Nuits de Fourvière 2020 : de nouveaux noms dévoilés, dont celui de Woodkid !

Nuits de Fourvière 2020 : de nouveaux noms dévoilés, dont celui de Woodkid !
Woodkid - DR

C'est l'un des concerts les plus attendus en 2020.

Woodkid, qui a annoncé un nouvel album et une tournée, passera par sa ville natale. Les organisateurs des Nuits de Fourvière ont dévoilé quelques nouveaux noms d'artistes, dont celui de Woodkid.

Outre le Caladois, on retrouvera l'été prochain Agnès Obel, Andrew Bird, tg STAN et Zoo Nation.

On savait déjà que Thom Yorke (Radiohead), Francis Cabrel et Alain Souchon seraient aussi de la partie.

La programmation complète des Nuits de Fourvière 2020 sera dévoilée le 10 mars prochain.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
contribuable le 04/01/2020 à 17:24
Mécénat a écrit le 04/01/2020 à 16h32

Le festival n'invite pas.
Ce sont les entreprises qui payent beaucoup plus cher les places (~200€ / place) et qui ensuite invitent leurs clients / prospects.

Quelle blague !!! Évidement que des invitations sont distribuées en dehors des mécènes et entreprises. Comme il est de coutume et habituel, des invitations sont données à des partenaires, des fournisseurs, des amis ... et dans le cas de Fourvière, à des élus ou leurs proches ! Autant avoir de son côté ceux qui pourraient dénoncer un tel gaspillage d'argent public sous couvert de culture !

Signaler Répondre

avatar
Mécénat le 04/01/2020 à 16:32
Ceux qui payent a écrit le 03/01/2020 à 08h23

Combien d invitations encore cette année?

Le festival n'invite pas.
Ce sont les entreprises qui payent beaucoup plus cher les places (~200€ / place) et qui ensuite invitent leurs clients / prospects.

Signaler Répondre

avatar
contribuable le 03/01/2020 à 19:06

Faisons quelques comparaisons:

-Festival du Hellfest: 20M de budget (sur 3 jours), 180 000 spectateurs et 20 000 euros de subventions (soit 0,1%).

-Festival des Vieilles Charues: 13M de budget 280 000 spectateurs et pas de subventions (soit 0%)

-Festival de Fourvière: 12M de budget 190 000 spectateurs et 3,6 Millions d'euros de subventions (soit 30%)

Et ne parlons pas des retombées économiques sur le territoire (quasi nulles à Fourvière, les festivaliers étant quasi uniquement de la métropole), ni de rayonnement (Lyon et la métropole n'ont pas ce besoin, contrairement à des territoires ou il ne se passe rien le reste de l'année).

On peut aimer les artistes qui passent dans ce festival, apprécier ce lieu magique, mais que l'on nous fasse pas croire que la Métropole de Lyon et ses 1,4 Millions d'habitants doivent payer 3,6 Millions d'impôts pour 190 000 personnes !

Signaler Répondre

avatar
contribuable le 03/01/2020 à 17:01
Non merci a écrit le 03/01/2020 à 15h24

Ce que tu plébiscites c'est de la"culture" à l'américaine.......
a ch...er, mais rentable

Non pas du tout ... mais nos impôts sont ils nécessaires pour assister à un concert de Vanessa Paradis, Francis Cabrel, Sting, Thom York, ... .? Ne passent ils pas déjà ailleurs en France sans argent public et ne pourraient ils pas aussi passer à Lyon via un organisateur privé ?

Il est évident que oui !

Non seulement ça permettrait souvent à un plus grand nombre de personnes de les voir (certains concerts sont complets en à peine 1 Jour vu la notoriété des artistes, le "peu" de places de Fourvière et le nombre important d'invitations) et ça ferait rentrer de l'argent dans les caisses de l'État ou des collectivités.

Par contre que l'on puisse subventionner la création, les jeunes artistes, l'accès au plus grand nombre à la culture, ... ne me choque pas !

Ce Festival est un gaspillage "d'argent public" sous couvert de culture.

La presse lyonnaise est frileuse à ouvrir le débat, demander des comptes ou même s'interroger au risque de perdre l'un des ses annonceurs.

Signaler Répondre

avatar
Non merci le 03/01/2020 à 15:24
contribuable a écrit le 03/01/2020 à 14h45

Donc on devrait se satisfaire que l'argent des contribuables de toute la région soit dépensé pour ne satisfaire que 190 000 personnes (dont une bonne partie d'invités) ?

30% d'un budget total de 12M (chiffres annoncés mais les comptes n'étant pas publics et transparents, on est en droit d'en douter) représente donc 3,6 Millions d'Euros auquel on peut rajouter le manque à gagner du Trésor Public concernant les économies d'impôts faites par les sociétés mécènes.

Tout cet argent ne pourrait il pas (ou ne devrait il pas) être destiné à d'autres postes comme l'éducation, la santé, la lutte contre la pauvreté ?

Je n'ai rien contre la culture (même parfois subventionnée), au contraire, mais des privés proposent toute l'année du contenu culturel sans aides de l'état (et au contraire payent des impôts).

Quand à la comparaison avec l'Opéra, l'argument serait donc de se féliciter du "moins pire que" ?

Ce que tu plébiscites c'est de la"culture" à l'américaine.......
a ch...er, mais rentable

Signaler Répondre

avatar
Pathos démos le 03/01/2020 à 15:05
et oui a écrit le 03/01/2020 à 11h27

Les subventions publiques ne représentent que 30% du budget, pour plus de 190 000 spectateurs et une programmation très éclectique .....

bien loin des 80% de l'opéra de Lyon

Et surtout que ce sont ceux qui payent leur place 50€ qui financent les innombrables invitations pour des notables qui en ont largement les moyens... et qui se foutent de la musique, l intérêt étant de se montrer

Signaler Répondre

avatar
contribuable le 03/01/2020 à 14:45
et oui a écrit le 03/01/2020 à 11h27

Les subventions publiques ne représentent que 30% du budget, pour plus de 190 000 spectateurs et une programmation très éclectique .....

bien loin des 80% de l'opéra de Lyon

Donc on devrait se satisfaire que l'argent des contribuables de toute la région soit dépensé pour ne satisfaire que 190 000 personnes (dont une bonne partie d'invités) ?

30% d'un budget total de 12M (chiffres annoncés mais les comptes n'étant pas publics et transparents, on est en droit d'en douter) représente donc 3,6 Millions d'Euros auquel on peut rajouter le manque à gagner du Trésor Public concernant les économies d'impôts faites par les sociétés mécènes.

Tout cet argent ne pourrait il pas (ou ne devrait il pas) être destiné à d'autres postes comme l'éducation, la santé, la lutte contre la pauvreté ?

Je n'ai rien contre la culture (même parfois subventionnée), au contraire, mais des privés proposent toute l'année du contenu culturel sans aides de l'état (et au contraire payent des impôts).

Quand à la comparaison avec l'Opéra, l'argument serait donc de se féliciter du "moins pire que" ?

Signaler Répondre

avatar
et oui le 03/01/2020 à 11:27
contribuable a écrit le 03/01/2020 à 09h17

Avec de l'argent public et donc sur le dos de nos impôts, ne l'oublions pas ! Quel bel exemple.

Les subventions publiques ne représentent que 30% du budget, pour plus de 190 000 spectateurs et une programmation très éclectique .....

bien loin des 80% de l'opéra de Lyon

Signaler Répondre

avatar
contribuable le 03/01/2020 à 09:17

Avec de l'argent public et donc sur le dos de nos impôts, ne l'oublions pas ! Quel bel exemple.

Signaler Répondre

avatar
Ceux qui payent le 03/01/2020 à 08:23

Combien d invitations encore cette année?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.