Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Vers un plan social à l’usine Bosch de Vénissieux

Le président du groupe en France a exprimé jeudi à la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, son inquiétude au sujet de l’avenir du site rhodanien.
Selon Guy Augis, l’activité de l’usine est en forte baisse à cause du recul du marché du diesel, dont elle dépend. S’il a indiqué qu’il est trop tôt pour dire s’il y aura un plan social, les syndicats craignent des suppressions de postes, voire une fermeture de l'usine, qui emploie un peu plus de 720 personnes. Ces salariés sont déjà soumis à des mesures régulières de chômage partiel depuis le début de l’année. Ils étaient également revenus sur les 35 heures en 2004. Leurs représentants prévoient d’envoyer un courrier à la direction du groupe en Allemagne pour les prévenir que des actions seront menées si un plan social est annoncé.


Commentaires 2

Déposé le 12/09/2009 à 05h05  
Par inconnuous Citer

moi j'y travaille actuelement et je suis actuelement en arret maladie cause depression pour les meme cause ,harcelement,bloquage d'evolution,pression,manque de respect et discrimination

Déposé le 28/08/2009 à 11h18  
Par Anonymous Citer

J'ai travaillé dans cette boite . En arret maladie de longue durée pour cause de dépression , burn-out , harcelement ..... mélange des 3 . Je ne suis pas surpris vu ce qu'il s'y ....... . J'arrete . Je ne peux pas trop m'exprimer . OMERTA . Futur " jobless " anonyme

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.