Les lignes de tramways paralysées lundi par un seul homme

Il s’agit d’un chauffeur de tram de 45 ans qui s’est assis tôt lundi matin avec quelques sympathisants sur un aiguillage empêchant la sortie des T1, T2 et T4. Sylvain Husson, 45 ans, salarié depuis une vingtaine d’années aux TCL, voulait par cette action débloquer les négociations difficiles entre la direction de Kéolis, le gestionnaire du réseau, et les syndicats sur les nouveaux accords d’entreprise. Il n’a été évacué qu’en fin de matinée pour que le trafic puisse reprendre. Ce salarié, syndiqué chez Sud, encourt maintenant une lourde sanction qui pourrait aller du blâme au licenciement. Une décision devrait être prise vendredi lors d’un conseil de discipline. Cette action n’est pas soutenue par la fédération Sud et l’intersyndicale qui poursuit sa grève tournante entamée hier. Mardi matin elle a eu lieu entre 7h30 et 8h30, mercredi elle est prévue entre 17h30 et 18h30.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.