Violences familiales à Lyon : davantage d'appels à la police mais moins de plaintes

Violences familiales à Lyon : davantage d'appels à la police mais moins de plaintes
DR

A travers les faits divers relayés par la DDSP du Rhône, on note bien que les violences familiales et conjugales n’ont pas freiné depuis le début du confinement. Bien au contraire.

Ce dimanche, la police indique au Progrès recevoir 33,5% d’appels en plus pour des violences familiales à Lyon. Mais que paradoxalement, les poursuites pénales n’ont pas augmenté. Elles ont même diminué de 20% !

Comme souvent, les signalements ne sont pas suivis de plaintes. Avec l’impossiblité pour beaucoup de fuir le domicile en plein confinement ou refusant d’imposer cela à un mari ou un père violent, de nombreuses femmes n’osent pas s’affranchir.

Il n’y pas que des violences entre mari et femme puisque depuis le début du confinement il y a bientôt un mois, le tribunal correctionnel de Lyon a jugé trois affaires de violences sur mineurs ayant entraîné six placements d’enfants.

Pour rappel, de nombreux lieux ont ouvert pour accueillir les femmes battues. Un plan d’urgence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a permis la mise à disposition de 60 nouveaux logements "refuge". Le centre commercial de la Part-Dieu compte aussi permettre prochainement à des associations d’utiliser des locaux non-occupés pour accueillir les femmes victimes de violences.

50 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marre de ses brocolis le 14/04/2020 à 18:31
Laxi a écrit le 14/04/2020 à 18h01

Cela prouve que beaucoup de personnes n’ont plus confiance en la justice Française

C’est pas dans la justice, c’est dans la verticité des propos mensongers de la victimisation féministe.

Signaler Répondre

avatar
Laxi le 14/04/2020 à 18:01

Cela prouve que beaucoup de personnes n’ont plus confiance en la justice Française

Signaler Répondre

avatar
Tout est dit . le 14/04/2020 à 17:08
Bienvrai a écrit le 12/04/2020 à 18h46

Le Juge lui interdit le domicile conjugal le et toi tu le fais rentrer ..
J'ai parlé avec des assistantes sociales et des Juges, et ils en ont marre des gens comme vous. Et du coup c'est tout le monde qui ramasse derrière, y compris les vraies victimes ..

Tout à fait , Marre de la politique féministe de victimisation. Quittez les et fermez la !!

Signaler Répondre

avatar
Dalila réveille toi!! le 14/04/2020 à 17:07
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 19h29

Désolée Vladimir. Mais c'est pas parce que tu bois du Champagne, de la bière, du whisky ou autre, que cela doit justifier les coups et la violence..
Et non il travaille..
Je me suis pas permise de te manquer de respect. Tu me connais pas...
C'est pas parce que tu bois du Champagne, que tu es moins pouilleux ..
Ah non c'est vrai tu as de la classe...

Vladimir te dit simplement, que tu as le libre arbitre comme nous Tous . Et que tu es libre de le quitter . Croit en ton destin ou subit le ! Mais arrête comme beaucoup la victimisation, c’est la faute à l’autre !! Non, madame ,le choix ont la Tous , alors si tu restes avec lui c’est que tu y trouve quelque part des intérêts.

Signaler Répondre

avatar
Causeway Bay le 14/04/2020 à 16:40

@Point de Vue ..

Entièrement d'accord avec vous !! Je vous invite à consulter le lien suivant, cela pourra peut être vous apporter des réponses:

https://www.doctissimo.fr/psychologie/bien-avec-les-autres/violence/homme-battu

De plus, n'hésitez pas à regarder la conférence sur "L'emprise, la comprendre pour s'en libérer".

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/sbLIU-Hr8BM?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/sbLIU-Hr8BM?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/sbLIU-Hr8BM?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />


À nous de comprendre ce que nous vivons pour agir de manière adaptée.

Signaler Répondre

avatar
Point de vue le 14/04/2020 à 15:33
Causeway Bay a écrit le 14/04/2020 à 12h42

@Point de vue ..

Je vous comprends car je retrouve des similitudes dans ma vie avec votre récit. Ce n'est en aucun cas facile de trouver LA solution pour résoudre un problème aussi complexe surtout lorsque la mauvaise foi du partenaire agresseur est permanente (ma femme dans mon cas). Le fait d'avoir un/des enfants est le point clé car sans cette présence, il est fort probable que les pressions malsaines seraient différentes. L'auteur de ces violences a pleinement conscience de ses actes et on a vraiment l'impression de vivre avec Docteur Jekyll et Mister Hyde. De l'extérieur, pour les autres, l'agresseur saura donner une image totalement opposée à celle qu'elle a dans son intimité. Personnellement, lorsqu'on le subit, on ressent un fort sentiment d'injustice car le mensonge est présent.

Bon courage à vous. Accrochons-nous !!

N'oubliez pas !! Restez déterminé car vous êtes dans votre droit.

Merci Causeway Bay. Bonne analyse.
Effectivement elle est très forte pour se donner l'air d'une femme douce, gentille et attentionnée devant les autres, et d'être tout son contraire chez nous. Et elle sait changer très rapidement de rôle... un esprit bien tordu.

Signaler Répondre

avatar
Causeway Bay le 14/04/2020 à 12:42

@Point de vue ..

Je vous comprends car je retrouve des similitudes dans ma vie avec votre récit. Ce n'est en aucun cas facile de trouver LA solution pour résoudre un problème aussi complexe surtout lorsque la mauvaise foi du partenaire agresseur est permanente (ma femme dans mon cas). Le fait d'avoir un/des enfants est le point clé car sans cette présence, il est fort probable que les pressions malsaines seraient différentes. L'auteur de ces violences a pleinement conscience de ses actes et on a vraiment l'impression de vivre avec Docteur Jekyll et Mister Hyde. De l'extérieur, pour les autres, l'agresseur saura donner une image totalement opposée à celle qu'elle a dans son intimité. Personnellement, lorsqu'on le subit, on ressent un fort sentiment d'injustice car le mensonge est présent.

Bon courage à vous. Accrochons-nous !!

N'oubliez pas !! Restez déterminé car vous êtes dans votre droit.

Signaler Répondre

avatar
Causeway Bay le 14/04/2020 à 12:06
Point de vue, suite a écrit le 13/04/2020 à 12h51

Cette file a pris une tournure grotesque, et c'est dommage. Il ne s'agit en aucun cas d'approuver les comportements machos ou violents.

Je dirai qu'un frein majeur pour quitter son/sa conjoint(e) quand on est malheureux avec, c'est de quitter du même coup ses enfants et leur modifier profondément leur vie (garde alternée, déménagement, changement d'école, ...)

Personnellement c'est un frein majeur pour moi, et je n'arrive pas à franchir le cap. Donc je subis le comportement malsain de ma compagne, manipulatrice, c'est invivable en cette période de confinement, mais même en dehors, je n'arrive pas à en sortir, pour ne pas chambouler la vie de notre enfant.
On a vu des conseillers conjugaux, des psychiatres, ça n'a abouti à rien vu qu'elle "fait le gentille et bien attentionnée" devant eux... se donnant le beau rôle...

Help...

Je vous comprends car je retrouve des similitudes dans ma vie avec votre récit. Ce n'est en aucun cas facile de trouver LA solution pour résoudre un problème aussi complexe surtout lorsque la mauvaise foi du partenaire agresseur est permanente (ma femme dans mon cas). Le fait d'avoir un/des enfants est le point clé car sans cette présence, il est fort probable que les pressions malsaines seraient différentes. L'auteur de ces violences a pleinement conscience de ses actes et on a vraiment l'impression de vivre avec Docteur Jekyll et Mister Hyde. De l'extérieur, pour les autres, l'agresseur saura donner une image totalement opposée à celle qu'elle a dans son intimité. Personnellement, lorsqu'on le subit, on ressent un fort sentiment d'injustice car le mensonge est présent.

Bon courage à vous. Accrochons-nous !!

N'oubliez pas !! Restez déterminé car vous êtes dans votre droit.

Bien à vous.

Signaler Répondre

avatar
Papitchi le 14/04/2020 à 01:05
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 17h20

Bonjour à vous...
Je suis victime de violences conjugales et j'ai fais 2 dépôts de plainte. Une sera jugée en juin et l autre en septembre 2020.
Mon conjoint est alcoolique et dès qu'il a quelque chose qui le contrarie il boit, à la maison, et surtout dans la rue, derrière les magasins ect...
Là après 48h de garde à vue à Lyon 8, il est passé devant la juge qui lui a interdit le domicile et d être en contact avec moi de n importe quel moyen...
Malgré ça, et vu qu il était dans sa voiture, je l ai hébergé , pendant 3 semaines, dont 2 avec le covid19.. hier matin, ce sentant bien, il est sorti faire quelques courses, a acheté une bouteille de whisky, et au bout de 4 verres coupés avec du coca, il a pété un câble...
Insultes, menaces, coups sur la jambe.. menace de m enfoncé un tube de crème dans la bouche et le faire ressortir derrière la tête...
Ben la police c'est déplacé et l'a fait sortir du logement, en lui disant de retourner se confiner dans sa voiture...
Désolée mais on peut parler avec une personne sans pour autant l humiler, la rabaisser ou la frappé.. et certains hommes, désolée de le dire , se sentent plus fort contre une femme, plutôt qu un homme...
Comme pour ma situation, il préfère s'en prendre à moi, et être tout mielleux envers les hommes dehors....

Ta tout essayer pour lui tu la meme reloger et il te menace... cst triste a dire mais faut vraiment que tu te mette dans la tete que son âme est irrécupérable vos mieu finir seul avec son chat ou chien que ce genre de tordu vraiment tot ou tard il va passer a l'acte ya des gens comme sa... plus tu les aides plus ils pencent que tu leur doit des choses et que tu est responsable de leurs malheurs resultat si tu continue a vouloir l'aider tu finira handicapé ou morte

Signaler Répondre

avatar
Point de vue, suite le 13/04/2020 à 12:51

Cette file a pris une tournure grotesque, et c'est dommage. Il ne s'agit en aucun cas d'approuver les comportements machos ou violents.

Je dirai qu'un frein majeur pour quitter son/sa conjoint(e) quand on est malheureux avec, c'est de quitter du même coup ses enfants et leur modifier profondément leur vie (garde alternée, déménagement, changement d'école, ...)

Personnellement c'est un frein majeur pour moi, et je n'arrive pas à franchir le cap. Donc je subis le comportement malsain de ma compagne, manipulatrice, c'est invivable en cette période de confinement, mais même en dehors, je n'arrive pas à en sortir, pour ne pas chambouler la vie de notre enfant.
On a vu des conseillers conjugaux, des psychiatres, ça n'a abouti à rien vu qu'elle "fait le gentille et bien attentionnée" devant eux... se donnant le beau rôle...

Help...

Signaler Répondre

avatar
ungarry le 13/04/2020 à 11:11

Comme dit le dicton,la vie ne vaut rien, elle vaut juste la peine d'être vécue, hé bien moi je dis la vie ne vaut rien à deux, elle vaut d'être vécue tout seul????????????????????????????

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 13/04/2020 à 10:49
c. a écrit le 13/04/2020 à 10h38

Syndrome de Stockholm associé à la médiocrité masculine ...Bref, rien de bien nouveau.

et si. En 2020 la nouveauté est qu on en a plus rien à foutre de leur pleurnicheries

Signaler Répondre

avatar
c. le 13/04/2020 à 10:38

Syndrome de Stockholm associé à la médiocrité masculine ...Bref, rien de bien nouveau.

Signaler Répondre

avatar
Laveridad le 13/04/2020 à 04:01
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 19h29

Désolée Vladimir. Mais c'est pas parce que tu bois du Champagne, de la bière, du whisky ou autre, que cela doit justifier les coups et la violence..
Et non il travaille..
Je me suis pas permise de te manquer de respect. Tu me connais pas...
C'est pas parce que tu bois du Champagne, que tu es moins pouilleux ..
Ah non c'est vrai tu as de la classe...

Ca me fait penser à ma tante. 20 ans qu'elle est avec un homme violent et alcoolique. 20 ans qu'elle essaie de trouver un autre mec, mais malheureusement aucun homme ne veut d'elle. Donc elle préfère rester avec cet homme plutôt que seule

Signaler Répondre

avatar
Fransais le 13/04/2020 à 00:49

Tout cela nous montre que les français sont ignobles.

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 19:44
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 19h29

Désolée Vladimir. Mais c'est pas parce que tu bois du Champagne, de la bière, du whisky ou autre, que cela doit justifier les coups et la violence..
Et non il travaille..
Je me suis pas permise de te manquer de respect. Tu me connais pas...
C'est pas parce que tu bois du Champagne, que tu es moins pouilleux ..
Ah non c'est vrai tu as de la classe...

Oui une certaine autre classe que tu ne connais certainement pas avec les types que tu as rencontré dans ta vie je ne mets pas sur la courge à ma femme quand ça ne va pas ou sous prétexte que j'aurais bu

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 19:42
Vladimir a écrit le 12/04/2020 à 19h21

Parce qu'on est soi-disant dans une pseudo démocratie donc j'ai le droit de m'exprimer

Sof tu n'as qu'à l'accueillir chez toi toi aussi tu dois mériter que ce genre de type

Signaler Répondre

avatar
Dalila le 12/04/2020 à 19:29

Désolée Vladimir. Mais c'est pas parce que tu bois du Champagne, de la bière, du whisky ou autre, que cela doit justifier les coups et la violence..
Et non il travaille..
Je me suis pas permise de te manquer de respect. Tu me connais pas...
C'est pas parce que tu bois du Champagne, que tu es moins pouilleux ..
Ah non c'est vrai tu as de la classe...

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 19:21
sof a écrit le 12/04/2020 à 18h49

cela ne m'etonne meme pas sans confinement les pauvres femmes et enfants ramassent deja alors la enfermes h24 ces pourritures je n'appel pas ca des hommes bref .par contre j"ai lu plusieurs commentaires d'une seule personne mal parler a une femme sur votre article franchement je ne comprend pas pourquoi lyon mag vous avez laisser passer ces articles.....

Parce qu'on est soi-disant dans une pseudo démocratie donc j'ai le droit de m'exprimer

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 19:15
sof a écrit le 12/04/2020 à 18h49

cela ne m'etonne meme pas sans confinement les pauvres femmes et enfants ramassent deja alors la enfermes h24 ces pourritures je n'appel pas ca des hommes bref .par contre j"ai lu plusieurs commentaires d'une seule personne mal parler a une femme sur votre article franchement je ne comprend pas pourquoi lyon mag vous avez laisser passer ces articles.....

Ben parce que soi-disant on est en démocratie donc on a le droit de s'exprimer

Signaler Répondre

avatar
@dalila le 12/04/2020 à 19:00

Pas de pitié ! Pourquoi tu l as laissé revenir ! Il est très bien dans sa voiture .... il avait qu’à pas ! Dehors et définitivement.....

Signaler Répondre

avatar
sof le 12/04/2020 à 18:49

cela ne m'etonne meme pas sans confinement les pauvres femmes et enfants ramassent deja alors la enfermes h24 ces pourritures je n'appel pas ca des hommes bref .par contre j"ai lu plusieurs commentaires d'une seule personne mal parler a une femme sur votre article franchement je ne comprend pas pourquoi lyon mag vous avez laisser passer ces articles.....

Signaler Répondre

avatar
Bienvrai le 12/04/2020 à 18:46
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 17h20

Bonjour à vous...
Je suis victime de violences conjugales et j'ai fais 2 dépôts de plainte. Une sera jugée en juin et l autre en septembre 2020.
Mon conjoint est alcoolique et dès qu'il a quelque chose qui le contrarie il boit, à la maison, et surtout dans la rue, derrière les magasins ect...
Là après 48h de garde à vue à Lyon 8, il est passé devant la juge qui lui a interdit le domicile et d être en contact avec moi de n importe quel moyen...
Malgré ça, et vu qu il était dans sa voiture, je l ai hébergé , pendant 3 semaines, dont 2 avec le covid19.. hier matin, ce sentant bien, il est sorti faire quelques courses, a acheté une bouteille de whisky, et au bout de 4 verres coupés avec du coca, il a pété un câble...
Insultes, menaces, coups sur la jambe.. menace de m enfoncé un tube de crème dans la bouche et le faire ressortir derrière la tête...
Ben la police c'est déplacé et l'a fait sortir du logement, en lui disant de retourner se confiner dans sa voiture...
Désolée mais on peut parler avec une personne sans pour autant l humiler, la rabaisser ou la frappé.. et certains hommes, désolée de le dire , se sentent plus fort contre une femme, plutôt qu un homme...
Comme pour ma situation, il préfère s'en prendre à moi, et être tout mielleux envers les hommes dehors....

Le Juge lui interdit le domicile conjugal le et toi tu le fais rentrer ..
J'ai parlé avec des assistantes sociales et des Juges, et ils en ont marre des gens comme vous. Et du coup c'est tout le monde qui ramasse derrière, y compris les vraies victimes ..

Signaler Répondre

avatar
116 le 12/04/2020 à 18:03
Causeway Bay a écrit le 12/04/2020 à 11h34

Bonjour à tous,

Malheureusement, les victimes de violences familiales ne sont pas l'apanage des femmes et des enfants. Beaucoup d'hommes aussi en souffrent, trop souvent en silence. Pour ma part, je réalise depuis peu que je vis depuis longtemps dans un environnement où l'emprise a fait que ces actes condamnables sont devenus un "mode de vie" cyclique (encore plus répétitif depuis le confinement).
Afin de prendre conscience de votre propre situation, je vous invite à vous renseigner sur les "Victimes de violences psychologiques". Pour certains, vous allez certainement vous reconnaître. Pour comprendre, il faut apprendre de nous avec le recul nécessaire. L'objectif étant de trouver une solution pour vivre bien, ensemble, ou à défaut d'envisager un avenir différent du présent.

Soyons forts face à la "Dictature de la maltraitance", que vous soyez une femme, un homme, ou témoin responsable d'un enfant. Et n'hésitons pas à en parler (professionnel de la santé, ami, proches, police, etc). Notre silence est une force pour les agresseurs, c'est le pouvoir de nous contrôler. Nous ne devons pas ressentir de la honte car cela ne doit pas nous enlever nos qualités en tant qu'individu, notre personnalité.

Pour finir, notre "société" de stéréotype donne l'éternel impression que la place de l'homme est d'être l'auteur systématique de ces violences psychologiques (pouvant devenir physique). Malheureusement, je pense que beaucoup de femmes profitent de ce fait pour se protéger de leurs actions comme un bouclier ( "Je suis intouchable car c'est la femme qui en est toujours victime ! J'ai donc mon immunité qui m'autorise à faire ce que je veux). Personnellement, mes pensées vont pour toutes celles qui souffrent de maltraitance car dans ce cas, les autres utilisent la violence qu'elles subissent d'asseoir encore plus leur emprise pour vous détruire.

Prenez soin des autres, de vous et ayez en tête qu'on a qu'une seule vie.

il ne faut pas ignorer ce phénomène, mais il reste à priori minoritaire (les hommes représentent 27 % des cas de violence conjugales et 17 % des cas mortels)

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 18:03
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 17h20

Bonjour à vous...
Je suis victime de violences conjugales et j'ai fais 2 dépôts de plainte. Une sera jugée en juin et l autre en septembre 2020.
Mon conjoint est alcoolique et dès qu'il a quelque chose qui le contrarie il boit, à la maison, et surtout dans la rue, derrière les magasins ect...
Là après 48h de garde à vue à Lyon 8, il est passé devant la juge qui lui a interdit le domicile et d être en contact avec moi de n importe quel moyen...
Malgré ça, et vu qu il était dans sa voiture, je l ai hébergé , pendant 3 semaines, dont 2 avec le covid19.. hier matin, ce sentant bien, il est sorti faire quelques courses, a acheté une bouteille de whisky, et au bout de 4 verres coupés avec du coca, il a pété un câble...
Insultes, menaces, coups sur la jambe.. menace de m enfoncé un tube de crème dans la bouche et le faire ressortir derrière la tête...
Ben la police c'est déplacé et l'a fait sortir du logement, en lui disant de retourner se confiner dans sa voiture...
Désolée mais on peut parler avec une personne sans pour autant l humiler, la rabaisser ou la frappé.. et certains hommes, désolée de le dire , se sentent plus fort contre une femme, plutôt qu un homme...
Comme pour ma situation, il préfère s'en prendre à moi, et être tout mielleux envers les hommes dehors....

Arrête de lui acheter du Coca-Cola c'est pour ça qu'il est énervé

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 17:58
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 17h20

Bonjour à vous...
Je suis victime de violences conjugales et j'ai fais 2 dépôts de plainte. Une sera jugée en juin et l autre en septembre 2020.
Mon conjoint est alcoolique et dès qu'il a quelque chose qui le contrarie il boit, à la maison, et surtout dans la rue, derrière les magasins ect...
Là après 48h de garde à vue à Lyon 8, il est passé devant la juge qui lui a interdit le domicile et d être en contact avec moi de n importe quel moyen...
Malgré ça, et vu qu il était dans sa voiture, je l ai hébergé , pendant 3 semaines, dont 2 avec le covid19.. hier matin, ce sentant bien, il est sorti faire quelques courses, a acheté une bouteille de whisky, et au bout de 4 verres coupés avec du coca, il a pété un câble...
Insultes, menaces, coups sur la jambe.. menace de m enfoncé un tube de crème dans la bouche et le faire ressortir derrière la tête...
Ben la police c'est déplacé et l'a fait sortir du logement, en lui disant de retourner se confiner dans sa voiture...
Désolée mais on peut parler avec une personne sans pour autant l humiler, la rabaisser ou la frappé.. et certains hommes, désolée de le dire , se sentent plus fort contre une femme, plutôt qu un homme...
Comme pour ma situation, il préfère s'en prendre à moi, et être tout mielleux envers les hommes dehors....

cool ta vie enfin cela dit je pense que dans ta vie tu as l'occasion de rencontrer mieux mais non il te fallait celui-là parce qu'il était sale il ne travaillait pas il buvait et que les autres étaient beaucoup plus propre beaucoup plus respectueux il travaillait il gagner un peu d'argent et ça ne te convenait pas c'était au-dessus de toi

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 17:55
Vladimir a écrit le 12/04/2020 à 17h46

Tu as pas songé à lui faire goûter une bonne bouteille de champagne un bon ruinart c est sûr que d'avoir choisi un pauvre pouilleux ça doit manquer de classe un peu comme toi d'ailleurs

garde bien le tube de crème fermer on sait jamais si c'est nocif n'avale pas

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 17:49
Vladimir a écrit le 12/04/2020 à 17h32

Moi je ne bois que du champagne j'ai un peu plus de classe que ton pouilleux et encore j'en boit qù en soirée

tu avais qu'à mettre des protège-tibia

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 17:46
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 17h20

Bonjour à vous...
Je suis victime de violences conjugales et j'ai fais 2 dépôts de plainte. Une sera jugée en juin et l autre en septembre 2020.
Mon conjoint est alcoolique et dès qu'il a quelque chose qui le contrarie il boit, à la maison, et surtout dans la rue, derrière les magasins ect...
Là après 48h de garde à vue à Lyon 8, il est passé devant la juge qui lui a interdit le domicile et d être en contact avec moi de n importe quel moyen...
Malgré ça, et vu qu il était dans sa voiture, je l ai hébergé , pendant 3 semaines, dont 2 avec le covid19.. hier matin, ce sentant bien, il est sorti faire quelques courses, a acheté une bouteille de whisky, et au bout de 4 verres coupés avec du coca, il a pété un câble...
Insultes, menaces, coups sur la jambe.. menace de m enfoncé un tube de crème dans la bouche et le faire ressortir derrière la tête...
Ben la police c'est déplacé et l'a fait sortir du logement, en lui disant de retourner se confiner dans sa voiture...
Désolée mais on peut parler avec une personne sans pour autant l humiler, la rabaisser ou la frappé.. et certains hommes, désolée de le dire , se sentent plus fort contre une femme, plutôt qu un homme...
Comme pour ma situation, il préfère s'en prendre à moi, et être tout mielleux envers les hommes dehors....

Tu as pas songé à lui faire goûter une bonne bouteille de champagne un bon ruinart c est sûr que d'avoir choisi un pauvre pouilleux ça doit manquer de classe un peu comme toi d'ailleurs

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 17:32
Dalila a écrit le 12/04/2020 à 17h20

Bonjour à vous...
Je suis victime de violences conjugales et j'ai fais 2 dépôts de plainte. Une sera jugée en juin et l autre en septembre 2020.
Mon conjoint est alcoolique et dès qu'il a quelque chose qui le contrarie il boit, à la maison, et surtout dans la rue, derrière les magasins ect...
Là après 48h de garde à vue à Lyon 8, il est passé devant la juge qui lui a interdit le domicile et d être en contact avec moi de n importe quel moyen...
Malgré ça, et vu qu il était dans sa voiture, je l ai hébergé , pendant 3 semaines, dont 2 avec le covid19.. hier matin, ce sentant bien, il est sorti faire quelques courses, a acheté une bouteille de whisky, et au bout de 4 verres coupés avec du coca, il a pété un câble...
Insultes, menaces, coups sur la jambe.. menace de m enfoncé un tube de crème dans la bouche et le faire ressortir derrière la tête...
Ben la police c'est déplacé et l'a fait sortir du logement, en lui disant de retourner se confiner dans sa voiture...
Désolée mais on peut parler avec une personne sans pour autant l humiler, la rabaisser ou la frappé.. et certains hommes, désolée de le dire , se sentent plus fort contre une femme, plutôt qu un homme...
Comme pour ma situation, il préfère s'en prendre à moi, et être tout mielleux envers les hommes dehors....

Moi je ne bois que du champagne j'ai un peu plus de classe que ton pouilleux et encore j'en boit qù en soirée

Signaler Répondre

avatar
Dalila le 12/04/2020 à 17:20

Bonjour à vous...
Je suis victime de violences conjugales et j'ai fais 2 dépôts de plainte. Une sera jugée en juin et l autre en septembre 2020.
Mon conjoint est alcoolique et dès qu'il a quelque chose qui le contrarie il boit, à la maison, et surtout dans la rue, derrière les magasins ect...
Là après 48h de garde à vue à Lyon 8, il est passé devant la juge qui lui a interdit le domicile et d être en contact avec moi de n importe quel moyen...
Malgré ça, et vu qu il était dans sa voiture, je l ai hébergé , pendant 3 semaines, dont 2 avec le covid19.. hier matin, ce sentant bien, il est sorti faire quelques courses, a acheté une bouteille de whisky, et au bout de 4 verres coupés avec du coca, il a pété un câble...
Insultes, menaces, coups sur la jambe.. menace de m enfoncé un tube de crème dans la bouche et le faire ressortir derrière la tête...
Ben la police c'est déplacé et l'a fait sortir du logement, en lui disant de retourner se confiner dans sa voiture...
Désolée mais on peut parler avec une personne sans pour autant l humiler, la rabaisser ou la frappé.. et certains hommes, désolée de le dire , se sentent plus fort contre une femme, plutôt qu un homme...
Comme pour ma situation, il préfère s'en prendre à moi, et être tout mielleux envers les hommes dehors....

Signaler Répondre

avatar
vive la famille! le 12/04/2020 à 14:52

Dans la très grande majorité des cas c’est là qu’on vient se réfugier quand ça va mal! Cette crise le prouve!

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 14:31
Bienvrai a écrit le 12/04/2020 à 14h01

@Vladimir
C'est ce que je pense aussi. A force de jouer avec le feu on fini par se bruler

Merci je crois que l'on se comprend

Signaler Répondre

avatar
Bienvrai le 12/04/2020 à 14:01
Vladimir a écrit le 12/04/2020 à 13h55

je réitère mon commentaire que ce magazine torche-cul ne veut pas prendre en compte elles n'ont qu'à choisir les bons quand c'est le moment on ne va quand même pas les plaindre il ne suffit pas d'avoir le plus beau maillot de foot et boire 6 bières par jour pour être le meilleur des hommes elles ont un niveau d'exigence du degré zéro

@Vladimir
C'est ce que je pense aussi. A force de jouer avec le feu on fini par se bruler

Signaler Répondre

avatar
Vladimir le 12/04/2020 à 13:55

je réitère mon commentaire que ce magazine torche-cul ne veut pas prendre en compte elles n'ont qu'à choisir les bons quand c'est le moment on ne va quand même pas les plaindre il ne suffit pas d'avoir le plus beau maillot de foot et boire 6 bières par jour pour être le meilleur des hommes elles ont un niveau d'exigence du degré zéro

Signaler Répondre

avatar
jaque Attali le 12/04/2020 à 12:57

Hier dans le tram et c'est pas le premiere fois, une femme causait au téléphone (une sans gene qui parlait très fort).
Elle disait à sa copine : "ouin ouin, j'ai dépensé plus de 70 euros à Carrefour, j'espère qu'il va pas me frapper, tu prendras ma défense on sait jamais ouin ouin"

Mais en disant cela elle était légèrement souriante.
On voyait que pour elle c'était normal et pas vraiment dramatique.

Donc les premieres responsables c'est les personnes qui cherchent les partenaires violents.

Signaler Répondre

avatar
c. le 12/04/2020 à 12:38

Complètement d’accord avec Outré69. Ce Mag est truffé de textes poncifs et de clichés visuels. Impressionnant les ravages du conservatisme dans le monde culturel et de l’information....

Signaler Répondre

avatar
mmmmshit le 12/04/2020 à 12:27

les messieurs vous pourriez vous defendre mais serieux c le moment de choisir la bonne personne

Signaler Répondre

avatar
Enzo69 le 12/04/2020 à 12:10

« Mieux vaut être seule que mal accompagnée » C’est pas un proverbe pour rien, bande de machos dégénérés.

Signaler Répondre

avatar
Mariokart le 12/04/2020 à 12:08

Si j’ai tout compris, les mecs tapent plus souvent mais moins fort , d’où moins de plaintes !!

Signaler Répondre

avatar
brol le 12/04/2020 à 11:59

Ce confinement forcé révèle les failles dans notre société, dans notre système gouvernemental et dans les couples/familles

Signaler Répondre

avatar
Chie a pas le 12/04/2020 à 11:55

Et pour les hommes il n y a pas de numéros ???bon, j avoue que les femmes sont toutes des colombes douces et tendres comme le dessous de mes pieds !!!!

Signaler Répondre

avatar
Causeway Bay le 12/04/2020 à 11:44

RECTIFICATION à mon propos sur l'avant dernière phrase:

"les autres utilisent la violence qu'elles subissent AFIN d'asseoir encore plus leur emprise pour vous détruire"... dixit.

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 12/04/2020 à 11:38

Il manque très nettement une association d'AIDE à la fin de la violence intra familiale, pas accusatrice (décrivant un "méchant" et un "gentil") pour les gens qui deviennent violent par stress, et non par volonté de domination.
Il faut pouvoir gérer cette violence et non détruire (encore une fois quand ce n'est pas un système de domination), pour SAUVER des gens, et non punir ceux qui vivent mal. Pour les salauds, pas de pb, il faut même punir plus fort. Mais faire la distinction et aider permettrait de traiter plus (moins de réticence à signaler) et mieux.

Signaler Répondre

avatar
Causeway Bay le 12/04/2020 à 11:34
Pareil a écrit le 12/04/2020 à 10h18

Merci. Nous sommes des milliers d'hommes à vivre la même chose .... Ca s'appel du harcèlement ce qu'elle vous fait et c'est interdit
Courage à vous

Bonjour à tous,

Malheureusement, les victimes de violences familiales ne sont pas l'apanage des femmes et des enfants. Beaucoup d'hommes aussi en souffrent, trop souvent en silence. Pour ma part, je réalise depuis peu que je vis depuis longtemps dans un environnement où l'emprise a fait que ces actes condamnables sont devenus un "mode de vie" cyclique (encore plus répétitif depuis le confinement).
Afin de prendre conscience de votre propre situation, je vous invite à vous renseigner sur les "Victimes de violences psychologiques". Pour certains, vous allez certainement vous reconnaître. Pour comprendre, il faut apprendre de nous avec le recul nécessaire. L'objectif étant de trouver une solution pour vivre bien, ensemble, ou à défaut d'envisager un avenir différent du présent.

Soyons forts face à la "Dictature de la maltraitance", que vous soyez une femme, un homme, ou témoin responsable d'un enfant. Et n'hésitons pas à en parler (professionnel de la santé, ami, proches, police, etc). Notre silence est une force pour les agresseurs, c'est le pouvoir de nous contrôler. Nous ne devons pas ressentir de la honte car cela ne doit pas nous enlever nos qualités en tant qu'individu, notre personnalité.

Pour finir, notre "société" de stéréotype donne l'éternel impression que la place de l'homme est d'être l'auteur systématique de ces violences psychologiques (pouvant devenir physique). Malheureusement, je pense que beaucoup de femmes profitent de ce fait pour se protéger de leurs actions comme un bouclier ( "Je suis intouchable car c'est la femme qui en est toujours victime ! J'ai donc mon immunité qui m'autorise à faire ce que je veux). Personnellement, mes pensées vont pour toutes celles qui souffrent de maltraitance car dans ce cas, les autres utilisent la violence qu'elles subissent d'asseoir encore plus leur emprise pour vous détruire.

Prenez soin des autres, de vous et ayez en tête qu'on a qu'une seule vie.

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 12/04/2020 à 11:33

La diminution des plaintes n'est-elle pas due à la (très) forte réticence des commissariats à "accepter" les plaintes ?
Pour avoir subi agression ces derniers jours, je n'ai pu obtenir la prise de mon dépôt de plainte que parce que que plus de 8 jours d'ITT et intervention d'un équipage, et avec un accueil très "froid". Très très froid.
Franchement dissuasif... Avec un sentiment d'être considéré comme un râleur, au lieu d'une victime.
Alors, je comprends aisément qu'on puisse laisser tomber face à ces réticences... surtout dans une famille avec l'affectivité sous jacente. Mais c'est à tort

Signaler Répondre

avatar
Outré69 le 12/04/2020 à 11:27

Pourquoi vous montrez une femme avec un coquard ?
Sérieusement les victimes des violences conjugales seraient que les femmes ???
Hallucinant

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 12/04/2020 à 10:35

Confinement ou pas hommes ou femmes connaissez vous ce proverbe ( mettrent les poingts dans sa poche).....
Cordialement

Signaler Répondre

avatar
Pareil le 12/04/2020 à 10:18
Point de vue a écrit le 12/04/2020 à 10h12

Oui c'est triste.
Personnellement ça fait 2 semaines que ma compagne est infecte avec moi, me mettant en défaut en permanence, avec une mauvaise foi pas possible. Insupportable. Je ne peux pas partir à cause du confinement.
Je comprend ceux qui "pètent les plombs"... sans approuver la violence...

Merci. Nous sommes des milliers d'hommes à vivre la même chose .... Ca s'appel du harcèlement ce qu'elle vous fait et c'est interdit
Courage à vous

Signaler Répondre

avatar
Point de vue le 12/04/2020 à 10:12

Oui c'est triste.
Personnellement ça fait 2 semaines que ma compagne est infecte avec moi, me mettant en défaut en permanence, avec une mauvaise foi pas possible. Insupportable. Je ne peux pas partir à cause du confinement.
Je comprend ceux qui "pètent les plombs"... sans approuver la violence...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.