Chantiers jeunes : écarts de salaires

Les jeunes gens qui travaillent l’été pour les municipalités ne sont pas tous logés à la même enseigne. Ils sont embauchés pour repeindre des murs, nettoyer des bâtiments publics. Ils font tous plus ou moins le même travail, mais tous ne sont pas payés de la même façon. Les municipalités peuvent fixer elles-mêmes les rémunérations de ces jeunes de 16 à 25 ans, dans le cadre du plan Ville-Vie-Vacances. Elles reçoivent pour ce faire des subventions de l’Etat. C’est Vénissieux qui paye le mieux, avec un salaire de 6 euros de l’heure. Loin devant Saint-Fons et ses 3,8 euros à l’heure.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.