Lyon : 20 ans de prison pour un féminicide, la victime avait 80 traces de coups sur le corps

Lyon : 20 ans de prison pour un féminicide, la victime avait 80 traces de coups sur le corps
LyonMag

Ce jeudi, la cour d'assises du Rhône a conclu un procès par une peine de 20 ans de réclusion criminelle.

Selim F. était jugé cette semaine pour le meurtre de sa femme, dont le corps avait été retrouvé à l'été 2018 à leur domicile de Villefranche-sur-Saône, avec de nombreuses traces de coups. Quatre-vingt au total, laissant à penser que la victime avait vécu un long calvaire avant de rendre l'âme.

Une emprise psychologique qui aura duré près de 15 ans, l'homme d'origine tunisienne aurait à plusieurs reprises accusé sa femme dans des excès de délire et de jalousie.

A la barre, Selim F. a nié les faits. Son avocat ira jusqu'à réclamer sa relaxe, estimant qu'aucune preuve ne le liait directement à la mort de sa femme et qu'une tierce personne était peut-être intervenue.

Outre les 20 ans de prison, le quadragénaire a écopé d'une peine de sûreté de 13 ans et d'un suivi socio-judiciaire de 7 ans. Il a été déchu de son autorité parentale sur les 3 enfants qu'il a eu avec Stéphanie.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Toto69 le 21/11/2020 à 19:15

Daval lui va bénéficier de 25 ans, c'est pas juste la justice !

Signaler Répondre

avatar
ornellasagot9@gmail.com le 21/11/2020 à 18:42

ce juste ce pénne

Signaler Répondre

avatar
ornellasagot9@gmail.com le 21/11/2020 à 18:40

cet juste cette penee

Signaler Répondre

avatar
Nainculte le 20/11/2020 à 23:42
ladrogue a écrit le 20/11/2020 à 12h02

et apres on appel le cannabis drogue DOUCE . . Comprenne qui voudra

Je viens de saisir,vous en avez plus et vous délirez?

Signaler Répondre

avatar
ladrogue le 20/11/2020 à 12:02

et apres on appel le cannabis drogue DOUCE . . Comprenne qui voudra

Signaler Répondre

avatar
kikou le 20/11/2020 à 11:41

80 coups de quoi ? Bref, ce n'est pas un meurtre, mais un assassinat, un hacharnement à détruire une vie. S'il sagit de coups de couteau ce ne sont pas des traces, mais des blessures et des lésions intras musculaires. Vive le rapprochement des peuples,

Signaler Répondre

avatar
carlos le 20/11/2020 à 11:38

Arrêter d’appeler ça « féminicide »c’est d’ailleurs un mot qui n’existe pas dans la langue française c’est une invention des féministes il s’agit tout simplement d’un assassinat !

Signaler Répondre

avatar
SARL victimologie le 20/11/2020 à 10:50

"A la barre, Selim F. a nié les faits."

C'est pas moi j'vous jure !!

Signaler Répondre

avatar
toutou le 20/11/2020 à 10:43

20 ans dont deulement 13 ans.de sûreté cherché l'erreur mais quel honte et allez savoir dans 13 ans il pourrait recidivé totalement scandaleux et que cette pauvte dame repose en.paix.

Signaler Répondre

avatar
Prof le 20/11/2020 à 09:52

Un trimestre de taule par coup de couteau...si ce Tunisien avait su compter il se serait arrété avant......
Comme quoi les maths sont importants.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.