Retour des cinémas à Lyon : tout savoir sur les séances et les mesures instaurées

Retour des cinémas à Lyon : tout savoir sur les séances et les mesures instaurées
LyonMag

Ce lundi marquera la réouverture des salles de cinéma dans l’agglomération lyonnaise et le reste du pays.

Depuis le confinement, les Français ont tenté de combler leur appétit cinématographique depuis leur canapé. Et il est peu dire que certains ont hâte de retrouver les salles obscures.

Pour respecter les mesures sanitaires, les cinémas de Lyon ne vont toutefois pas accueillir du public dans les mêmes conditions qu’avant l’épidémie de coronavirus.

Tout d’abord, très peu de séances seront proposées par les cinémas les plus importants comme Pathé et UGC.
Outre la séance nocturne prévue entre dimanche et lundi, le Pathé Bellecour n’ouvrira ses portes qu’à partir de 15h50 avec une projection du film De Gaulle. A l’UGC Confluence, De Gaulle et Radioactive ouvriront le bal à 15h40.

Ceux qui ne pourront pas attendre le milieu de l'après-midi peuvent privilégier les Cinémas Lumière : aux Terreaux, les premières séances seront à 13h.

La stratégie adoptée sera de proposer des films qui occupaient les salles avant le confinement, mais aussi des classiques comme Inception, Vice-Versa, Avengers ou Les Tontons Flingueurs, ainsi que des succès critiques et populaires de ces deux dernières années comme Joker, Le Chant du Loup et Portrait de la jeune fille en feu. Chaque jour proposera une affiche différente.

UGC Confluence se paye même le luxe de reprendre ses avant-premières en présence de l’équipe du film. Jeudi 2 juillet, François Ozon viendra présenter son prochain long-métrage, Eté 85, avec les acteurs Félix Lefebvre et Benjamin Voisin.

Les exploitants de salles ont aussi annoncé avoir réduit la capacité d’accueil de 50% minimum. Les couples, amis et familles ne seront pas séparés. Mais pour les autres, il faudra respecter une distance d’un siège minimum.
Le port du masque ne devrait pas être obligatoire (sauf pour le personnel), mais simplement recommandé. Il sera demandé aux spectateurs de mettre du gel hydroalcoolique avant de rejoindre leur place. Les salles seront désinfectées plusieurs fois par jour.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Petit totalitaire le 22/06/2020 à 00:43
axel a écrit le 21/06/2020 à 21h02

bien d'accord, le cinema francais est devenu une purge subventionné par nos impots. Grâce aux subventions, ils n'ont pas besoin d'être rentable et on a toujours les mêmes sujets a la c... sur les banlieues, traffics de drogue et sur l'intégration des refugies. sans oublier des acteurs lourdeaux comme boon et cie. Vive le cinema étranger qui nous sort de son microcosme parisien degoulinant.

Et il poursuit, se répondant à lui-même !

Signaler Répondre

avatar
Allez le 21/06/2020 à 22:25
axel a écrit le 21/06/2020 à 21h02

bien d'accord, le cinema francais est devenu une purge subventionné par nos impots. Grâce aux subventions, ils n'ont pas besoin d'être rentable et on a toujours les mêmes sujets a la c... sur les banlieues, traffics de drogue et sur l'intégration des refugies. sans oublier des acteurs lourdeaux comme boon et cie. Vive le cinema étranger qui nous sort de son microcosme parisien degoulinant.

On s'en fout de votre avis, on parle des réouvertures de cinémas, pas des goûts rétrogrades de Son Altesse

Signaler Répondre

avatar
axel le 21/06/2020 à 21:02

bien d'accord, le cinema francais est devenu une purge subventionné par nos impots. Grâce aux subventions, ils n'ont pas besoin d'être rentable et on a toujours les mêmes sujets a la c... sur les banlieues, traffics de drogue et sur l'intégration des refugies. sans oublier des acteurs lourdeaux comme boon et cie. Vive le cinema étranger qui nous sort de son microcosme parisien degoulinant.

Signaler Répondre

avatar
!!!!!!!!!! le 21/06/2020 à 20:29

le cinéma français, c'est la pire chose qui soit, autosuffisant, médiocre, les mêmes thèmes, dépressif, ennuyeux, humanisme d'affiche mais qui ne l'applique pas à lui même, cultive l'entre soi, aucune prise de risque, ...
Tellement mauvais, qu'à l'étranger personne ne veut le voir, s'il y'avait une appli pour supprimer toutes les images et vidéos de l'affichage, je l'installerai immédiatement. Et astier que j'ai très bien connu le siècle dernier est d'accord !!

Signaler Répondre

avatar
ririlyon le 21/06/2020 à 18:56

J’ai jamais lu une aussi grosse connerie depuis longtemps

Signaler Répondre

avatar
Petit totalitaire le 21/06/2020 à 16:56
Faste and Furiousse a écrit le 21/06/2020 à 16h29

Le cinema français c' est un truc d' intello a part les production Luc Besson.
Pas un film valable depuis Les visiteur 3 et Taxi 4, la faute aux intellos qui écrivent des scénarios compliqués.
Il faut que le gouvernement interdise les films compliqués écrits par des bobos.

Et il insiste !

Signaler Répondre

avatar
Faste and Furiousse le 21/06/2020 à 16:29

Le cinema français c' est un truc d' intello a part les production Luc Besson.
Pas un film valable depuis Les visiteur 3 et Taxi 4, la faute aux intellos qui écrivent des scénarios compliqués.
Il faut que le gouvernement interdise les films compliqués écrits par des bobos.

Signaler Répondre

avatar
Petit totalitaire le 21/06/2020 à 14:00
!!!!!! a écrit le 21/06/2020 à 13h25

Surtout n'allez pas voir de films français, c'est le pire cinéma du monde, il faut faire en sorte qu'il n'ait plus de rentrée pour le forcer à faire des scénarios et des films que le public veut voir.
C'est comme ça que le cinéma anglais à rebondit après sa presque disparition. Donc mort au cinéma français pour le faire renaitre avec des gens compétents et qui auront envie de divertir le public.

Vous racontez n'importe quoi. Les gens vont voir ce qui leur plaît, les mauvais films disparaissent ainsi faute de clients pour les voir. Il n'y a donc rien à boycotter, profitons de la diversité des propositions.

Signaler Répondre

avatar
!!!!!! le 21/06/2020 à 13:25

Surtout n'allez pas voir de films français, c'est le pire cinéma du monde, il faut faire en sorte qu'il n'ait plus de rentrée pour le forcer à faire des scénarios et des films que le public veut voir.
C'est comme ça que le cinéma anglais à rebondit après sa presque disparition. Donc mort au cinéma français pour le faire renaitre avec des gens compétents et qui auront envie de divertir le public.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.