Près de Lyon : son chien tue le lapin de son voisin, il est condamné

Près de Lyon : son chien tue le lapin de son voisin, il est condamné
Photo d'illustration - LyonMag

Ce lundi, le tribunal de police de Villefranche-sur-Saône étudiait un dossier particulier.

L'affaire remonte au 11 avril 2019. Ce jour-là, le chien d'un habitant de Belleville-en-Beaujolais était entré sur le terrain du voisin et avait tué le lapin de compagnie de ce dernier. Une scène qui s'était déroulée sous les yeux du voisin, qui, selon le Progrès, attaquait donc le propriétaire en justice pour "atteinte involontaire à la vie d'un animal domestique" et "divagation d'animal dangereux".

L'homme âgé de 39 ans a écopé de deux amendes de 35 et 65 euros pour les deux chefs d'inculpation. Il devra aussi indemniser la victime à hauteur de 200 euros pour le préjudice moral subi.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
tres bien le 16/11/2020 à 13:10

C est très bien cette affaire car si ce chien est capable de rentrer chez le voisin pour tuer un lapin il aurait aussi pu attaquer un enfant !!!! C est juste qu’il faut apprendre aux maîtres à tenir leurs animaux !

Signaler Répondre

avatar
Toto69 le 11/11/2020 à 10:11

Je ne comprends plus rien ! Si le propriétaire n'a pas incité, ordonné au chien normalement il s'agit uniquement de responsabilité civile garantie au titre du contrat habitation et non pas d'une condamnation devant tribunal.
Je croyais que les tribunaux étaient engorgés pour des affaires sérieuses.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 11/11/2020 à 09:11
Carine57 a écrit le 11/11/2020 à 08h27

Personnellement j'ai un lapin de compagnie depuis 1 an
J'y suis tellement attachée que si cette histoire m'arrivait je réagirai de la même façon
Et encore,je me suis dit que 200 euros, ça ne récupère rien de l'amour perdu dans la perte de ce compagnon.
De plus, ce chien n'a pas a rentrer sur la propriété privée du voisin..
J'imagine que si a la place du lapin, c'était un chien ou chat, tout le monde comprendrait mieux...
C'est triste

Selon moi, on juge un humain, le propriétaire du chien, au travers du comportement d'un chien.

Et la seule responsabilité que peut avoir cet humain c'est d'avoir laisser divaguer son chien.

Tout le reste, selon moi, n'est que supposition ou interprétation humaine.

"divagation d'animal dangereux".

Le chien qui tue un autre animal n'est pas forcément "un animal dangereux".

C'est juste un chien.

Je ne dis pas qu'il faut laisser les chiens tuer tout ce qui passe de vivant au contraire.
Mais il ne faut pas généraliser et categoriser chien = animal dangereux.

Il faut plutôt selon moi responsabiliser les maîtres à propos de la divagation de leurs chiens.

Un chat, cette gentille bébête souvent errante est un animal genocidaire, il tue des milliers d'oiseaux durant son existante, mais ce ne sont que rarement des oiseaux de compagnie, donc cela ne nous choque pas nous les humains en manque de compagnie.
Et il n'y pas dans ces cas une
"atteinte involontaire à la vie d'un animal domestique".

Maîtres de chien, maîtrisez la divagation de votre chien avec les moyens qui vous semblent les meilleurs pour votre animal, tout le monde serra plus serein.

PS:
Mon chien à faillit se faire "agresser" mentalement par un lapin, à l'époque où il y avait encore des lapins à la Feyssine.
Enfin, quand il a vu le lapin, il est resté tétanisé...

Je ne le laisse jamais divaguer librement, hors de ma surveillance.

Signaler Répondre

avatar
Carine57 le 11/11/2020 à 08:27

Personnellement j'ai un lapin de compagnie depuis 1 an
J'y suis tellement attachée que si cette histoire m'arrivait je réagirai de la même façon
Et encore,je me suis dit que 200 euros, ça ne récupère rien de l'amour perdu dans la perte de ce compagnon.
De plus, ce chien n'a pas a rentrer sur la propriété privée du voisin..
J'imagine que si a la place du lapin, c'était un chien ou chat, tout le monde comprendrait mieux...
C'est triste

Signaler Répondre

avatar
Dtcmdm le 11/11/2020 à 08:14
Oui oui a écrit le 10/11/2020 à 23h56

Et dans nos cités les lapins courent !

On devrait lâcher les chiens ...comme à Rillieux !!! Pour l entraînement à la course !

Signaler Répondre

avatar
Oui oui le 10/11/2020 à 23:56

Et dans nos cités les lapins courent !

Signaler Répondre

avatar
Q le 10/11/2020 à 23:30

Alerte info. Il y a un petit moineau qui est venu manger un bout de pain sur ma terrasse ce matin.

Signaler Répondre

avatar
Kattie.alais@gmail.com le 10/11/2020 à 18:02

C'est un animal de compagnie le lapin.
C'est n'importe quoi de dire que c'est idiot

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 10/11/2020 à 17:06

Est-ce que le propriétaire du chien pour ce prix a eu le droit de conserver le lapin et faire un civet ? Là est la question.

Signaler Répondre

avatar
Civet le 10/11/2020 à 16:39

200euros le lapin, ça fait cher le kilo.

Signaler Répondre

avatar
Tonkin le 10/11/2020 à 10:52
chantal a écrit le 10/11/2020 à 08h42

Ce matin un lapin a tué un chasseur c’était un lapin qui avait un fusil. Je préfère cette version

Non ! C'était un lapin chasseur, ça a meilleur goût.

Signaler Répondre

avatar
Ridicule le 10/11/2020 à 10:25
Julie 01 a écrit le 10/11/2020 à 10h13

Histoire ridicule.
On fait perdre du temps et de l'argent à la justice pour ça !
Idiot et surréaliste.

Si c’est pour dire ça, vous avez vous aussi du temps à perdre, et un abonnement internet fort mal rentabilisé. A vous lire, j’ai plus d’empathie pour n’importe quel lapin.

Signaler Répondre

avatar
Julie 01 le 10/11/2020 à 10:13

Histoire ridicule.
On fait perdre du temps et de l'argent à la justice pour ça !
Idiot et surréaliste.

Signaler Répondre

avatar
Suzon le 10/11/2020 à 09:15

Normal, on doit surveiller ses animaux.
Les 200 euros sont peu au regard de la peine de la perte d'un animal de compagnie, qui plus est sous ses yeux .

Signaler Répondre

avatar
chantal le 10/11/2020 à 08:42

Ce matin un lapin a tué un chasseur c’était un lapin qui avait un fusil. Je préfère cette version

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.