Lyon : 600 paniers de première nécessité distribués aux étudiants ce vendredi

Lyon : 600 paniers de première nécessité distribués aux étudiants ce vendredi
La distribution des paniers à la Halle Debourg ce vendredi matin - LyonMag

L’association GAELIS Lyon a repris ses distributions alimentaires.

Ce sont en tout 600 paniers de première nécessité qui vont être remis tout au long de cette journée de vendredi aux étudiants préalablement inscrits sur le site ou les réseaux sociaux de l’association. Trois lieux ont été choisis pour cette distribution : le campus de la Doua, la Halle Debourg et le campus Rockefeller. Boîtes de conserve, riz, pâtes mais aussi fruits et légumes ou encore produits d’hygiène sont mis à disposition des étudiants.

"C’est malheureux mais la demande est la même que lors du premier confinement", explique Laura Lehmann, présidente de l’association GAELIS Lyon. "Les étudiants sont un public très touché par la crise sanitaire. Certains sont dans une situation de précarité assez alarmante", poursuit la jeune femme.

Lors du premier confinement, 8 000 paniers avaient été distribués aux étudiants lyonnais dans le besoin. Le chiffre pourrait être dépassé ces prochaines semaines.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hubris le 15/11/2020 à 22:49

Pour la Start Up Nation, on est loin du nouveau monde promis par Jupiter !

Signaler Répondre

avatar
jepense le 14/11/2020 à 23:15
FC’YON6 a écrit le 14/11/2020 à 22h48

Il ne faut pas abuser ils ne boivent et fument pas tous !!! Et il y en a réellement dans une précarité préoccupante ils n’ont pas tous leurs parents pour aider ALORS OUI IL FAUT LES AIDER .

je suis bien de ton avis; Je suis très heureux du grand coeur de mes parents, nous aidons deux de mes amis étudiants. Ok mes parents sont médecins indépendants, pédiatre et pédo-psy, Mes amis ont 18 et 19 ans, et croyez moi, nous ne regrettons pas de les aider.

Signaler Répondre

avatar
FC’YON6 le 14/11/2020 à 22:48

Il ne faut pas abuser ils ne boivent et fument pas tous !!! Et il y en a réellement dans une précarité préoccupante ils n’ont pas tous leurs parents pour aider ALORS OUI IL FAUT LES AIDER .

Signaler Répondre

avatar
lecoeur tendre le 14/11/2020 à 21:44

hé oui c'est ainsi au 21 ème siècle !! J'ai des amis qui sont dans ce cas ..... de vrais amis. Ceux la ne font pas la fête, ils ne boivent pas d'alcool, et ne fument pas de drogue. Malheureusement en cette période de confinement ils ne peuvent travailler, en dehors de leurs heures de cours à lac fermée actuellement. Ils ne sont que deux, mes parents ont décidé de les prendre en charge, du moins pour manger, et laver leurs linge. Ils ont honte de devoir en passer par là, pour subsister.

Signaler Répondre

avatar
mouais le 14/11/2020 à 19:08

Moi aussi suis surprise ....... Pour acheter des clopes et des bières ils sont pas dans le besoin ....

Signaler Répondre

avatar
artémis le 14/11/2020 à 16:26
Décadence a écrit le 14/11/2020 à 16h19

Quand j’étais étudiant dans les années 70 tous les étudiants mangeaient à leur faim,actuellement j’ai l’impression de vivre dans un pays sous-développé ,la France rentre vraiment en décadence

Idem !! oui on régresse !! un étudiant qui ne mange pas à sa faim en France en 2020 , c'est grave !!

Signaler Répondre

avatar
Décadence le 14/11/2020 à 16:19

Quand j’étais étudiant dans les années 70 tous les étudiants mangeaient à leur faim,actuellement j’ai l’impression de vivre dans un pays sous-développé ,la France rentre vraiment en décadence

Signaler Répondre

avatar
Kath69 le 14/11/2020 à 15:25

Il y a quand même un problème... ça ne choque que moi que des étudiants soient dans ce besoin à ce point?

Signaler Répondre

avatar
hubris le 13/11/2020 à 16:23

L'hubris prédit par Gégé est bien là. Après 2 ans de GJ + la pandémie: confinement, récession, chômage, dette, pauvreté, tensions sociales...Le nouveau monde !

Signaler Répondre

avatar
Ta Bush le 13/11/2020 à 15:16
Walllah' a écrit le 13/11/2020 à 13h06

Y aura de la vodka-red Bull, j'espère.

Génial , super !!

Signaler Répondre

avatar
Walllah' le 13/11/2020 à 13:06

Y aura de la vodka-red Bull, j'espère.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.