Les rues de Lyon plongées dans le noir cette semaine ?

Les rues de Lyon plongées dans le noir cette semaine ?
Photo d'illustration - LyonMag

Un préavis de grève a été déposé par la CGT Ville de Lyon.

Les agents de la direction de l’éclairage urbain sont concernés par ce mouvement qui pourrait débuter ce mardi et durer jusqu’à vendredi.

La CGT dénonce la réorganisation des différents services souhaitée par la mairie de Lyon. "La dernière réorganisation de cette direction a considérablement dégradé les conditions de travail des agents. Sans prise en compte ou compensation sérieuse des contraintes qui leur sont imposées. Les modifications d’horaires de nuits qui leurs sont " proposées", liées aux coupures électriques des lignes TCL vont accentuer cette dégradation, augmentant les amplitudes de travail", peut-on notamment lire dans un communiqué du syndicat qui parle en conséquence d’un possible "black-out".

Les agents revendiquent "une nouvelle organisation du travail favorisant la santé et le service public" mais aussi "une reconnaissance financière du travail exécuté le jour et la nuit".

Si les conséquences du mouvement n’ont pour l’instant pas été précisées, les rues de la capitale des Gaules pourraient connaître des coupures d’électricité durant les prochaines nuits.

X
0-50 sur 54 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
???? le 18/02/2020 à 11:57
WTF a écrit le 18/02/2020 à 06h41

Donc si je suis votre logique, de jour, on devrait être tranquille, et jamais agressés ? Aucuns mobilier dégradé alors. Les délinquants n'attendent pas la nuit...
Et comment font les ruraux pour circuler à la tombée de la nuit alors. Ils doivent s'en taper des accidents.
Oh zut, non, en fait, ça nécessiterait juste que le gens fassent plus attention, ne traversent pas sans regarder, ne foncent pas comme des demeurés.

Comme l'a dit Sakura, à la campagne, effectivement l'éclairage public existe quand la nuit tombe, donc vous avez tout faux en disant que les ruraux n'ont pas d'éclairage la nuit.
Par ailleurs, un citoyenlyonnais n'a jamais dit que les délinquants ne commettaient pas de méfaits le jour et attendaient forcément la nuit.
Il a juste dit que s'il n'y a plus d'éclairage la nuit, la délinquance allait être pire, nuance.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 18/02/2020 à 10:24

@wtf,, comment dire, dans les villages, l eclairage publique existe

Signaler Répondre

avatar
Francesco le 18/02/2020 à 08:19

Cela devrait faire des économies!!! Mois je vote pour un éclairage automatique avec des heures « eco » (disons de 2h à 4h) avec des led et panneaux solaires sur chaque poteau, et pendant que l’on y est avec détecteur de mouvement et une société privée pour l’entretien et on en parle plus.

Signaler Répondre

avatar
Carlton le 18/02/2020 à 07:13
Sakura a écrit le 17/02/2020 à 22h05

@ ano, si les nouveaux qui arrivent sont dépassés par les nouvelles technologies, je n ose imaginer ce qu il en est pour les anciens. Espère que dans vos revendications, vous demandez des remises à niveau pour tous.. Le hic avec les remises à niveau, c est qu ils démontent que certains salariés ne sont plus aptes à faire le job car dans l incapacité d utiliser les nouvelles technologies.

+ 1000 ! Non une augmentation des salariés va tout améliorer d'après la CGT...

Signaler Répondre

avatar
WTF le 18/02/2020 à 06:41
UnCitoyenLyonnais a écrit le 17/02/2020 à 18h07

En plus du risque d'accidents, il y a le risque d'agressions, de dégradations... Éteindre l'éclairage publique c'est aider les délinquants et agresseurs à accomplir leurs méfaits ! La CGT se portera-t-elle caution pour la sécurité des Lyonnais la nuit ? Accepte-t-elle les conséquences humaines de ses bétises ?
à bon entendeur, salut !

Donc si je suis votre logique, de jour, on devrait être tranquille, et jamais agressés ? Aucuns mobilier dégradé alors. Les délinquants n'attendent pas la nuit...
Et comment font les ruraux pour circuler à la tombée de la nuit alors. Ils doivent s'en taper des accidents.
Oh zut, non, en fait, ça nécessiterait juste que le gens fassent plus attention, ne traversent pas sans regarder, ne foncent pas comme des demeurés.

Signaler Répondre

avatar
WTF le 18/02/2020 à 06:41
UnCitoyenLyonnais a écrit le 17/02/2020 à 18h07

En plus du risque d'accidents, il y a le risque d'agressions, de dégradations... Éteindre l'éclairage publique c'est aider les délinquants et agresseurs à accomplir leurs méfaits ! La CGT se portera-t-elle caution pour la sécurité des Lyonnais la nuit ? Accepte-t-elle les conséquences humaines de ses bétises ?
à bon entendeur, salut !

Donc si je suis votre logique, de jour, on devrait être tranquille, et jamais agressés ? Aucuns mobilier dégradé alors. Les délinquants n'attendent pas la nuit...
Et comment font les ruraux pour circuler à la tombée de la nuit alors. Ils doivent s'en taper des accidents.
Oh zut, non, en fait, ça nécessiterait juste que le gens fassent plus attention, ne traversent pas sans regarder, ne foncent pas comme des demeurés.

Signaler Répondre

avatar
Ano le 17/02/2020 à 22:36
Sakura a écrit le 17/02/2020 à 22h05

@ ano, si les nouveaux qui arrivent sont dépassés par les nouvelles technologies, je n ose imaginer ce qu il en est pour les anciens. Espère que dans vos revendications, vous demandez des remises à niveau pour tous.. Le hic avec les remises à niveau, c est qu ils démontent que certains salariés ne sont plus aptes à faire le job car dans l incapacité d utiliser les nouvelles technologies.

En fait, pas tout le monde est "specialisé" dans les nouvelle technologies, notamment les anciens qui, eux, restent dans les technologies "standard". Effectivement nous demandons des remise à niveau.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 17/02/2020 à 22:05

@ ano, si les nouveaux qui arrivent sont dépassés par les nouvelles technologies, je n ose imaginer ce qu il en est pour les anciens. Espère que dans vos revendications, vous demandez des remises à niveau pour tous.. Le hic avec les remises à niveau, c est qu ils démontent que certains salariés ne sont plus aptes à faire le job car dans l incapacité d utiliser les nouvelles technologies.

Signaler Répondre

avatar
monp le 17/02/2020 à 21:49
Kad4 a écrit le 17/02/2020 à 18h31

Depuis 4 millions d'années (moins 1 siècle) les gens n'ont pas de lumières la nuit. Ah le confort moderne !! Un pet de travers et ça ne va plus

D'accord mais c'est bien plus dangereux que les rues ne soient pas éclairées depuis que l'automobile existe !
Et puis désolé mais l'éclairage public existe depuis plus d'un siècle contrairement à ce que vous dites (voir sur Wikipedia).

Signaler Répondre

avatar
Ano le 17/02/2020 à 20:23
Sakurz a écrit le 17/02/2020 à 19h15

A vous entendre, vous n avez pas les outils pour bien bosser, les conditions de travail sont déplorables, les salaires merdiques
Petite question, pourquoi vous restez ?
M enerve rien de plus d entendre les gens ?

On reste pour faire changer les choses, et que cela n'est pas normal. Les nouveaux qui vont arriver vont être exploité et dépassé par les nouvelle technologie, car pas de vrai formation à l'appui. Nous restons pour faire-valoir notre métier. L'éclairage public est une sécurité pour les citoyens ainsi qu'une valorisation de la ville !

Signaler Répondre

avatar
Le neoliberalisme est un néocolonialisme le 17/02/2020 à 19:19
futur a écrit le 17/02/2020 à 15h13

c'est triste à dire, mais partout où on a tenté de couper l'éclairage pour éviter le suréclairage et l'éclairage constant inutile, les crimes et délit ont augmenté, cette coupure sauvage va inciter les détraqués à attendre pour commettre leurs crimes et certains vont utliser cette coupure pour assouvir leurs frustration en jetant des pierres, ...
Donc soyez prudents à votre vie.

Vous avez une étude qui corrobore vos propos ? Est ce que l'éclairage de partout et à toutes les heures dissuadent les agressions et autres faits délictueux ?
Ne répondez pas "le bon sens" car il ne s'agit ni d'une université ni d'un institut de recherche. Ce bon sens que l'on retrouve dans certains discours lénifiants.

Signaler Répondre

avatar
NYCTALOPE ! le 17/02/2020 à 19:19
"bravo" la cgt a écrit le 17/02/2020 à 18h49

Les prédateurs sexuels et autres agresseurs se frottent déjà les mains

NYCTALOPE !!!!! EN FORCE !

Signaler Répondre

avatar
Sakurz le 17/02/2020 à 19:15
Ano a écrit le 17/02/2020 à 13h47

Pour tout ceux qui critiquent : Je suis technicien de maintenance à l'éclairage public, on revendique parce que l'organisation du travail est déplorable, nous n'avons pas les outils de travail pour travailler dans de bonne conditions. Nous voulons travaillons mais ils ne nous donnent pas les moyens de le faire Ils nous demandent de faire toujours plus pour un salaire de misère ! Le métier évolue, les compétence aussi, mais le salaire lui reste le même malgré la dangerosité du métier d'électricien ! Donc avant de l'ouvrir renseigner vous. Cordialement.

A vous entendre, vous n avez pas les outils pour bien bosser, les conditions de travail sont déplorables, les salaires merdiques
Petite question, pourquoi vous restez ?
M enerve rien de plus d entendre les gens ?

Signaler Répondre

avatar
"bravo" la cgt le 17/02/2020 à 18:49

Les prédateurs sexuels et autres agresseurs se frottent déjà les mains

Signaler Répondre

avatar
Kad4 le 17/02/2020 à 18:31

Depuis 4 millions d'années (moins 1 siècle) les gens n'ont pas de lumières la nuit. Ah le confort moderne !! Un pet de travers et ça ne va plus

Signaler Répondre

avatar
UnCitoyenLyonnais le 17/02/2020 à 18:07
Vernon a écrit le 17/02/2020 à 16h42

Tout à fait.
Et ce ne sont pas les phares des voitures, bus et vélos qui vont être suffisants pour éclairer et voir correctement.
Si l'éclairage public existe, ce n'est pas pour rien, c'est une question de sécurité cruciale.

En plus du risque d'accidents, il y a le risque d'agressions, de dégradations... Éteindre l'éclairage publique c'est aider les délinquants et agresseurs à accomplir leurs méfaits ! La CGT se portera-t-elle caution pour la sécurité des Lyonnais la nuit ? Accepte-t-elle les conséquences humaines de ses bétises ?
à bon entendeur, salut !

Signaler Répondre

avatar
Vernon le 17/02/2020 à 16:42
club a écrit le 17/02/2020 à 15h38

Le principal gros souci dans l'histoire et personne n'en parle, c'est la sécurité.
Pas d'éclairage public et donc il y a des risques majeurs d'accidents : voitures, piétons, vélos, bus etc...
Comment peut-on prendre un risque pareil ? Les rues plongées dans le noir ?????

Tout à fait.
Et ce ne sont pas les phares des voitures, bus et vélos qui vont être suffisants pour éclairer et voir correctement.
Si l'éclairage public existe, ce n'est pas pour rien, c'est une question de sécurité cruciale.

Signaler Répondre

avatar
Forza le 17/02/2020 à 16:04
futur a écrit le 17/02/2020 à 15h13

c'est triste à dire, mais partout où on a tenté de couper l'éclairage pour éviter le suréclairage et l'éclairage constant inutile, les crimes et délit ont augmenté, cette coupure sauvage va inciter les détraqués à attendre pour commettre leurs crimes et certains vont utliser cette coupure pour assouvir leurs frustration en jetant des pierres, ...
Donc soyez prudents à votre vie.

vous avez raison ca va augmenter les violences, agressions ,vols ,accidents pietons,voitures......

Signaler Répondre

avatar
club le 17/02/2020 à 15:38

Le principal gros souci dans l'histoire et personne n'en parle, c'est la sécurité.
Pas d'éclairage public et donc il y a des risques majeurs d'accidents : voitures, piétons, vélos, bus etc...
Comment peut-on prendre un risque pareil ? Les rues plongées dans le noir ?????

Signaler Répondre

avatar
futur le 17/02/2020 à 15:13

c'est triste à dire, mais partout où on a tenté de couper l'éclairage pour éviter le suréclairage et l'éclairage constant inutile, les crimes et délit ont augmenté, cette coupure sauvage va inciter les détraqués à attendre pour commettre leurs crimes et certains vont utliser cette coupure pour assouvir leurs frustration en jetant des pierres, ...
Donc soyez prudents à votre vie.

Signaler Répondre

avatar
OuvreUnLivre le 17/02/2020 à 15:06
bob a écrit le 17/02/2020 à 14h06

Selon la police ou la CGT ???

Avec 688 000 adhérents en 2016, la CGT représente 2,6 % des salariés français40. De manière générale le taux de syndicalisation en France est très bas en comparaison avec d'autres pays. En 2012, avec un taux de syndicalisation de 7,7 %, la France est le troisième pays le moins syndicalisé de l'OCDE41, et le dernier dans l'Union européenne (8 %)

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 17/02/2020 à 14:56

@1936, 600 000 adherents volontaires ? Pose la question, car il faut savoir que dans certains secteurs, on a pas le choix que d h adhérer si on veut être tranquille et garder son poste.

Signaler Répondre

avatar
zoune le 17/02/2020 à 14:48

Qui c’est les otages....

Signaler Répondre

avatar
Farid69007 le 17/02/2020 à 14:37
Ano a écrit le 17/02/2020 à 13h47

Pour tout ceux qui critiquent : Je suis technicien de maintenance à l'éclairage public, on revendique parce que l'organisation du travail est déplorable, nous n'avons pas les outils de travail pour travailler dans de bonne conditions. Nous voulons travaillons mais ils ne nous donnent pas les moyens de le faire Ils nous demandent de faire toujours plus pour un salaire de misère ! Le métier évolue, les compétence aussi, mais le salaire lui reste le même malgré la dangerosité du métier d'électricien ! Donc avant de l'ouvrir renseigner vous. Cordialement.

sincèrement chacun défend son emploi...c'est très bien comme çà... par contre vous pouvez bien éteindre toutes les rues de LYON pendant 1 mois ... çà ne changera pas grand chose ...

Signaler Répondre

avatar
bob le 17/02/2020 à 14:06
1936 a écrit le 17/02/2020 à 13h42

600 000 adhérents pour la CGT... plus que tous les partis politiques réunis !

Selon la police ou la CGT ???

Signaler Répondre

avatar
Ano le 17/02/2020 à 13:47

Pour tout ceux qui critiquent : Je suis technicien de maintenance à l'éclairage public, on revendique parce que l'organisation du travail est déplorable, nous n'avons pas les outils de travail pour travailler dans de bonne conditions. Nous voulons travaillons mais ils ne nous donnent pas les moyens de le faire Ils nous demandent de faire toujours plus pour un salaire de misère ! Le métier évolue, les compétence aussi, mais le salaire lui reste le même malgré la dangerosité du métier d'électricien ! Donc avant de l'ouvrir renseigner vous. Cordialement.

Signaler Répondre

avatar
Philoo le 17/02/2020 à 13:46

Les gens ne sont plus dans le collectif, C est tous ensemble que l'on peut avancer.

Signaler Répondre

avatar
1936 le 17/02/2020 à 13:42
Sakura a écrit le 17/02/2020 à 09h27

Les syndicats ne sont plus représentatifs que d eux même ou d une minorité de salariés, qui malheureusement sont dans des corporations qui ont un pouvoir de nuisance fort.
A quand un nouveau syndicat, représentif de tous les salariés, de tous ceux que les syndicats ont laissé tomber.

Un syndicat est là pour défendre les salariés et non pas pour engraisser certains et avoir un patrimoine immobilier. De plus, un syndicat devrait être a mais yeux indépendant politiquement et ne pas toucher de subventions de l état comme c est le cas actuellement..

600 000 adhérents pour la CGT... plus que tous les partis politiques réunis !

Signaler Répondre

avatar
QUE LA LUMIERE SOIT le 17/02/2020 à 13:30

j'avoue je ne comprends pas
je suis peut être c..n
mais comment les employés de la ville peuvent t.ils couper l’électricité ?
SI UN TECHNICIEN OU AUTRE POUVAIT ME RÉPONDRE

Signaler Répondre

avatar
Hi hi le 17/02/2020 à 13:30

A mon avis ils ont la lumière à aucun étage, donc le cerveau dans l’obscurité !

Signaler Répondre

avatar
1984 le 17/02/2020 à 13:15

Ceux qui sont morts pour le progrès social, ceux qui luttent pour les acquis sociaux, ce sont les ennemis du peuple car la vérité, c'est le mensonge, la liberté, c'est l'esclavage et l’ignorance, c'est la force. Supprimons la retraite, supprimons la sécurité sociale, supprimons les congés payés, vive la misère source d'épanouissement !

Signaler Répondre

avatar
Élodie 69 le 17/02/2020 à 13:07
WTF a écrit le 17/02/2020 à 08h32

Et bah tant mieux, ça fera de la pollution lumineuse en moins et des économies de courant en plus....

Tout a fait

Signaler Répondre

avatar
Faut réagir ! le 17/02/2020 à 12:21

Une bonne fois pour toute.
La CGT, c'est 1,8 % de tous les salariés de France !!
C'est comme laisser 2 co-proprio sur 50 le pouvoir en voix de ravaler la façade chaque année, dans mon immeuble.

Signaler Répondre

avatar
Vous ne croyez pas si bien dire le 17/02/2020 à 10:36
AJA a écrit le 17/02/2020 à 08h07

Pourquoi accepter d'être pris en otage par un syndicat qui ne négocie absolument rien ? Ils ont oublié qu'avant même d'être syndiqué, ils sont d'abord employés de la ville avec tous les avantages et privilèges qui vont avec. Ils s'imaginent quoi ??? Que le travail c'est des vacances et sans efforts !!!
Y en a MARRE !!!!

Les avantages et privilèges qui vont avec, vous pouvez détailler svp ?

Signaler Répondre

avatar
Vous ne croyez pas si bien dire le 17/02/2020 à 10:35
Luigi a écrit le 17/02/2020 à 09h56

On leur demande d'un peu travailler...comprenez-les ! Ça doit apparemment être très dur de travailler pour la ville de Lyon...

Oh oui c'est dur, surtout pour ceux qui sont à l'intérieur et constate les dégâts … et le manque de sanction face à des comportements inouïs ….

La plupart a oublié le sens du service public, et ne pense qu'à son petit confort quotidien, en râlant de manière ininterrompue, en étant toujours contre tout et en sciant la branche sur laquelle nous sommes assis ….

Signaler Répondre

avatar
WTF le 17/02/2020 à 10:18
Sakura a écrit le 17/02/2020 à 09h29

Suppose qu hormis votre réfrigérateur quand vous sortez de chez vous, vous éteignez tout et ne laisser aucun appareil en veille.

C'est le cas.
J'ai le frigo/congel, et la box pour avoir le téléphone fixe. Ah oui, et donc le-dit téléphone fixe.

Je ne vois toujours pas le but de votre remarque...

Signaler Répondre

avatar
Parole... le 17/02/2020 à 10:04

Avec la CGT (et les autres d'ailleurs) c'est toujours la même chose: On accuse l'employeur de mettre en danger la santé des salariés DONC on réclame de meilleurs conditions de travail ET bien sûr de l'argent.

Signaler Répondre

avatar
Luigi le 17/02/2020 à 09:56

On leur demande d'un peu travailler...comprenez-les ! Ça doit apparemment être très dur de travailler pour la ville de Lyon...

Signaler Répondre

avatar
RNEM le 17/02/2020 à 09:49
Sakura a écrit le 17/02/2020 à 08h59

Travailleur et consciencieux, suis pas sûre que c est la première image que l on peut se faire des agents de la ville, ou alors pour une minorité d entre eux..

ceux que vous voyez ne font pas l'ensemble. A moins de fliquer tous les agents de la ville, on ne peut établir une règle.
"tous les avocats sont véreux" " tous les flics sont d'extrême droite (en fait 50% à minima) "

De mon coté je vois des agents des espaces publics qui sont au travail tôt le matin et des entreprises privée en DSP dont on peut douter du sérieux du travail accompli.

Sakura : vous distillez un discours malveillant

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 17/02/2020 à 09:29
WTF a écrit le 17/02/2020 à 08h32

Et bah tant mieux, ça fera de la pollution lumineuse en moins et des économies de courant en plus....

Suppose qu hormis votre réfrigérateur quand vous sortez de chez vous, vous éteignez tout et ne laisser aucun appareil en veille.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 17/02/2020 à 09:27
minouche a écrit le 17/02/2020 à 08h51

les syndicats ont besoin de se faire mousser,mais quand il s'agit de défendre le travailleur,il n'y a plus personne.Je connais le problème .Ils ne sont même pas fichus de reconnaitre des attaques bidons de la part de pseudos cheffaillons contre l'employé,et quand on ne se laisse pas faire,ils font silence de mort.J'ai eu sur le dos la grosse vache,la grande bique,le cul d'oie avec la complicité de la grande dinde.Je me suis défendue seule,mais là,je pense avoir l'association Brigitte bardot sur le dos.Pardon ,Brigitte,je ne voulais pas insulter les animaux.La direction,par contre,s'est montrée a la hauteur,et un grand merçi.

Les syndicats ne sont plus représentatifs que d eux même ou d une minorité de salariés, qui malheureusement sont dans des corporations qui ont un pouvoir de nuisance fort.
A quand un nouveau syndicat, représentif de tous les salariés, de tous ceux que les syndicats ont laissé tomber.

Un syndicat est là pour défendre les salariés et non pas pour engraisser certains et avoir un patrimoine immobilier. De plus, un syndicat devrait être a mais yeux indépendant politiquement et ne pas toucher de subventions de l état comme c est le cas actuellement..

Signaler Répondre

avatar
Au boulot le 17/02/2020 à 09:25
Sakura a écrit le 17/02/2020 à 08h59

Travailleur et consciencieux, suis pas sûre que c est la première image que l on peut se faire des agents de la ville, ou alors pour une minorité d entre eux..

C'est certain, l'image renvoyé par certains employés(presque la majorité, n'est vraiment pas bonne
Le travail de la prochaine équipe municipale (quelque soit la couleur) est de re dynamiser tout cela
Avec plus d'efficacité pour le contribuable
Exemples :
- délai d'attente téléphonique, inimaginable dans une entreprise privée
- jardinier de la ville, aucune comparaison avec les entreprises paysagistes
- les gardiens de salle de sport ? plus planqués ça n’existe pas
- les sujets sont malheureusement nombreux

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 17/02/2020 à 08:59
Jean aimar a écrit le 17/02/2020 à 08h03

Les conséquences des cadeaux financiers aux amis du maire les employés du service public de Lyon voient leurs conditions de travail se dégradés aujourd hui il vaut mieux être riche et puissant que travailleur et conciensieux voilà toute la politique de la macronie a pleine puissance

Travailleur et consciencieux, suis pas sûre que c est la première image que l on peut se faire des agents de la ville, ou alors pour une minorité d entre eux..

Signaler Répondre

avatar
minouche le 17/02/2020 à 08:51

les syndicats ont besoin de se faire mousser,mais quand il s'agit de défendre le travailleur,il n'y a plus personne.Je connais le problème .Ils ne sont même pas fichus de reconnaitre des attaques bidons de la part de pseudos cheffaillons contre l'employé,et quand on ne se laisse pas faire,ils font silence de mort.J'ai eu sur le dos la grosse vache,la grande bique,le cul d'oie avec la complicité de la grande dinde.Je me suis défendue seule,mais là,je pense avoir l'association Brigitte bardot sur le dos.Pardon ,Brigitte,je ne voulais pas insulter les animaux.La direction,par contre,s'est montrée a la hauteur,et un grand merçi.

Signaler Répondre

avatar
WTF le 17/02/2020 à 08:32

Et bah tant mieux, ça fera de la pollution lumineuse en moins et des économies de courant en plus....

Signaler Répondre

avatar
electron libre le 17/02/2020 à 08:30

La CGT dans toute sa splendeur ;VOYOU !

Signaler Répondre

avatar
Forza le 17/02/2020 à 08:21
Fuzaõ a écrit le 17/02/2020 à 07h49

Tout est prétexte à mouvement social, c’est affligeant. En attendant, bon courage à ceux qui bossent dans la restauration/bar qui rentrent à pied chez eux le soir, le centre et les quais de Lyon étant déjà bien réputés pour leur sécurité de nuit ...

Oui bon courage à eux car en journée c'est déjà limite on ne se sent pas en sécurité agressions violences alors la en pleine nuit sans éclairages....

Signaler Répondre

avatar
Respectons la grêve le 17/02/2020 à 08:11

Attention à ne pas confondre grève et sabotage
L'éclairage public est automatisé, toute coupure volontaire peut être classée comme du sabotage technique, et les conséquences subies par les usagers (accidents, agressions) seront à la charge des organisateurs de ce mouvement
La grève , ne doit pas être une prise d'otage

Signaler Répondre

avatar
AJA le 17/02/2020 à 08:07

Pourquoi accepter d'être pris en otage par un syndicat qui ne négocie absolument rien ? Ils ont oublié qu'avant même d'être syndiqué, ils sont d'abord employés de la ville avec tous les avantages et privilèges qui vont avec. Ils s'imaginent quoi ??? Que le travail c'est des vacances et sans efforts !!!
Y en a MARRE !!!!

Signaler Répondre

avatar
Jean aimar le 17/02/2020 à 08:03

Les conséquences des cadeaux financiers aux amis du maire les employés du service public de Lyon voient leurs conditions de travail se dégradés aujourd hui il vaut mieux être riche et puissant que travailleur et conciensieux voilà toute la politique de la macronie a pleine puissance

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.