Décès du dernier survivant de la rafle du 1er mars 1943 de Villeurbanne

Décès du dernier survivant de la rafle du 1er mars 1943 de Villeurbanne
Photo d'illustration - LyonMag

Ce dimanche, Esteban Vargas s’est éteint à la maison de retraite des Marguerites à Meyzieu. Il était âgé de 96 ans.

Lorsqu’il avait 18 ans, il avait été raflé par les soldats de la Wehrmacht le 1er mars 1943 à Villeurbanne. Avec 139 autres personnes, il avait été enfermé dans un wagon de train, direction Compiègne puis Mauthausen. Esteban Vargas connaîtra l’enfer de cinq camps.

Depuis mars 2019 et la mort de René Belaz, Esteban Vargas était le dernier survivant de cette rafle villeurbannaise. Son dernier regret aura été de ne pas avoir pu se rendre à la cérémonie annuelle organisée par la mairie de Villeurbanne le 1er mars dernier.

Tags :

rafle

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lepapet le 22/03/2020 à 13:08

A tous les Villeurbannais de cœur et d'esprit.
Pendant longtemps, espérons que le chant des Marais (le chant des Déportés), résonne sous les voutes de Notre Dame de la Nativité à Villeurbanne. En souvenir d'Esteban VARGAS et de ses compagnons. Avoir 20 ans à Mauthausen et avoir eu cette immense et merveilleuse force d'en revenir pour témoigner, oui! de témoigner : aux autres, à Nous.

Signaler Répondre

avatar
Hopital le 22/03/2020 à 09:40
Papimouzo a écrit le 22/03/2020 à 09h33

Il faut se souvenir de la folie de l'extremisme et de l'obscurantisme, surout en ce moment ou l'europe est sujete à une nouvelle vague d'obscurantisme et de peste brune

C'est papy du RN qui nous fait cette leçon ?
Lui qui veut exclure tout les sans papier de France ?

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 22/03/2020 à 09:33

Il faut se souvenir de la folie de l'extremisme et de l'obscurantisme, surout en ce moment ou l'europe est sujete à une nouvelle vague d'obscurantisme et de peste brune

Signaler Répondre

avatar
L’Enfer terrestre . le 22/03/2020 à 09:22

Condoléances à la famille . LUI, savait , que sur cette Terre, ce n’etait Pas le paradis MAIS bien L’ENFER .

Signaler Répondre

avatar
Florence le 22/03/2020 à 08:38

Qu ils reposent tous en paix et qu un meilleur monde, les accueille à bras ouverts.

Signaler Répondre

avatar
Sami69 le 21/03/2020 à 21:11

avatar
Hommage le 21/03/2020 à 11:02

à cet homme victime de la cruauté fes hommes, hélas toujours actuelle, mais tant d'histoires hantent encore le quartier grand-clément, mon père et ses amis m'en racontèrent car l'ayant vécu..triste et tragique..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.