Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’Urssaf poursuit son combat contre le travail au noir

L’instance a effectué l’an dernier un millier de contrôles dans le Rhône pour débusquer le travail dissimulé.
Au niveau national, ce sont 120 millions d’euros qui ont ainsi été récupérés. 35% des infractions constatées concernent le bâtiment et 19% la restauration. Les travailleurs au noir risquent une sanction pénale : le travail dissimulé est en effet passible de 3 ans de prison et de 45 000 euros d’amende. D’autre part, des sanctions administratives existent. Parmi elles : la privation des aides à l’emploi. Cette année, l’Urssaf entend poursuivre et renforcer ses actions.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.