Lyon : le chef d'état-major de l'armée de Terre en visite auprès des soldats de l'opération Sentinelle

Lyon : le chef d'état-major de l'armée de Terre en visite auprès des soldats de l'opération Sentinelle
DR

Il a effectué une patrouille dans les rues de Lyon ce vendredi.

Le chef d'état-major de l'armée de Terre Thierry Burkhard était de passage à Lyon ce vendredi 1er janvier auprès des soldats de l'opération Sentinelle. Le gouverneur militaire en a profité pour effectuer une patrouille dans les rues du Vieux-Lyon avant de partir en direction de Marseille.


Le général d'armée a notamment insisté sur le fait que les soldats "étaient déployés dans les rues de France pour une seule raison : protéger nos compatriotes". Il a conclu sa visite en rappelant que "les Français comptent sur nous. Je sais pouvoir compter sur vous, votre cohésion, votre sens du service et votre détermination".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Un ancien militaire. le 05/01/2021 à 12:49

Être soldat aujourd’hui ? C’est être une truffe , déjà pour servir un état , qui n’en est plus un . La prison européenne dont fait partie ´La France ´ est dirigée par les mafias mondialistes qui se partage le monde est ce qu’il y a dedans , les Peuples , pour les racketter.

Signaler Répondre

avatar
Francois de la Jauderaie le 04/01/2021 à 21:09

La solution serait de rapatrier les soldats de l'operation Barkane et de les redeployer aux frontières Française, de faire des interceptions en Mediterranée avec des navires de l'armée, de missionner les drones pour surveiller les frontières maritimes.
En 2021 j'ai encore le droit de rever que le Président s'occupera un jour de la santé des Français et de ce qui se passe sur le territoire au lieu d'aller se méler de politique étrangère, en débilisant les Affricains qui apparaissent comme des incapables d'imposer la démocratie dans leur pays.

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 04/01/2021 à 18:27
Ce n'est pas vrai a écrit le 04/01/2021 à 08h38

Pipeau gros pipeau j'ai fais partie du réseau sentinelle il y a un an en tant que sous officier
les munitions sont dans un chargeur lui même placé dans un étui en toile plombé . L'ouverture du feu est ordonné par un policier gradé qui normalement accompagne chaque groupe de militaire donc nos armes que sont le FAMAS ne sont pas approvisionnées prêtent à servir pensez que déjà un policier qui ouvre le feu est largement embêté par l'IGPN alors imaginez un soldat qui lui ouvre le feu .....si il en a le temps tout ceci n'est que pure invention du gouvernement pour rassurer la population mais il n'en est rien .

Merci monsieur ce n est pas vrai C est exactement ce que je pensais.... Au fait le
FAMAS J ESPERE. A. DU ÊTRE AMÉLIORÉ CAR EN 1973 JE L UTILISAIS DÉJÀ LORS DE SCEANCE DE TIR..... QUAND AUX BALLES EN EFFET LE TEMPS QU ON OUVRE LE
CHARGEUR EN ÉTUI ET BIEN ON ÉTAIT MORT DEPUIS LONGTEMPS...

Signaler Répondre

avatar
Ce n'est pas vrai le 04/01/2021 à 08:38
Mad a écrit le 03/01/2021 à 15h56

Détrompez vous. Les. Armes sont chargées et depuis 2015 les règles d engagement ont changées et des militaires ont depuis abattus des terroristes et ont eux même été blessés. Respectez ceux qui risquent leur vie pour vous !

Pipeau gros pipeau j'ai fais partie du réseau sentinelle il y a un an en tant que sous officier
les munitions sont dans un chargeur lui même placé dans un étui en toile plombé . L'ouverture du feu est ordonné par un policier gradé qui normalement accompagne chaque groupe de militaire donc nos armes que sont le FAMAS ne sont pas approvisionnées prêtent à servir pensez que déjà un policier qui ouvre le feu est largement embêté par l'IGPN alors imaginez un soldat qui lui ouvre le feu .....si il en a le temps tout ceci n'est que pure invention du gouvernement pour rassurer la population mais il n'en est rien .

Signaler Répondre

avatar
Logique le 03/01/2021 à 22:25
trucmuche a écrit le 03/01/2021 à 14h38

Facile de se balader rue de la Ré ou dans St Jean , mais quand il faut aller à la Guille ou dans les quartiers " chauds " en banlieue , là les militaires ils chient dans leur froque , c'est d'ailleurs pour ça qu'ils n'y vont pas !! !! Bref , de la grande esbrouffe !!!

Parce que les militaires sont là pour protéger la population, pas pour faire son éducation, ce qui est le rôle des flics-éducateurs-spé.

Signaler Répondre

avatar
Mad le 03/01/2021 à 15:56

Détrompez vous. Les. Armes sont chargées et depuis 2015 les règles d engagement ont changées et des militaires ont depuis abattus des terroristes et ont eux même été blessés. Respectez ceux qui risquent leur vie pour vous !

Signaler Répondre

avatar
Pauvres bidasses le 03/01/2021 à 15:52
pilipili a écrit le 03/01/2021 à 14h23

Ils servent à quoi ? à part de se ballader dans les rues !!! Ils n'ont aucun pouvoir de répression ni de verbalisation , Ils n'impressionnent personne avec leurs fusils sans balle !!! De la mascarade gouvernementale , mais personne n'est dupe !!

Du foutage de gueule les bidasses en vadrouille mais de qui se moque t on ? Leur fusil de parade en plus sans munitions ils font peur à qui les pauvres le Gouvernement nous prend vraiment pour des cons .....

Signaler Répondre

avatar
trucmuche le 03/01/2021 à 14:38

Facile de se balader rue de la Ré ou dans St Jean , mais quand il faut aller à la Guille ou dans les quartiers " chauds " en banlieue , là les militaires ils chient dans leur froque , c'est d'ailleurs pour ça qu'ils n'y vont pas !! !! Bref , de la grande esbrouffe !!!

Signaler Répondre

avatar
pilipili le 03/01/2021 à 14:23

Ils servent à quoi ? à part de se ballader dans les rues !!! Ils n'ont aucun pouvoir de répression ni de verbalisation , Ils n'impressionnent personne avec leurs fusils sans balle !!! De la mascarade gouvernementale , mais personne n'est dupe !!

Signaler Répondre

avatar
Sert à rien le 03/01/2021 à 11:38

Les bidasses ne servent à rien ils ne font peur à personne d'autant que leur arme n'est pas approvisionnée ils ne font que de la figuration ....

Signaler Répondre

avatar
charlot1959 le 03/01/2021 à 11:38

c est bien la guerre,Macron est incapable de faire renier l ordres .

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 03/01/2021 à 09:04

Protéger nos compatriotes ?
En cas de guerre savez vous que la cinquième colonne est déjà en place monsieur le général ?

Signaler Répondre

avatar
Julius le 03/01/2021 à 08:59

Pour protéger ? Quid des voitures brûlés des attaques de la police des quartiers inabordables .Les militaires n y sont pour rien mais le gouvernement oui

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 02/01/2021 à 17:15

Comment ? Opération sentinelles est encore d ' actualité ? Alors que 2500 personnes se sont réunis en toute impunité, certaines ayant franchies les frontières pour se joindre à ce rassemblement. ..Ça pose quand même pas mal de questions. .sur la protection des citoyens , et si il c'était s'agit de personnes malveillantes. .?

Signaler Répondre

avatar
Jean Trimballe le 02/01/2021 à 14:50

Engagez vous si vous voulez pacifier la france dans un kangoo

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.