Violences conjugales près de Lyon : l'homme et la femme condamnés

Violences conjugales près de Lyon : l'homme et la femme condamnés
Photo d'illustration - LyonMag

S'ils sont aujourd'hui divorcés, c'est notamment parce que leur relation avait pris un virage dans la violence et les insultes.

Un homme et une femme, qui habitaient lorsqu'ils étaient mariés à Belmont-d'Azergues, ont été jugés vendredi dernier au tribunal judiciaire de Villefranche-sur-Saône. A la fois victimes et agresseurs, ils étaient donc tous les deux soupçonnés d'avoir distribué, et reçu, des coups.

C'est le 25 avril dernier que les gendarmes étaient intervenus au domicile du couple. Selon le Progrès, l'homme gisait alors sur le sol, couvert de sang après avoir été frappé avec une télécommande et une barre de son. La femme elle souffrait d'une torsion du poignet.

Puisqu'il était trop compliqué de déterminer qui avait initié les violences, le tribunal s'est penché sur le casier judiciaire de l'homme. Il a donc été condamné à la peine la plus lourde : 3 mois de prison avec sursis et 500 euros à verser à sa victime pour le préjudice subi.
Quant à la femme, elle a écopé de 100 jours-amende de 15 euros et devra indemniser son ex-compagnon à hauteur de 800 euros.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vite ! le 30/09/2020 à 14:25

Qu'on les expulse !

Signaler Répondre

avatar
Des oufs le 30/09/2020 à 13:49

MDRRR C'est quoi ces gens sérieux !

Signaler Répondre

avatar
Juges rouge le 30/09/2020 à 13:33

Encore un juge qui n'a pas vu 50 nuance de gray

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.