La situation n’avance pas à l’Hôpital Edouard-Herriot

Les personnels du service médical d’accueil des urgences traumatologiques sont toujours en grève et ce depuis le 21 juin dernier. Ils protestent contre la réduction du nombre d’infirmières et d’aides-soignantes. Une rencontre vendredi entre les plaignants et le secrétaire général des Hospices Civils de Lyon n’a rien donné.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.