560 postes supprimés en Europe dans le groupe Manitowoc

Un comité central européen est prévu jeudi à Ecully où est basée la division européenne du fabricant numéro 1 de grues de chantier. Sur les 181 nouveaux postes supprimés en France, 52 doivent l'être à Saint-Nizier-sous-Charlieu dans la Loire.
Un premier plan social avait été annoncé au mois de janvier concernant 358 postes en France.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.