Cublize : sans permis, il teste la moto de ses amis et se tue dès le premier virage

Cublize : sans permis, il teste la moto de ses amis et se tue dès le premier virage

L’accident mortel s’est produit ce mardi soir rue du Lac à Cublize.

Un habitant de Saint-Priest avait souhaité tester la moto de ses amis qui le logeait. L’engin, une 600 Fazer, venait d’être acquise et n’était pas assurée, certaines pièces devaient également être changées.

Sans permis moto, le jeune Sanpriot a eu du mal à maîtriser le deux-roues. Et s’est tué dès le premier virage.

Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Les amis du défunt doivent être interrogés pour comprendre pourquoi ils l’ont laissé prendre le guidon dans ces conditions.

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
godassoplanché69 le 26/05/2020 à 15:39

La vitesse nous grise et nous rend fou! Après le déconfinement et le beau temps au sud, la ruée sur toutes les routes, plein pot, seul(e) où en bande s’est effectuée aux rugissements des moteurs....Ce fut la cata, des fracassés de partout le plus souvent pour le dernier voyage. Les miraculés ont eu des chaleurs mais ont rendez-vous w-e prochain. RIP!

Signaler Répondre

avatar
Fres le 23/05/2020 à 19:26
Dkan a écrit le 20/05/2020 à 23h58

CQFD, mon commentare pour un cas précédent similaire reste valable:
Vous les motards toujours en colère, vous réagissez au premier degré sur la notion d'interdit mais si l'on reste sur le domaine ici concerné de la circulation routière (et éviter une sortie de route trop souvent fatale pour les motards), il y a déjà beaucoup d'interdits que ce soit dans le code de la route ou dans l'aptitude et l'homologation des véhicules selon le type de route empruntée. Or les motos ont cette particularité d'être considérées comme des automobiles. Mais avec le diktat d'une sécurité routière recherchant le risque zéro et d'une police routière répressive et pressurisante appliquant bêtement la tolérance zéro chère (= qui rapporte de l'argent) à ce Sarkozy loin d'être exemplaire, comment peut-on encore tolérer sur route et autoroute dans le flot de circulation automobile sur 4 roues entièrement carénée et à l'intérieur tous ceinturés, des gens juchés sur le moteur d'un 2 roues, accrochés seulement au guidon avec, encore pire,parfois un/e passager/ère agrippé derrière eux, se permettant bien des écarts avec le code de la route d'autant, c'est un comble, qu'ils se savent moins contrôlables et moins contrôlés, sans être inquiets ni, encore un comble, inquiétés de fendre l'air en passant sous les panneaux d'info autoroutière rappelant que la ceinture est obligatoire pour tous à l'arrière comme à l'avant, étant dispensé du minimum que serait un arceau de sécurité, se contentant de mettre la tête dans un casque comme l'autruche l'a met dans la sable pour ne pas voir un danger bien réel car gonflant trop exagérément, compte tenu de leur infime part dans la circulation routière, les statistiques non seulement des morts mais également des blessés (quasiment inévitable dans ces conditions) et bien souvent des estropiés. D'où mon propos dans mon premier commentaire: "...Ou alors, dans un premier temps, qu'on la sorte des statistiques globales, on atteint du coup d'emblée l'objectif de -2000 morts que s'était fixé notre ex-ministre de l'intérieur Vals...". L'usage de la moto est devenu totalement injustifiable et surtout inacceptable et il ne s'agit même pas de l'interdire mais de faire respecter complétement les critères de sécurité routière et la moto disparaît automatiquement de le circulation routière et autoroutière. Ainsi on éviterait d'un coup, par an, plus de 700 morts et encore plus d'estropiés et donc autant de vies (de famille) brisées inutilement pour un instant de semblant de sensation de liberté ou de commodité devenu anachronique et intolérable. Tout cela est parfaitement détaillé sur cette page:
https://liberty-rider.com/blog/mood-motard/securite/accident-mortel-ce-qui-tue-vraiment-les-motards
Et en plus ça pollue bien plus que les voitures...: https://www.lci.fr/planete/video-les-deux-roues-un-fleau-pour-la-planete-2143081.html

????????????
Quel idiot!
Je n'ai pas tout lu parce que me donne la nausée.

Mais quand meme, tu sites un lien d'une application qui vend de la sécurité 2 roue....
Comme un représentant d'alarmes ou bien de sécurité incendie.

Jamais il ne t'es venu à l'esprit que le mec en voiture peut-être tout aussi dangereux ?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 22/05/2020 à 09:51
Dkan a écrit le 20/05/2020 à 23h58

CQFD, mon commentare pour un cas précédent similaire reste valable:
Vous les motards toujours en colère, vous réagissez au premier degré sur la notion d'interdit mais si l'on reste sur le domaine ici concerné de la circulation routière (et éviter une sortie de route trop souvent fatale pour les motards), il y a déjà beaucoup d'interdits que ce soit dans le code de la route ou dans l'aptitude et l'homologation des véhicules selon le type de route empruntée. Or les motos ont cette particularité d'être considérées comme des automobiles. Mais avec le diktat d'une sécurité routière recherchant le risque zéro et d'une police routière répressive et pressurisante appliquant bêtement la tolérance zéro chère (= qui rapporte de l'argent) à ce Sarkozy loin d'être exemplaire, comment peut-on encore tolérer sur route et autoroute dans le flot de circulation automobile sur 4 roues entièrement carénée et à l'intérieur tous ceinturés, des gens juchés sur le moteur d'un 2 roues, accrochés seulement au guidon avec, encore pire,parfois un/e passager/ère agrippé derrière eux, se permettant bien des écarts avec le code de la route d'autant, c'est un comble, qu'ils se savent moins contrôlables et moins contrôlés, sans être inquiets ni, encore un comble, inquiétés de fendre l'air en passant sous les panneaux d'info autoroutière rappelant que la ceinture est obligatoire pour tous à l'arrière comme à l'avant, étant dispensé du minimum que serait un arceau de sécurité, se contentant de mettre la tête dans un casque comme l'autruche l'a met dans la sable pour ne pas voir un danger bien réel car gonflant trop exagérément, compte tenu de leur infime part dans la circulation routière, les statistiques non seulement des morts mais également des blessés (quasiment inévitable dans ces conditions) et bien souvent des estropiés. D'où mon propos dans mon premier commentaire: "...Ou alors, dans un premier temps, qu'on la sorte des statistiques globales, on atteint du coup d'emblée l'objectif de -2000 morts que s'était fixé notre ex-ministre de l'intérieur Vals...". L'usage de la moto est devenu totalement injustifiable et surtout inacceptable et il ne s'agit même pas de l'interdire mais de faire respecter complétement les critères de sécurité routière et la moto disparaît automatiquement de le circulation routière et autoroutière. Ainsi on éviterait d'un coup, par an, plus de 700 morts et encore plus d'estropiés et donc autant de vies (de famille) brisées inutilement pour un instant de semblant de sensation de liberté ou de commodité devenu anachronique et intolérable. Tout cela est parfaitement détaillé sur cette page:
https://liberty-rider.com/blog/mood-motard/securite/accident-mortel-ce-qui-tue-vraiment-les-motards
Et en plus ça pollue bien plus que les voitures...: https://www.lci.fr/planete/video-les-deux-roues-un-fleau-pour-la-planete-2143081.html

Quel amalgame vous faite:

"comment peut-on encore tolérer sur route et autoroute dans le flot de circulation automobile sur 4 roues entièrement carénée et à l'intérieur tous ceinturés, des gens juchés sur le moteur d'un 2 roues, accrochés seulement au guidon avec, encore pire,parfois un/e passager/ère agrippé derrière eux, se permettant bien des écarts avec le code de la route"

Vous considérez que

1/ Il y a le code de la route.
2/ les automobilistes, protégés dans leurs voitures.
3/ les motards, vulnérables.
et cerise sur le gateau
4/ les motards ne respectent pas le code de la route.

Mais il n'y a pas QUE les motards qui ne respectent pas le code de la route et qui vont se planter à grande vitesse au premier virage.

Adoptons votre philosophie, interdisons sur les routes tous les véhicules ayant une puissance largement supérieur à ce que le code les exigences du code de la route autorisent (par exemple en vitesse max).

Et il y aurat beaucoup de véhicules 4 roues interdits et dont on se demande pourquoi ils existent à part pour rouler trop et très vite.

Appliquons ce que vous dites à tous les 2 roues transportant des passagers (transport d'enfants sur le chemin de l'école) au milieu des 4 roues, et on enleve aussi tout les cycles motorisés ou non.

A vous écouter, il n'y aurait que des 4 roues qui auraient droit de rouler, et toujours autant d'accidents...

Arrêtez votre délire, moi je propose qu'on supprime les 4 roues et plus qui prennent dangereusement de la place sur les routes.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 21/05/2020 à 19:42
Logique a écrit le 20/05/2020 à 14h28

Il doit se marrer Darwin depuis là haut !!

Bien vu.

Signaler Répondre

avatar
Toute puissance le 21/05/2020 à 15:55
Motardo's a écrit le 21/05/2020 à 15h25

Oui, bien sûr laissons la route à vous automobilistes vertueux, intelligents, et qui respectent le code de la route, donneur de leçons de pacotille.... Rigolo....

Rigolo, c'est une façon de parler. Un triste sire, oui.

Ceci exprimé, en effet les motards n'ont pas de carrosserie. Ils doivent donc être en pleine possession de leurs moyens et ouvrir tous leurs sens pour être à l'affût des nombreuses fautes de conduite des automobilistes et autres camionneurs, pour simplement rester en vie.

Pour mon compte, motard depuis mes cinquante ans, je suis très prudent et j'adapte ma conduite aux autres et à mes capacités. J'ajoute pour les mal comprenants que je suis chauffeur professionnel, je conduis tous les jours toutes sortes de véhicules.

Signaler Répondre

avatar
Toute puissance le 21/05/2020 à 15:51
Dkan a écrit le 20/05/2020 à 23h58

CQFD, mon commentare pour un cas précédent similaire reste valable:
Vous les motards toujours en colère, vous réagissez au premier degré sur la notion d'interdit mais si l'on reste sur le domaine ici concerné de la circulation routière (et éviter une sortie de route trop souvent fatale pour les motards), il y a déjà beaucoup d'interdits que ce soit dans le code de la route ou dans l'aptitude et l'homologation des véhicules selon le type de route empruntée. Or les motos ont cette particularité d'être considérées comme des automobiles. Mais avec le diktat d'une sécurité routière recherchant le risque zéro et d'une police routière répressive et pressurisante appliquant bêtement la tolérance zéro chère (= qui rapporte de l'argent) à ce Sarkozy loin d'être exemplaire, comment peut-on encore tolérer sur route et autoroute dans le flot de circulation automobile sur 4 roues entièrement carénée et à l'intérieur tous ceinturés, des gens juchés sur le moteur d'un 2 roues, accrochés seulement au guidon avec, encore pire,parfois un/e passager/ère agrippé derrière eux, se permettant bien des écarts avec le code de la route d'autant, c'est un comble, qu'ils se savent moins contrôlables et moins contrôlés, sans être inquiets ni, encore un comble, inquiétés de fendre l'air en passant sous les panneaux d'info autoroutière rappelant que la ceinture est obligatoire pour tous à l'arrière comme à l'avant, étant dispensé du minimum que serait un arceau de sécurité, se contentant de mettre la tête dans un casque comme l'autruche l'a met dans la sable pour ne pas voir un danger bien réel car gonflant trop exagérément, compte tenu de leur infime part dans la circulation routière, les statistiques non seulement des morts mais également des blessés (quasiment inévitable dans ces conditions) et bien souvent des estropiés. D'où mon propos dans mon premier commentaire: "...Ou alors, dans un premier temps, qu'on la sorte des statistiques globales, on atteint du coup d'emblée l'objectif de -2000 morts que s'était fixé notre ex-ministre de l'intérieur Vals...". L'usage de la moto est devenu totalement injustifiable et surtout inacceptable et il ne s'agit même pas de l'interdire mais de faire respecter complétement les critères de sécurité routière et la moto disparaît automatiquement de le circulation routière et autoroutière. Ainsi on éviterait d'un coup, par an, plus de 700 morts et encore plus d'estropiés et donc autant de vies (de famille) brisées inutilement pour un instant de semblant de sensation de liberté ou de commodité devenu anachronique et intolérable. Tout cela est parfaitement détaillé sur cette page:
https://liberty-rider.com/blog/mood-motard/securite/accident-mortel-ce-qui-tue-vraiment-les-motards
Et en plus ça pollue bien plus que les voitures...: https://www.lci.fr/planete/video-les-deux-roues-un-fleau-pour-la-planete-2143081.html

Apprenez à détailler en paragraphes et à faire court. Je ne lis pas les pavés assénatoires, personne antidémocrate.

Signaler Répondre

avatar
Motardo's le 21/05/2020 à 15:25
Dkan a écrit le 20/05/2020 à 23h58

CQFD, mon commentare pour un cas précédent similaire reste valable:
Vous les motards toujours en colère, vous réagissez au premier degré sur la notion d'interdit mais si l'on reste sur le domaine ici concerné de la circulation routière (et éviter une sortie de route trop souvent fatale pour les motards), il y a déjà beaucoup d'interdits que ce soit dans le code de la route ou dans l'aptitude et l'homologation des véhicules selon le type de route empruntée. Or les motos ont cette particularité d'être considérées comme des automobiles. Mais avec le diktat d'une sécurité routière recherchant le risque zéro et d'une police routière répressive et pressurisante appliquant bêtement la tolérance zéro chère (= qui rapporte de l'argent) à ce Sarkozy loin d'être exemplaire, comment peut-on encore tolérer sur route et autoroute dans le flot de circulation automobile sur 4 roues entièrement carénée et à l'intérieur tous ceinturés, des gens juchés sur le moteur d'un 2 roues, accrochés seulement au guidon avec, encore pire,parfois un/e passager/ère agrippé derrière eux, se permettant bien des écarts avec le code de la route d'autant, c'est un comble, qu'ils se savent moins contrôlables et moins contrôlés, sans être inquiets ni, encore un comble, inquiétés de fendre l'air en passant sous les panneaux d'info autoroutière rappelant que la ceinture est obligatoire pour tous à l'arrière comme à l'avant, étant dispensé du minimum que serait un arceau de sécurité, se contentant de mettre la tête dans un casque comme l'autruche l'a met dans la sable pour ne pas voir un danger bien réel car gonflant trop exagérément, compte tenu de leur infime part dans la circulation routière, les statistiques non seulement des morts mais également des blessés (quasiment inévitable dans ces conditions) et bien souvent des estropiés. D'où mon propos dans mon premier commentaire: "...Ou alors, dans un premier temps, qu'on la sorte des statistiques globales, on atteint du coup d'emblée l'objectif de -2000 morts que s'était fixé notre ex-ministre de l'intérieur Vals...". L'usage de la moto est devenu totalement injustifiable et surtout inacceptable et il ne s'agit même pas de l'interdire mais de faire respecter complétement les critères de sécurité routière et la moto disparaît automatiquement de le circulation routière et autoroutière. Ainsi on éviterait d'un coup, par an, plus de 700 morts et encore plus d'estropiés et donc autant de vies (de famille) brisées inutilement pour un instant de semblant de sensation de liberté ou de commodité devenu anachronique et intolérable. Tout cela est parfaitement détaillé sur cette page:
https://liberty-rider.com/blog/mood-motard/securite/accident-mortel-ce-qui-tue-vraiment-les-motards
Et en plus ça pollue bien plus que les voitures...: https://www.lci.fr/planete/video-les-deux-roues-un-fleau-pour-la-planete-2143081.html

Oui, bien sûr laissons la route à vous automobilistes vertueux, intelligents, et qui respectent le code de la route, donneur de leçons de pacotille.... Rigolo....

Signaler Répondre

avatar
Moktar le 21/05/2020 à 08:52
Nino 69 a écrit le 20/05/2020 à 08h20

Paix à son âme

Oui mais il a joué au con et ses amis aussi, va falloir prendre ses responsabilités maintenant !

Signaler Répondre

avatar
Bd le 21/05/2020 à 07:34

Toute puissance ce croit meilleur que les autres toi aussi inconscient e que tu explique

Signaler Répondre

avatar
Dkan le 20/05/2020 à 23:58

CQFD, mon commentare pour un cas précédent similaire reste valable:
Vous les motards toujours en colère, vous réagissez au premier degré sur la notion d'interdit mais si l'on reste sur le domaine ici concerné de la circulation routière (et éviter une sortie de route trop souvent fatale pour les motards), il y a déjà beaucoup d'interdits que ce soit dans le code de la route ou dans l'aptitude et l'homologation des véhicules selon le type de route empruntée. Or les motos ont cette particularité d'être considérées comme des automobiles. Mais avec le diktat d'une sécurité routière recherchant le risque zéro et d'une police routière répressive et pressurisante appliquant bêtement la tolérance zéro chère (= qui rapporte de l'argent) à ce Sarkozy loin d'être exemplaire, comment peut-on encore tolérer sur route et autoroute dans le flot de circulation automobile sur 4 roues entièrement carénée et à l'intérieur tous ceinturés, des gens juchés sur le moteur d'un 2 roues, accrochés seulement au guidon avec, encore pire,parfois un/e passager/ère agrippé derrière eux, se permettant bien des écarts avec le code de la route d'autant, c'est un comble, qu'ils se savent moins contrôlables et moins contrôlés, sans être inquiets ni, encore un comble, inquiétés de fendre l'air en passant sous les panneaux d'info autoroutière rappelant que la ceinture est obligatoire pour tous à l'arrière comme à l'avant, étant dispensé du minimum que serait un arceau de sécurité, se contentant de mettre la tête dans un casque comme l'autruche l'a met dans la sable pour ne pas voir un danger bien réel car gonflant trop exagérément, compte tenu de leur infime part dans la circulation routière, les statistiques non seulement des morts mais également des blessés (quasiment inévitable dans ces conditions) et bien souvent des estropiés. D'où mon propos dans mon premier commentaire: "...Ou alors, dans un premier temps, qu'on la sorte des statistiques globales, on atteint du coup d'emblée l'objectif de -2000 morts que s'était fixé notre ex-ministre de l'intérieur Vals...". L'usage de la moto est devenu totalement injustifiable et surtout inacceptable et il ne s'agit même pas de l'interdire mais de faire respecter complétement les critères de sécurité routière et la moto disparaît automatiquement de le circulation routière et autoroutière. Ainsi on éviterait d'un coup, par an, plus de 700 morts et encore plus d'estropiés et donc autant de vies (de famille) brisées inutilement pour un instant de semblant de sensation de liberté ou de commodité devenu anachronique et intolérable. Tout cela est parfaitement détaillé sur cette page:
https://liberty-rider.com/blog/mood-motard/securite/accident-mortel-ce-qui-tue-vraiment-les-motards
Et en plus ça pollue bien plus que les voitures...: https://www.lci.fr/planete/video-les-deux-roues-un-fleau-pour-la-planete-2143081.html

Signaler Répondre

avatar
Il le 20/05/2020 à 16:55

Paix à son âme

Signaler Répondre

avatar
erreur tragique le 20/05/2020 à 16:01

j'avais peur de voir les meme commentaires vu sur le pere tuant son fils à la chasse....

Signaler Répondre

avatar
RIP le 20/05/2020 à 15:50

J’aimerais pas etre a la place de ses amis...

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 20/05/2020 à 15:26

c'était son DESTIN ,pauvre jeune sincéres condoléances aux parents!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Sab le 20/05/2020 à 14:35

Aïe aïe, ça va coûter cher au propriétaire tout ça, en plus moto pas assurée, il peut prendre un Cetelem.

Signaler Répondre

avatar
Logique le 20/05/2020 à 14:28

Il doit se marrer Darwin depuis là haut !!

Signaler Répondre

avatar
Toute puissance le 20/05/2020 à 13:52
Toute puissance a écrit le 20/05/2020 à 13h41

Ma moto de moto école. Un bon engin.
C'est tout de même curieux cette toute-puissance enfantine irréfragable chez certains. Il m'est arrivé de piloter une Four Honda sans le permis (tour élargi du pâté de maisons), je faisais avec mes capacités. J'ai appris à conduire à dix ans, à quatorze ans j'ai conduit la R de ma sœur à vive allure en forêt de Fontainebleau sur une route déserte.
Maintenant on n'apprend pas à se réfréner, à s'adapter aux circonstances, à ses capacités. C'est la société du tout ou rien et surtout du rien qui frustre. La société des endormis sur la voie du milieu de l'autoroute, certains d'être en règle mais endormis.

...la R8... (problème de pavé numérique...)

Signaler Répondre

avatar
Toute puissance le 20/05/2020 à 13:41

Ma moto de moto école. Un bon engin.
C'est tout de même curieux cette toute-puissance enfantine irréfragable chez certains. Il m'est arrivé de piloter une Four Honda sans le permis (tour élargi du pâté de maisons), je faisais avec mes capacités. J'ai appris à conduire à dix ans, à quatorze ans j'ai conduit la R de ma sœur à vive allure en forêt de Fontainebleau sur une route déserte.
Maintenant on n'apprend pas à se réfréner, à s'adapter aux circonstances, à ses capacités. C'est la société du tout ou rien et surtout du rien qui frustre. La société des endormis sur la voie du milieu de l'autoroute, certains d'être en règle mais endormis.

Signaler Répondre

avatar
M le 20/05/2020 à 12:46

Faut être inconscient pour laisser une moto dans ses conditions.

Signaler Répondre

avatar
Nino 69 le 20/05/2020 à 08:20

Paix à son âme

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.