Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Hommage aux victimes de la rafle de la rue Sainte Catherine

Un hommage est rendu dimanche à 11h aux victimes de ce que l'on appelle la rafle de la rue Sainte Catherine.

Le 9 février 1943, 86 personnes, d'origine juive, y ont été arrêtées par la Gestapo de Klaus Barbie avant d'être déportées, une déportation dont beaucoup ne reviendront pas. Une plaque avec les 86 noms sera dévoilée en présence de l'ancien ministre de la Justice Robert Badinter, dont le père figure parmi les victimes, et du sénateur maire de Lyon Gérard Collomb.



Tags : rafle | commemoration | badinter | résistance |

Commentaires 4

Déposé le 14/02/2011 à 11h19  
Par aturin Citer

J'ai participé à cette cérémonie bien que n'étant pas directement concerné par cette rafle. Simplement, il me semble tout à fait naturel qu'une nouvelle plaque soit apposée avec le nom et le prénom des victimes. Les sortir de l'anonymat.

Déposé le 14/02/2011 à 10h14  
Par maman246 Citer

notre cher president a dis je cite: "IL FAUT SORTIR DE LA POLITIQUE DE LA REPENTANCE" alors jusqu a quand on a devoir se repentir?? penser vous que mes petit enfant devrons s'excuser eux aussi??? et on a pas mal de génocides nous français alors combien de plaques a venir??? Françoise

Déposé le 14/02/2011 à 09h14  
Par nespole Citer

... Hommage à qui, à quoi ? A la rafle ?!!! Vous voulez dire peut-être aux victimes de la rafle... Surveillez votre langue s'il vous plaît et évitez les facilités ou les approximations. Les mots ont un sens qu'il vaut mieux ne jamais oublier. Ca évite de gober n'importe quoi ... Et donc dans certaines circonstances historiques... de finir en rafle des minorités ethniques accusées de toutes les plaies de la terre.

Déposé le 13/02/2011 à 16h14  
Par moimeme Citer

Je dis bien la honte à tous les hommes politiques de droite comme de gauche qui s'autorisent à déposer une plaque commémorative envers les déportés suite à la rafle de la rue ste catherine du 09 février 1943, attendre 68 ans pour éffectuer cet acte c'est vraiment se foutre de l'honneur de ces victimes, on voit par cet acte que les élections cantonales ,entre autres, sont proches, je pense que tous ces élus politiques qui seront à cette cérémonie n'auront aucune pensée à nos ancétres victimes de la barbarie nazie, qui plus est Monsieur Badinter qui s'aperçoit 68 ans aprés que son pére faisait partie de cette rafle, Quelle honte, Quelle honte, aucun respect pour ceux qui ont été victimes des occupants pendant la guerre de 1939 à 1945 ; c'est comme la maison musée du Docteur Dugoujon de Caluire réhabilitée 67 ans aprés une rafle éffectuée par la police allemande, arretant entre autres Jean Moulin, dont les autoritées politiques françaises ont érigé une statue le 19/12/2004 soit 61 ans aprés, quant à la maison musée du docteur Dugoujon, qui fut inaugurée en grandes pompes ,avec le premier ministre,et d'autres ministres en poste, plus tous les élus locaux toutes tendances confondues le 21/06/2010 soit ,67 ans aprés, au jour d'aujourd'hui ce lieu plein d'histoire n'est toujours pas ouvert au public, Le député Maire de Caluire dit qu'il a tout fait mais n'est pas responsable de la situation car non propriétaire du site, le dit propriétaire est le conseil général ,là aussi réponse laconique, c'est à dire pas de réponse.Tous ces hommes politiques de tous bords n'ont strictement aucun respect pour nos morts pour la France, LA HONTE......

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.