Viols sur fillettes : un nouveau procès après la tentative de suicide de l’accusé

Viols sur fillettes : un nouveau procès après la tentative de suicide de l’accusé
Photo d'illustration - LyonMag

En octobre 2018, un homme de 61 ans avait été jugé devant les assises du Rhône.

L’homme, enseignant dans un lycée privé de Lyon, était accusé d’avoir commis des viols répétés sur ses deux filles adoptives entre 2001 et 2005. Les victimes étaient alors âgées de 8 et 12 ans.

Après la mort de leur mère adoptive, l’aînée avait fini par révéler le calvaire enduré, notamment des viols répétés dans la cave de la résidence où la famille habitait ou dans le salon de l’habitation, devant des films zoophiles. Mais l’accusé avait tenté de mettre fin à ses jours la veille du jour où le verdict était attendu, le procès avait donc été renvoyé.

Ainsi, ce lundi, débute le nouveau procès aux assises du Rhône. Une nouvelle fois, l’accusé comparaîtra libre lors des débats qui se dérouleront à huis clos.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
CQFD. le 10/12/2019 à 09:47
peu importe a écrit le 09/12/2019 à 22h28

Benzema va être jugé , c est le plus important !

L'un n’empêche absolument pas l'autre

Signaler Répondre

avatar
l etat le 10/12/2019 à 09:37

a quand un sondage sur luon mag pour la peine de mort pour viol d enfant? jamais par ce que c edt trop méchant? ou on se se menacer?

Signaler Répondre

avatar
l etat le 10/12/2019 à 09:34

peine de mort direct

Signaler Répondre

avatar
peu importe le 09/12/2019 à 22:28

Benzema va être jugé , c est le plus important !

Signaler Répondre

avatar
transparence le 09/12/2019 à 17:51

On peut avoir le nom du violeur ainsi que celui du lycée privé?

Signaler Répondre

avatar
lilly le 09/12/2019 à 16:45

en + de la peine de prison ferme, j'espère que ce monsieur bénéficiera d'un vrai suivi psychiatrique en prison et en dehors . j'espère qu'il y a également un accompagnement psy proposé aux jeunes filles, courage à elles

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 09/12/2019 à 13:17

Libre, le prédateur se ballade tranquillement dans les rues ? C'est quoi en vrai cette justice à 2 balles ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.