Addition moins salée dans les bars et les restaurants lyonnais

La baisse de la TVA de 19,6% à 5,5% entre en vigueur mercredi en France. En contre-partie le gouvernement demande aux restaurateurs de baisser leur prix sur au moins sept produits de base de leur carte. Le but est d’offrir aux consommateurs une baisse des prix et à la profession de créer 40 000 emplois supplémentaires sur deux ans. Mais cette mesure ne fait pas que des heureux. A l’appel de la CGT des employés de la restauration ont organisé mardi un pique-nique revendicatif devant la préfecture. Ils estiment que cette baisse de la TVA ne va bénéficier qu’aux patrons et non aux salariés. Le syndicat réclame l’ouverture de négociations avec le patronat.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.