La direction de Bosch inquiète

La direction de l'équipementier automobile Bosch France exprime ses "inquiétudes" pour son usine de Vénissieux. En cause : la forte baisse du marché du diesel, dont dépend le site. Mais selon la direction, il est trop tôt pour dire s’il y aura un plan social. Les syndicats, eux, craignent des suppressions de postes, voire une fermeture de l'usine, qui emploie 600 personnes.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.