastiques c'est faite ce que je dis mais pas ce que je fait

Signaler Répondre

avatar
L entre -soit le 29/11/2019 à 17:58
Zig a écrit le 29/11/2019 à 17h48

Mais c'est stupide votre question, les parents quand ils ont su ils ont fait ce que ferait tout bon catho, dont Barbarin, ils ont minimisé, fait une prière, et tenté d'enterrer l'affaire pour ne pas faire honte à la communauté catho et ses chefs.

Moi ce sue je comprend dans cette affaire c'est qu'il y a eut comme un "court circuit" (une grosse bavure) au bout de la ligne du côté de Preynat.

Et pour que la tête pensante de toute la ligne ne saute pas, c'est à dire le pape, un fusible à été mis en place.

Au mauvais moment, le fusible, ça a été Barbarin.

Il a pas mal chauffé, pas sauté, "Grâce à Dieu ?".

Mais le vrai responsable, celui qui laisse passer toutes ces dérivés pedo criminelles partout dans le monde au sein de l'église, ce n'est pas Barbarin, c'est le Vatican, le pape.

Quand vous designez le pape comme responsable des dérives pédophiles,vous vous trompez quelques peu comme accusé Macron de la misère présente:le mal est historique..la cause est la gouvernance collegiale de la religion catholique et pas la volonté d un individu..une réforme profonde de cette caste s impose

Signaler Répondre

avatar
gauchos le 29/11/2019 à 17:50

Avec les petits juges du syndicat de la magistrature de gauche et bobos ils vont condamner le catho. !

Signaler Répondre

avatar
Zig le 29/11/2019 à 17:48
Question69 a écrit le 29/11/2019 à 14h39

Juste une question : qu'ont fait les parents de ces enfants qui étaient au courant bien avant le cardinal Barbarin semble-t-il ? Rien, surtout ne pas faire de vagues .... Il est aujourd'hui un peu facile d'accuser de ne pas avoir dénoncer quelqu'un alors que des dizaines d'autres personnes bien plus concernées auraient du le faire bien avant. Pourtant je ne suis ni catholique ni quoi que ce soit, mais je trouve un peu trop commode de le désigner comme "coupable". Pourquoi ces enfants, devenus adultes n'ont pas porté plainte contre leurs parents ?

Mais c'est stupide votre question, les parents quand ils ont su ils ont fait ce que ferait tout bon catho, dont Barbarin, ils ont minimisé, fait une prière, et tenté d'enterrer l'affaire pour ne pas faire honte à la communauté catho et ses chefs.

Moi ce sue je comprend dans cette affaire c'est qu'il y a eut comme un "court circuit" (une grosse bavure) au bout de la ligne du côté de Preynat.

Et pour que la tête pensante de toute la ligne ne saute pas, c'est à dire le pape, un fusible à été mis en place.

Au mauvais moment, le fusible, ça a été Barbarin.

Il a pas mal chauffé, pas sauté, "Grâce à Dieu ?".

Mais le vrai responsable, celui qui laisse passer toutes ces dérivés pedo criminelles partout dans le monde au sein de l'église, ce n'est pas Barbarin, c'est le Vatican, le pape.

Signaler Répondre

avatar
revolution le 29/11/2019 à 17:44
revolution? a écrit le 29/11/2019 à 16h02

Il vaut mieux se révolter contre les assassins terroristes du Bataclan que contre le Cardinal Barbarin !!

donc choisir entre les barbares et les pedophiles c est ça?????quel etroitesse d esprit!!!!!

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 29/11/2019 à 17:31
Grand gognand a écrit le 29/11/2019 à 16h12

Bien sûr que les faits de ce criminel sont diaboliques et honteux...
mais ils remontent à près de 30 ans
Le criminel a été exfiltré par l'église en1991...
Ce sont tous ceux qui savaient à l'époque et qui n'ont rien dit qu'il faut blâmer...Pas la justice !
car les faits sont semble t il prescrits et les personnes concernées adultes aujourd'hui ne voulaient pas porter plainte...
Barbarin doit il payer l'addition pour tous les autres ?

OUI

Signaler Répondre

avatar
ras la calotte le 29/11/2019 à 17:31
revolution? a écrit le 29/11/2019 à 16h02

Il vaut mieux se révolter contre les assassins terroristes du Bataclan que contre le Cardinal Barbarin !!

les terroristes du bataclan sont morts ou en prison barbarin et preynat sont vivant et en liberté

Signaler Répondre

avatar
Tathoune le 29/11/2019 à 17:29
Grand gognand a écrit le 29/11/2019 à 16h12

Bien sûr que les faits de ce criminel sont diaboliques et honteux...
mais ils remontent à près de 30 ans
Le criminel a été exfiltré par l'église en1991...
Ce sont tous ceux qui savaient à l'époque et qui n'ont rien dit qu'il faut blâmer...Pas la justice !
car les faits sont semble t il prescrits et les personnes concernées adultes aujourd'hui ne voulaient pas porter plainte...
Barbarin doit il payer l'addition pour tous les autres ?

Je suis de votre avis

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 29/11/2019 à 16:12
revolution a écrit le 29/11/2019 à 13h20

HONTE à la justice française;grosses pensées aux victimes de ces barbares pervers!!!!REVOLUTION!!!!!!!!!!!!!!!

Bien sûr que les faits de ce criminel sont diaboliques et honteux...
mais ils remontent à près de 30 ans
Le criminel a été exfiltré par l'église en1991...
Ce sont tous ceux qui savaient à l'époque et qui n'ont rien dit qu'il faut blâmer...Pas la justice !
car les faits sont semble t il prescrits et les personnes concernées adultes aujourd'hui ne voulaient pas porter plainte...
Barbarin doit il payer l'addition pour tous les autres ?

Signaler Répondre

avatar
et oui le 29/11/2019 à 16:11
mirou69 a écrit le 29/11/2019 à 15h36

La justice applique le droit. Les sentiments n’entrent pas en ligne de compte

Disons plutôt qu'entre gens de robe on s'arrange

Signaler Répondre

avatar
revolution? le 29/11/2019 à 16:02

Il vaut mieux se révolter contre les assassins terroristes du Bataclan que contre le Cardinal Barbarin !!

Signaler Répondre

avatar
secret le 29/11/2019 à 15:45

Le secret de la confession est comme le secret médical et ne peut être révélé à quiconque sauf sur réquisition spécifique .

Signaler Répondre

avatar
un peu decrecul 2 le 29/11/2019 à 15:44

Oui Barbarin a conseillé aux victimes de porter plainte car lui a son niveau il ne pouvait rien tant qu’il n’avait pas l’autorisation du Pape qu’il a attendu plus de 9 mois ! Il a changé Preynat de place ... cela n’a pas été facile ... mais je ne le défends pas ! Il avait les pieds et mains liés !

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 29/11/2019 à 15:36

La justice applique le droit. Les sentiments n’entrent pas en ligne de compte

Signaler Répondre

avatar
trop drole le 29/11/2019 à 15:05
il ne faut pas prendre les c..s pour des gens a écrit le 29/11/2019 à 13h47

Vous mentez, cela aurait été un imam à la place de barbare 1 vous n'auriez jamais parlé de sagesse

vous faites comme les fachos, vous en revenez toujours a votre sujet favori.....

on vous retourne votre commentaire :
ca aurait été un imam vous auriez parlé de barbarin....

Signaler Répondre

avatar
Gna gna le 29/11/2019 à 14:50
Papimouzo a écrit le 29/11/2019 à 12h08

La justice divine fera son travail car l on connaît celle des hommes mais bon à chacun sa façon de croire ou pas !

Mais c'est des conneries tout ça, la Justine divine, mon cul oui.
Vous nous décevez lá papy, fidèle à bous même, obsolète.

Signaler Répondre

avatar
Question69 le 29/11/2019 à 14:39

Juste une question : qu'ont fait les parents de ces enfants qui étaient au courant bien avant le cardinal Barbarin semble-t-il ? Rien, surtout ne pas faire de vagues .... Il est aujourd'hui un peu facile d'accuser de ne pas avoir dénoncer quelqu'un alors que des dizaines d'autres personnes bien plus concernées auraient du le faire bien avant. Pourtant je ne suis ni catholique ni quoi que ce soit, mais je trouve un peu trop commode de le désigner comme "coupable". Pourquoi ces enfants, devenus adultes n'ont pas porté plainte contre leurs parents ?

Signaler Répondre

avatar
Les faits sont là le 29/11/2019 à 14:37
Un peu de recul a écrit le 29/11/2019 à 14h14

Cela peut choquer mais:
. il y a le secret de la confession. Et si on commence à balancer sur des rumeurs, où s'arrête-ton?
. Barbarin n'aurait jamais cherché à empêcher la saisine de la justice. Il aurait conseillé aux victimes de porter plainte et aurait saisi sa hiérarchie. Je parle aux conditionnel, ne connaissant pas personnellement l'affaire.

Alors pas d'emballement précipité, même si le titre peut révolter.

En aucun cas le secret de la confession ne se supplante au droit.

Barbarin a pris soin d'informer le Vatican de la gravité des faits mais pas la justice.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 29/11/2019 à 14:28
Question? a écrit le 29/11/2019 à 14h03

C'est quoi l'emblème de la justice: la balance ou la croix?

L'emblème de la justice reste bien dans ces conditions propre au sujet " balance la croix " ,

Signaler Répondre

avatar
Un peu de recul le 29/11/2019 à 14:14

Cela peut choquer mais:
. il y a le secret de la confession. Et si on commence à balancer sur des rumeurs, où s'arrête-ton?
. Barbarin n'aurait jamais cherché à empêcher la saisine de la justice. Il aurait conseillé aux victimes de porter plainte et aurait saisi sa hiérarchie. Je parle aux conditionnel, ne connaissant pas personnellement l'affaire.

Alors pas d'emballement précipité, même si le titre peut révolter.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 29/11/2019 à 14:03

C'est quoi l'emblème de la justice: la balance ou la croix?

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 29/11/2019 à 13:54
droit a écrit le 29/11/2019 à 13h11

la décision de l'avocat général est empreinte de sagesse et de droit. le droit a enfin pu s'exprimer

Repens-toi mon fils !

Signaler Répondre

avatar
il ne faut pas prendre les c..s pour des gens le 29/11/2019 à 13:47
droit a écrit le 29/11/2019 à 13h11

la décision de l'avocat général est empreinte de sagesse et de droit. le droit a enfin pu s'exprimer

Vous mentez, cela aurait été un imam à la place de barbare 1 vous n'auriez jamais parlé de sagesse

Signaler Répondre

avatar
Amen le 29/11/2019 à 13:33

Beaucoup de pensées aux victimes et Mgr Barbarin bonne retraite L Eglise se meurt avec ses péchés pedophiles

Signaler Répondre

avatar
revolution le 29/11/2019 à 13:22
droit a écrit le 29/11/2019 à 13h11

la décision de l'avocat général est empreinte de sagesse et de droit. le droit a enfin pu s'exprimer

pauvre taré

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.