Agressée sexuellement dans le TER en direction de Lyon : du sursis pour son assaillant

Agressée sexuellement dans le TER en direction de Lyon : du sursis pour son assaillant
Photo d'illustration - LyonMag

Un individu âgé d'une cinquantaine d'années était jugé au tribunal judiciaire de Lyon en cette fin de semaine.

Déficient intellectuel vivant dans un foyer, il avait agressé sexuellement une adolescente dans un TER à destination de la gare de Vaise dans le 9e arrondissement de Lyon.

La victime qui avait 16 ans au moment des faits en février 2019 avait été surprise par son agresseur alors qu'elle dormait dans le train. Après de nombreux attouchements, il l'avait menacée de mort si elle en parlait.

L'homme au casier vierge mais au profil psychiatrique inquiétant a été condamné à 10 mois de prison avec sursis.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Manitou le 07/11/2020 à 02:47
le respect a écrit le 06/11/2020 à 10h20

on laisse donc un agresseur sexuel en liberté...
c est beau le respect des victimes!

le juge qui l'a libéré sera t il mis en accusation lors de la récidive de ce violeur?

Les magistrats ne sont pas pénalement responsables. Ils peuvent commettre n'importe quoi dans l'exercice de leur fonction, ils sont tenus pour irresponsables de leurs actes. Immunité totale. Ainsi est la loi.

Signaler Répondre

avatar
tuctuc le 06/11/2020 à 14:55

Pourquoi ils ne l'ont pas enfermé à l'hopital psychiatrique ou au Vinatier de Bron ?? Ils attendent qu'il recommence ses viols ou qu'il tue quelqu'un ? Les juges sont complétement
fous , il faut aussi les enfermer !!

Signaler Répondre

avatar
J'aurais plutôt vu... le 06/11/2020 à 14:40

...Ce genre de mauvaise blague au sein des commentaires provocateurs.
Mais non, c'est la réalité....

Signaler Répondre

avatar
Merci le Mur le 06/11/2020 à 14:25

agression sexuelle sur mineure (circonstance aggravante) + menaces de mort (circonstances aggravantes...) = Sursis....

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 06/11/2020 à 11:33

Et pas d'obligation de se faire soigner ??

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 06/11/2020 à 11:00

Waouh, super la justice. Suppose ce juge n a pas de fille car bon courage pour lui expliquer que pour lui, agresser une jeune fille ne vaut que du sursis..

Signaler Répondre

avatar
galinette le 06/11/2020 à 10:54

Ce gros porc s'en tire à bon compte. . C'est quoi cette justice ? Et si il c'était agit d'un enfant de magistrat même rendu de jugement ?

Signaler Répondre

avatar
Logique le 06/11/2020 à 10:53

Déficient intellectuel mai capable de se rendre compte des ces actes vue qu'il la menacé pour qu'elle ne raconte rien c'est qu'il est au courant de ce qu'il fait et il est où maintenant ? En liberté une honte

Signaler Répondre

avatar
mannix le 06/11/2020 à 10:41

ne vous inquietez pas.... Outrage à magistrat c'est prison ferme !
Il faudra s'expliquer un de ces jours !

Signaler Répondre

avatar
le respect le 06/11/2020 à 10:20

on laisse donc un agresseur sexuel en liberté...
c est beau le respect des victimes!

le juge qui l'a libéré sera t il mis en accusation lors de la récidive de ce violeur?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.