Lyon : au moins 244 fonctionnaires en moins dans les rangs de la police depuis 5 ans

Lyon : au moins 244 fonctionnaires en moins dans les rangs de la police depuis 5 ans
LyonMag

C’est un problème qui s’est inscrit dans le temps que nous exposons au grand jour.

Depuis quelques années, les rangs de la police lyonnaise semblent être de moins en moins fournis. Un constat partagé par les habitants de l’agglomération, qui ne voient parfois plus aucune voiture de police patrouiller sous leurs fenêtres, mais aussi par les fonctionnaires eux-mêmes, blasés de ne pas être assez nombreux sur le terrain pour faire face au défi sécuritaire.

Mais ce sentiment partagé est bien une réalité. Selon nos informations exclusives, au 1er janvier 2020, le déficit de policiers parmi la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Rhône se chiffrait à -244. En d’autres termes, entre les arrivées et les départs de képis à Lyon depuis environ 5 années, l’agglomération s’est délestée de près de 250 fonctionnaires. Et encore, le chiffre date, d’autres départs auraient depuis été actés, portant, d’après une source bien renseignée dans les rangs de la DDSP, à environ 300 policiers manquants à Lyon. Contactée sur le sujet, la préfecture du Rhône n’a pas souhaitée faire de commentaire. Le sujet dérange, donc.

Un non-discours qui tranche ainsi radicalement avec les actions de communication menées ces dernières semaines par les services de l’Etat, où tout semble sous contrôle malgré le manque criant d’effectifs. Mais justement lors de ces opérations pour vérifier que les Lyonnais portent bien leurs masques ou respectent les limitations de vitesses, les policiers confient "être à bout".

"La nuit est bradée"

Toujours sous couvert d’anonymat, pour éviter une soufflante de la hiérarchie, des fonctionnaires de Villeurbanne déplorent ainsi qu’il n’y a "que trois équipages, la nuit, sur l’ensemble de la commune qui compte plus de 148 000 habitants". Certains soirs, les policiers sont même obligés de patrouiller à deux dans une même voiture, comme à Vénissieux qui comprend pourtant un quartier de reconquête républicaine. Des rondes en duo qui sont sur le papier interdites depuis le 21 août et la diffusion d’une note de service au sein de la police nationale. D’autres nuits, à cause des faits divers qui envoient les policiers d’un bout à l’autre de Lyon, certaines communes n’ont tout simplement aucune patrouille de police secours, les voitures siglées, facilement identifiables. Ce fut le cas encore cette semaine à Bron ou Oullins. "La nuit est bradée pour faire illusion la journée" expliquait un motard "à la limite de raccrocher, après 15 ans de service".  

Du côté de la police municipale de Lyon, le bilan n’est pas plus glorieux. Toujours selon nos informations, 80 postes sont toujours vacants. Le manque d’attrait du métier semble pointé du doigt par la direction, qui a donc le plus grand mal à recruter les policiers.

Et pour cause, il y a un an déjà, un rapport parlementaire évoquait déjà la dégradation des conditions de travail des policiers et gendarmes. Locaux "indignes", parc automobile "vieillissant" ou encore "sentiment d’abandon" pouvait-on lire dans les pages de ce rapport acide, rédigé par les députés Christophe Naegelen (UDI-Agir) et Jean-Michel Fauvergue (LREM), l’ancien patron du Raid.

Depuis, la situation semble s’être encore dégradée, et particulièrement à Lyon. Un policier municipal nous confiait ainsi "avoir désormais honte" de porter son gilet pare-balles, dans un état "totalement délabré". Pour ces raisons, et comme en juin dernier quand de nombreux rassemblements avaient été organisés par les fonctionnaires de l’agglomération, notamment pour dénoncer leurs conditions de travail, une nouvelle manifestation s’est tenue ce jeudi soir devant le palais de justice de Lyon, quai Romain-Rolland, dans le 5ᵉ arrondissement. De nouvelles actions pourraient s’organiser dans les prochaines semaines si rien ne bouge.

J.D.

#Lyon : rassemblement de #policiers en colère ce soir. Des dizaines de fonctionnaires #nuiteux sont présents, notamment pour demander des effectifs supplémentaires @lyonmag pic.twitter.com/YQr48oFWOa

— Julien Damboise (@JDANDOU) September 10, 2020

46 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
2022 le 03/05/2021 à 22:36

Et maintenant ?

Signaler Répondre

avatar
becilan le 05/03/2021 à 16:34

Ce n'est pas qu'une question de nombre d'effectifs
C'est un métier qui n'attire plus. Un champ libre aux moins doués d'entre nous, des exigences intellectuelles moindres, un comportement délinquant par mimétisme, et une hiérarchie pesante qui inhibe ceux qui ont la vocation.

Signaler Répondre

avatar
Mulder du FBI le 11/10/2020 à 23:35

Ils ont été enlevés par les extraterrestres qui préparent une invasion.

Signaler Répondre

avatar
Floflo le 11/10/2020 à 21:15

C'est devenu le grand problème majeur du journalisme : 1) le copié collé des dépêches AFP, 2) Lorsque le premier ministre annonce des recrutements pour des effectifs soi-disant supplémentaires, les journalistes ne leur posent pas la question du nombre de départ à la retraite pour ensuite faire le ration départs/arrivés et se rendre compte qu'ils travestissent la vérité.

Signaler Répondre

avatar
Mensonges et traditions le 11/10/2020 à 19:30
Flics démissionés, a moitié pardonnés a écrit le 13/09/2020 à 19h43

Les policiers se plaignent depuis la loi travail et les gilets jaunes que le peuple ne les aime pas.
C' est vrai, mais ils n' ont qu' a démissionner et ils pourront de nouveau intégrer le peuple, et ils seront bien accueillis.
Le peuple apprécie ceux qui savent reconnaître leurs erreurs. Tout le monde a la possibilité de redemption.

Exactement. En France , PERSONNE n’est plus considéré a sa juste valeur. Aucun professionnalisme malgré la formation continue qui ne profitent en vraie à personne ´ sauf à la trésorerie des grosses sociétés. L’hôpital est en panne, la police est en panne , l’éducation nationale est en panne , le bâtiment est en panne , ect. Ils sous payent leurs personnels surtout les vrais professionnels, donc, ils tirent le frein à main et partent ailleurs en laissant un GRAND VIDE.

Signaler Répondre

avatar
Et si on payait un peu mieux nos policiers ? le 11/10/2020 à 13:53
Le brondillan a écrit le 11/10/2020 à 07h24

Malgré un nombre délirant de reportages télévisés consacrés aux missions de la Police Nationale, celle-ci a de plus en plus de mal à recruter : d'où l'intégration par défaut, de candidats qui n'ont pas le niveau intellectuel escompté ni une maîtrise suffisante de leurs nerfs. Ces programmes de télévision ont semble-t-il eu un effet repoussoir ! Pourquoi un jeune citoyen bien éduqué par ses parents pourrait accepter de travailler avec des collègues qui exercent des abus de pouvoir, qui ont peu de vocabulaire, un langage grossier, sexiste, raciste et qui violent le code de la route sans utiliser les gyrophares et le deux tons ! Ajoutons à cela une tenue de service inesthétique, un comble pour le pays qui se targue d'être précurseur en matière de haute couture alors que les policiers britanniques, allemands ou espagnols par exemple, portent des vêtements plus respectueux de leurs fonctions. Sans parler du fait que dans ces trois états, les policiers ne roulent pas à bord de voitures destinées à l'origine aux pays d'Europe de l'Est !

Commentaire pertinent. Vous auriez aussi pu mentionner le facteur rémunération.

Avec un point d'indice gelé depuis 10 ans, les débuts de carrières sont chaque année de plus en plus près du SMIC. Le prestige n'est certes pas le même, mais un vigile maître-chien en intérim gagne plus qu'un policier avec 10 ans d'ancienneté.

Et cela vaut dans la police comme dans toutes les autres professions fonctionnarisées : profs, agents hospitaliers, cantonniers, éboueurs, etc.

Signaler Répondre

avatar
Le brondillan le 11/10/2020 à 07:24

Malgré un nombre délirant de reportages télévisés consacrés aux missions de la Police Nationale, celle-ci a de plus en plus de mal à recruter : d'où l'intégration par défaut, de candidats qui n'ont pas le niveau intellectuel escompté ni une maîtrise suffisante de leurs nerfs. Ces programmes de télévision ont semble-t-il eu un effet repoussoir ! Pourquoi un jeune citoyen bien éduqué par ses parents pourrait accepter de travailler avec des collègues qui exercent des abus de pouvoir, qui ont peu de vocabulaire, un langage grossier, sexiste, raciste et qui violent le code de la route sans utiliser les gyrophares et le deux tons ! Ajoutons à cela une tenue de service inesthétique, un comble pour le pays qui se targue d'être précurseur en matière de haute couture alors que les policiers britanniques, allemands ou espagnols par exemple, portent des vêtements plus respectueux de leurs fonctions. Sans parler du fait que dans ces trois états, les policiers ne roulent pas à bord de voitures destinées à l'origine aux pays d'Europe de l'Est !

Signaler Répondre

avatar
Zig le 23/09/2020 à 07:03
Flics démissionés, a moitié pardonnés a écrit le 13/09/2020 à 19h43

Les policiers se plaignent depuis la loi travail et les gilets jaunes que le peuple ne les aime pas.
C' est vrai, mais ils n' ont qu' a démissionner et ils pourront de nouveau intégrer le peuple, et ils seront bien accueillis.
Le peuple apprécie ceux qui savent reconnaître leurs erreurs. Tout le monde a la possibilité de redemption.

Vos paroles n'engagent que vous, vous n'êtes pas le peuple à vous tout seul.

Signaler Répondre

avatar
Flics démissionés, a moitié pardonnés le 13/09/2020 à 19:43

Les policiers se plaignent depuis la loi travail et les gilets jaunes que le peuple ne les aime pas.
C' est vrai, mais ils n' ont qu' a démissionner et ils pourront de nouveau intégrer le peuple, et ils seront bien accueillis.
Le peuple apprécie ceux qui savent reconnaître leurs erreurs. Tout le monde a la possibilité de redemption.

Signaler Répondre

avatar
berthe le 13/09/2020 à 12:36

Les gilets jaunes pacifiques???????????????!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
PierreLyon le 13/09/2020 à 07:39
ouf! a écrit le 13/09/2020 à 06h54

Si les criminels étaient retenus en prison au lieu d’être libérés par les juges, nous pourrions nous satisfaire du nombre de policiers actuels.

De même que l'on peut se questionner sur les ressources gaspillées par la justice pour des individus accumulant 40 antécédents voire plus....
A quoi bon augmenter les moyens si le résultat final est toujours le même, à savoir des délinquants qui ressortent toujours libres des tribunaux ?...Autant que les délits fassent l'objet de simples contraventions pour ce qui est déjà qualifié par la plupart des politiques "d'incivilités".

Signaler Répondre

avatar
Pour avoir des fonctionnaires, il faut accepter de les payer le 13/09/2020 à 07:20

Avec le gel du point d'indice des fonctionnaires, il ne faut pas s'étonner du manque de vocation et du nombre de poste qui restent vacants.

Les débuts de carrières sont particulièrement mal rémunérés dans toute la fonction publique, et les candidatures deviennent donc rare et de moins bonne qualité...

Et ce n'est pas en donnant une prime aux soignants ou aux profs que ça va changer quelque chose pour tous les autres "petits" fonctionnaires.

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 13/09/2020 à 06:54

Si les criminels étaient retenus en prison au lieu d’être libérés par les juges, nous pourrions nous satisfaire du nombre de policiers actuels.

Signaler Répondre

avatar
Triste... le 12/09/2020 à 19:57

Ils me font rire jaune ceux-là.

Ça a probablement voter pour macron, puis ça vient se plaindre après, quand il met en oeuvre son programme et ses préférences pour le laxisme d'État.

J'ai conservé en mémoire une image stupéfiante qui en dit long...
L'année dernière macron est resté deux jours a Lyon, avec ses mignons.

Sa garde privée était là, mais les fdo locales se chargeaient de la circulation.

A cette occasion, j'ai vu un duster toutes sirènes hurlante, descendre a fond la caisse la montée de Choulans.

Une urgence ?

Non juste bloquer la circulation au niveau du pont Kitchener pour permettre a sa seigneurie de rejoindre son hôtel !!!!

Elle est pas belle la dévotion, envers celui qui les a mis dans la situation qu'ils dénoncent ???

Tout cela est vraiment triste.

Signaler Répondre

avatar
Anti Européen le 12/09/2020 à 15:57
vous avez une mauvaise lecture de la situation a écrit le 12/09/2020 à 15h25

10 milliards/an donnés à l'UE
plusieurs centaines de milliards pour rembourser les intérêts de la dette publique.

Les miettes qui restent c'est pour nous.

L’Union européenne est une blanchisserie pour argent sale et une prison pour ses peuples fondateurs.

Signaler Répondre

avatar
vous avez une mauvaise lecture de la situation le 12/09/2020 à 15:25
r69 a écrit le 11/09/2020 à 21h24

Pays avec la pressiin fiscale la plus elevée au monde. Et malgré cela, une police aux moyens obsoletes, un systeme de Santé qui n'a pas montré qu'il faisait mieux que les autres pays, une education nationale qui produit des generations de plus en plus declasse au niveau mondial, des infrastructures ferriviaires vieillisantes....Alors 1 seule question me reste : Oú part tout cet argent ???

10 milliards/an donnés à l'UE
plusieurs centaines de milliards pour rembourser les intérêts de la dette publique.

Les miettes qui restent c'est pour nous.

Signaler Répondre

avatar
Bob pas bricoleur le 12/09/2020 à 08:56
Arioviste a écrit le 11/09/2020 à 20h55

Monsieur Blachier pourra y aller de son laïus sur les "insécurités"
La première insécurité, c'est l'insécurité climatique. Point à la ligne.

C'est juste votre point de vue.
Point barre c'est un truc d'extrémistes.
Ça sert à quoi d'opposer des insécurités ?
Si vous aviez faim, votre point de vue serait différent.

Signaler Répondre

avatar
Hein? le 11/09/2020 à 22:02

Et sinon c'est quand la fin des banques ?
Déjà qu'il n'y a plus de politiciens autant continuer dans ce sens non ?

Signaler Répondre

avatar
r69 le 11/09/2020 à 21:24

Pays avec la pressiin fiscale la plus elevée au monde. Et malgré cela, une police aux moyens obsoletes, un systeme de Santé qui n'a pas montré qu'il faisait mieux que les autres pays, une education nationale qui produit des generations de plus en plus declasse au niveau mondial, des infrastructures ferriviaires vieillisantes....Alors 1 seule question me reste : Oú part tout cet argent ???

Signaler Répondre

avatar
Arioviste le 11/09/2020 à 20:55

Monsieur Blachier pourra y aller de son laïus sur les "insécurités"
La première insécurité, c'est l'insécurité climatique. Point à la ligne.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 11/09/2020 à 20:19

Ou est le problème, vu que la sécurité est le dernier des soucis de la, nouvelle équipe municipale. Pour eux la végetalisation et le vêla va tout régler

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 11/09/2020 à 20:10

Sans compter les policiers réduits par Sarkozy....

Signaler Répondre

avatar
Roro69 le 11/09/2020 à 19:37

Tu m'étonnes que ça part en cacahuètes...

Signaler Répondre

avatar
Laxiste le 11/09/2020 à 18:46
Prout a écrit le 11/09/2020 à 16h17

Oui, ils ont bien raison de manifester ! C'est honteux de les laisser travailler ainsi ! ils se font insulter à longueur de journée, cracher dessus, caillasser etc etc. Cela va t'il durer encore longtemps. N'y a t'il pas eu assez de suicides dans la police pour que certains comprennent ?

A lire votre commentaire, il me semble que vous occultez complètement la cause, pour rester focaliser sur les conséquences.

Quand une majorité d'électeurs donnent le pouvoir a un candidat et un parti laxiste, que croyez-vous qu'il applique comme politique une fois élu ?!

Ça y est vous avez compris ????????

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 11/09/2020 à 17:52
a spammb a écrit le 11/09/2020 à 17h11

Tu le sors d’où ce taux où la moitié les policiers est sympathisant fn ?? T’as des sources? Où tu écris ça juste pour cracher sur la profession ?

Ah.... Monsieur n'aime pas que l'on révele quelques vérités? Mais tout le monde le sait, mon brave !

L'extrait "... En mars 2016, entre 52,5 % et 55 % (selon les scénarios) des policiers et militaires affichaient auprès du Cevipof leur volonté de voter pour Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle de l’année suivante. Des chiffres qui se confirmaient en juin 2016, mais qui diminuaient quelques semaines avant l’élection de 2017, en janvier et en février : entre 46 % et 47 % des policiers et militaires annoncaient au Cevipof vouloir voter pour le FN....Selon l’enquête électorale française du centre de recherches, dont Luc Rouban nous avait communiqué les résultats au printemps 2018, 41 % des militaires et 54 % des policiers interrogés avaient finalement voté pour Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2017 (contre 16 % au niveau de l’ensemble de la population)."

La source https://www.liberation.fr/checknews/2020/06/10/est-il-vrai-que-les-policiers-et-gendarmes-votent-a-75-pour-l-extreme-droite-comme-le-dit-melenchon_1790710

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 11/09/2020 à 17:24

C'était qui, déjà, le merdelion ?

Signaler Répondre

avatar
a spammb le 11/09/2020 à 17:11

Tu le sors d’où ce taux où la moitié les policiers est sympathisant fn ?? T’as des sources? Où tu écris ça juste pour cracher sur la profession ?

Signaler Répondre

avatar
Prout le 11/09/2020 à 16:17

Oui, ils ont bien raison de manifester ! C'est honteux de les laisser travailler ainsi ! ils se font insulter à longueur de journée, cracher dessus, caillasser etc etc. Cela va t'il durer encore longtemps. N'y a t'il pas eu assez de suicides dans la police pour que certains comprennent ?

Signaler Répondre

avatar
Prout le 11/09/2020 à 16:16
Seyfou a écrit le 11/09/2020 à 14h14

qu est ce qui dit lui... sûrement le 1er a dire que les flics sont racistes et lepenistes et du jour au lendemain il nous sort un sondage les plaçant comme macronistes.
Et leurs "manifestations" durent en général 20 minutes. Pas 2 ans comme celles des GJ, ou 50 ans comme celles des cheminots

Monsieur je sais tout pfff alors qu'en réalité tu ne sais rien

Signaler Répondre

avatar
Ou sont les CRS et LEs Douaniers ? ! le 11/09/2020 à 16:10

LES LOGES VEULENT LE CHAOS SOCIAL ET LES SINISTRES DE BEAUVEAU ET MATIGNON ET VENDÔME SONT ILS VEULES ET COUARD ???

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 11/09/2020 à 15:16

Et bin dis donc ... ! Si ,en plus , on finit enfin par virer tous les fachos, il va plus rester grand-monde ! (rappel : plus de la moitié des valeureux policiers sympathisants FN! )
Mais il faut le faire, ça ne peut que donner envie à des jeunes pleins de qualités de postuler pour venir rejoindre les flics honnêtes et estimables qui resteront en poste. Et enfin nous aurons une Police respectée, efficace et digne de sa fonction.

Signaler Répondre

avatar
Venividivici le 11/09/2020 à 15:05

Et pouf le region on a diminué dans les mêmes proportions les fonctionnaires

Signaler Répondre

avatar
Seyfou le 11/09/2020 à 14:14
Gravé a jamais. a écrit le 11/09/2020 à 13h37

Pendant qu'ils manifestent en tenue, avec les véhicules de service et durant leurs heures de travail, ils ne sont pas en patrouille !!!!!!

Ça aussi c'est une réalité !!!!!
Une réalité INACCEPTABLE !!!!!!!!

Sur le fond, pour qui en 2017 ont voter les policiers ??

En majorité macron si on en croit certains instituts de sondage.

Et bien prenez vous en a vous même, d'avoir donner le pouvoir a celui qui vous a mis dans la situation actuelle !!

Dans le coeur d'une majorité de Français dont je fais partie, le gazage, matraquage l'eborgnage, l'extrême violence policière sur des gilets jaune pacifique, restera gravé a jamais.

qu est ce qui dit lui... sûrement le 1er a dire que les flics sont racistes et lepenistes et du jour au lendemain il nous sort un sondage les plaçant comme macronistes.
Et leurs "manifestations" durent en général 20 minutes. Pas 2 ans comme celles des GJ, ou 50 ans comme celles des cheminots

Signaler Répondre

avatar
Gravé a jamais. le 11/09/2020 à 13:37

Pendant qu'ils manifestent en tenue, avec les véhicules de service et durant leurs heures de travail, ils ne sont pas en patrouille !!!!!!

Ça aussi c'est une réalité !!!!!
Une réalité INACCEPTABLE !!!!!!!!

Sur le fond, pour qui en 2017 ont voter les policiers ??

En majorité macron si on en croit certains instituts de sondage.

Et bien prenez vous en a vous même, d'avoir donner le pouvoir a celui qui vous a mis dans la situation actuelle !!

Dans le coeur d'une majorité de Français dont je fais partie, le gazage, matraquage l'eborgnage, l'extrême violence policière sur des gilets jaune pacifique, restera gravé a jamais.

Signaler Répondre

avatar
Sécurité le 11/09/2020 à 13:17

, ils ont qu'à recruter des gilet jaune car ça fait plus de 3 mois qui font que des manifestations bravo la police pendant ce temps-là c'est le bordel sur Lyon quelle honte changer de travail aller vente de cacahuète et encore je suis désolé pour ce qui vend des cacahuètes

Signaler Répondre

avatar
PierreLyon le 11/09/2020 à 13:00

Cela risque de devenir vraiment très compliqué le jour où plus aucun jeune ne trouvera de sens à cet engagement....

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 11/09/2020 à 12:23

Et oui, l'abandon de la population par l'état se confirme et se dévoile jour après jour

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 11/09/2020 à 12:20

Merci Gégé !
ça c'est un beau bilan, encore plus en ayant été aussi ministre de l'intérieur...

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable le 11/09/2020 à 12:15

C'est clair que s engager dans la police pour protéger des blaireaux comme tous ces pauvres commentateurs de faits divers ce n'est pas attrayant ! Les gens biens de la société en ont marre ? La société en a ras le bol de ces " gens biens " qui ne pensent qu'à leur p'tite personne.

Signaler Répondre

avatar
Et des milliers.... le 11/09/2020 à 11:54

de racaille en plus...cherchez l'erreur !!

Signaler Répondre

avatar
Ray Brad. le 11/09/2020 à 11:54

Hé oui c'est la situation constatée par tous et toutes depuis de nombreuses années. Au milieu des dénégations en tout genre des gens autorisés à parler.
Après on aboutit à des gilets jaunes qui viennent réveiller les business men/women retranchés dans leurs châteaux parisiens, à l'abri de leurs forces de police.

Signaler Répondre

avatar
catho le 11/09/2020 à 11:43

Bravo à la police . Tout mon soutien à la Police...

Signaler Répondre

avatar
Expresso974 le 11/09/2020 à 11:42

Heureusement pendant ce temps notre maire fait des weekends Presquile piétonne ! Il a tout compris où investir son temps et notre argent

Signaler Répondre

avatar
Les traîtres le 11/09/2020 à 11:41

Macron vous a bien eus

Signaler Répondre

avatar
Mona Chahut le 11/09/2020 à 11:40
Manu chao a écrit le 11/09/2020 à 11h32

Bizarre, car, quand Macron, Veran ou Castaner sont venus à Lyon, il y avait surplus de Crs, avec fourgonnettes, barrières de protection, LBD, etc.....
Centre de Lyon tout bouclé, et gens filtrés !
Aucun manque d'effectifs dans ces moments là ?.... Rassurez vous, Mrs de la Police, les gens biens du peuple en ont plus que marre de tout ce bordel ambiant , Covid, insécurité, chômage, Migrants, politiques dans des magouilles de conflits d'intérêts, etc..... MARRE !

Choisir "Manu Chao" comme pseudo pour ensuite mêler les migrants aux fléaux...
T'as tout compris, toi !

Perdido en el corazón
De la grande Babylon
Me dicen el clandestino
Por no llevar papel

Allez, Ciao ;-)

Signaler Répondre

avatar
Manu chao le 11/09/2020 à 11:32

Bizarre, car, quand Macron, Veran ou Castaner sont venus à Lyon, il y avait surplus de Crs, avec fourgonnettes, barrières de protection, LBD, etc.....
Centre de Lyon tout bouclé, et gens filtrés !
Aucun manque d'effectifs dans ces moments là ?.... Rassurez vous, Mrs de la Police, les gens biens du peuple en ont plus que marre de tout ce bordel ambiant , Covid, insécurité, chômage, Migrants, politiques dans des magouilles de conflits d'intérêts, etc..... MARRE !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.