Lyon : des dizaines de collégiens en viennent aux mains à la sortie de l'école

Lyon : des dizaines de collégiens en viennent aux mains à la sortie de l'école
Les faits se sont déroulés à proximité du centre scolaire La Favorite - DR- Capture d'écran Google Maps

C'est une véritable bagarre générale qui a éclaté ce jeudi midi à la sortie d'un collège à Lyon.

Selon le Progrès, 150 jeunes ont pris part à cette rixe, à proximité du centre scolaire de la Favorite dans le 5e arrondissement. Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour disperser la foule qui aurait été, selon nos informations, plutôt composée de dizaines d'adolescents.

Selon les premiers éléments, il s'agissait essentiellement d'élèves du collège. Mais la police cherche à savoir des jeunes extérieurs à l'établissement ont participé à la bagarre, dont l'origine n'a pas été précisée. De son côté, la direction du centre scolaire indique "ne pas avoir connaissance d’élèves de ses établissements ayant participé directement à ces rixes. Ces évènements s’étant déroulés sur la pause méridienne, il va de soi que quelques-uns de nos élèves se sont retrouvés, malgré eux, pris dans cet attroupement".

L'incident n'a pas fait de blessé, a précisé le quotidien régional. Aucune interpellation n'a été menée selon nos informations.

0-50 sur 59 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
togaro le 06/02/2021 à 15:57

Circulez il n'y a rien eu et peu importe que de nombreux médias en aient parlé.
La Direction du Centre Scolaire a fait une mise au point : il ne s'est rien passé concernant le Centre Scolaire. Cependant, il semblerait que ce soit elle qui ait appelé la police ?? Elle aurait donc aperçu quelque chose aux abords du Centre ?? Mais c'était une simple querelle qui ne concernait pas les élèves !

PS : Je viens de remettre mon commentaire précédent qui n'est pas sorti car il y avait des choses je suppose gênantes .
Je l'ai donc occulté de la dernière partie qui n'était pourtant pas une invention de ma part.

Signaler Répondre

avatar
togaro le 06/02/2021 à 13:54

Vous avez omis mon commentaire ?

Signaler Répondre

avatar
Fric hautain le 06/02/2021 à 09:40
Dhj’n a écrit le 05/02/2021 à 12h07

T’juste un rageux qui est dans un collège public de merde .Par rapport a ce que tu dis c’un élève d’un collège plublic qui est venu devant la favorite car il en voulait à un élève de ce collège.Donc c’est à cause d’un élève du public encore une fois !

Si tu le trouves rageux , toi je te trouve haineux

Signaler Répondre

avatar
Oli le 06/02/2021 à 07:42

La sauvagerie des eleves d'ecole privée catholique, tiens tiens

Signaler Répondre

avatar
PhC le 05/02/2021 à 15:54
ideali69 a écrit le 05/02/2021 à 12h32

MDR... Ca promet !

Bien d'accord avec vous MDR qu'au 21ème siecle on puisse mettre toute une catégorie de personnes dans le même panier.

Signaler Répondre

avatar
prof le 05/02/2021 à 13:52
Ruedesgranges a écrit le 04/02/2021 à 23h00

Et bah de mon côté j’ai pu voir des jeunes se battre en bas de chez moi, certes ce n’était pas du lynchage, mais il y’a bien eu plusieurs petites bagarres par ci par là dans les rues alentours... Et quand vous écoutiez les jeunes passer sous les fenetres, ils parlaient de bagarres qui venaient d’avoir lieu, ou alors je rêvais!

Je ne dis pas qu'il n'y a rien eu. De nombreux jeunes étaient sur place et ils ont essayé de se battre.

Mais déjà c'était pour la plupart des lycéens, et non des collégiens (comme l'écrit l'article). Et sans dire qu'il n'y en avait aucun de la favo (les élèves sont des ados comme partout ailleurs), il devait y en avoir peu puisque les grosses portes sont restées fermées, que bcp sont demi-pensionnaires, et que ça ne correspond pas aux horaires de sortie.

Sur les lieux, l'attroupement a navigué entre le petit square à côté de l'établissement et le parc de la mairie, donc pas devant la favo (mais rue des granges sûrement oui).

Donc peu importe ce que pensent les commentateurs ici. Il faut juste arrêter de résumer des faits sans avoir pris en compte des sources.

Signaler Répondre

avatar
Dimp le 05/02/2021 à 12:47
Dhj’n a écrit le 05/02/2021 à 12h07

T’juste un rageux qui est dans un collège public de merde .Par rapport a ce que tu dis c’un élève d’un collège plublic qui est venu devant la favorite car il en voulait à un élève de ce collège.Donc c’est à cause d’un élève du public encore une fois !

Propos faux et stupide

Signaler Répondre

avatar
ideali69 le 05/02/2021 à 12:32
PhC a écrit le 05/02/2021 à 09h42

Vous êtes pathétique !
La jeunesse est notre avenir.

MDR... Ca promet !

Signaler Répondre

avatar
Dhj’n le 05/02/2021 à 12:07
Salve Regina a écrit le 04/02/2021 à 18h00

Étonnant ! Un collège privé catholique ??!!

T’juste un rageux qui est dans un collège public de merde .Par rapport a ce que tu dis c’un élève d’un collège plublic qui est venu devant la favorite car il en voulait à un élève de ce collège.Donc c’est à cause d’un élève du public encore une fois !

Signaler Répondre

avatar
Un rapport là dedans? le 05/02/2021 à 12:04
togaro a écrit le 05/02/2021 à 11h56

8 à 10 personnes, je veux bien, mais 150 personnes!......... ça passe dans un trou de souris !

Oh il suffit qu'ils soient 15 et qu'il y ait un attroupement autour et des gens s'enflamment sur le nombre. Je dis ça mais j'en moi j'en sais rien, c’était simplement pour signifier qu'une erreur était quand même possible :)

Signaler Répondre

avatar
togaro le 05/02/2021 à 11:56
Un rapport là dedans? a écrit le 05/02/2021 à 11h40

Non ce n'est pas grave comme accusation, pesez vos mots. Ils n'étaient pas sur les lieux et relatent des informations qu'on leur donne mais j'imagine qu'ils vérifient toujours leurs sources ;)

8 à 10 personnes, je veux bien, mais 150 personnes!......... ça passe dans un trou de souris !

Signaler Répondre

avatar
guacamole le 05/02/2021 à 11:48
SoufFrance a écrit le 05/02/2021 à 03h30

Génération Nabilla ... Putain le futur va être Space

génération Nabilla ? Tout le mond l'a oubliée.

Signaler Répondre

avatar
Un rapport là dedans? le 05/02/2021 à 11:40
togaro a écrit le 05/02/2021 à 11h23

Dans cette affaire, peu importe que ce soit un lycée public ou privé, peu importe le motif de la rixe.
Ce qui compte, c'est la réalité des faits . VRAI ou FAUX !
Dire que le progrès et lyon mag ne disent pas la vérité c'est sous entendre qu'ils mentent : c'est grave comme accusation ......d'autant + que 150 personnes, ça ne passe pas inaperçu !
Mais je comprends la réaction des professeurs et parents d'élèves qui veulent préserver leur établissement bien sous tous rapports

Non ce n'est pas grave comme accusation, pesez vos mots. Ils n'étaient pas sur les lieux et relatent des informations qu'on leur donne mais j'imagine qu'ils vérifient toujours leurs sources ;)

Signaler Répondre

avatar
togaro le 05/02/2021 à 11:23

Dans cette affaire, peu importe que ce soit un lycée public ou privé, peu importe le motif de la rixe.
Ce qui compte, c'est la réalité des faits . VRAI ou FAUX !
Dire que le progrès et lyon mag ne disent pas la vérité c'est sous entendre qu'ils mentent : c'est grave comme accusation ......d'autant + que 150 personnes, ça ne passe pas inaperçu !
Mais je comprends la réaction des professeurs et parents d'élèves qui veulent préserver leur établissement bien sous tous rapports

Signaler Répondre

avatar
69zoo le 05/02/2021 à 10:46
Salve Regina a écrit le 04/02/2021 à 18h00

Étonnant ! Un collège privé catholique ??!!

C la rue magueule

Signaler Répondre

avatar
PhC le 05/02/2021 à 09:42
ideali69 a écrit le 05/02/2021 à 09h10

Je croyais que la totalité des jeunes étaient au bord du suicide à cause du Covid ?
Visiblement pas tous....

Vous êtes pathétique !
La jeunesse est notre avenir.

Signaler Répondre

avatar
lol le 05/02/2021 à 09:34

slog le faux professeur peut bien raconter ce qu’il veut. Je maintiens que j’ai pris ces eleves plusieurs fois pendant des mois et des mois dans mon bus et que je ne suis guere etonne vu le comportement de la plupart d’entre eux. Slog aurait ete le premier a se lacher si cela s’etait produit en banlieue mais pas de chance pour lui, il s’agit de Lyon 5eme et d’un lycee privee catholique. Je peux comprendre son deni puisque cela reflete son echec puisqu’il est cense largement contribue a leur education mais il n’est pas assez honnete qu’il n’est bon qu’a encaisser son salaire et venir se pavaner sur des forums. Pourquoi ne pas aller enseigner dans le public et en banlieue grande gueule?

Signaler Répondre

avatar
M.MACRON le 05/02/2021 à 09:32

Sommes nous en démocratie, je ne crois pas.
La liberté de se battre est anéanti sous la pression policière. Force à les reufs

Signaler Répondre

avatar
ideali69 le 05/02/2021 à 09:10

Je croyais que la totalité des jeunes étaient au bord du suicide à cause du Covid ?
Visiblement pas tous....

Signaler Répondre

avatar
nakba le 05/02/2021 à 08:50
Slg a écrit le 04/02/2021 à 21h55

Bien dit chère collègue
J'étais présente également et rien de ce qui est dit est vrai !

Surtout pas de vagues sinon ce serait un tsunami !

Signaler Répondre

avatar
Akuma le 05/02/2021 à 08:26
Jessie a écrit le 04/02/2021 à 20h49

Vous dites "au point du jour ce n est pas une histoire de chichons " mais vous vivez dans un monde de bisounours.?? Ce fléau est présent de partout et détrompez vous même dans les établissements scolaires privés.
Malheureusement la drogue touche tout le monde, tout niveau social confondu.

Certe, mais la c'était pas une histoire de drogue

Signaler Répondre

avatar
Akuma le 05/02/2021 à 08:16

C'était plutôt des lycéens, et les attroupements ont rassemblé des élèves de tous les lycées environnants. Il s'agit juste d'une dispute entre deux jeunes à la base... On ne peut pas considérer ça comme une mellée d'élèves qui souhaitaient se battre pour le plaisir c'est assez absurde.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 05/02/2021 à 07:32
José a écrit le 04/02/2021 à 22h02

Nan mais c'est quoi ces animaux ?! Se battre a 150 ? Ils veulent mettre notre démocratie a feu et à sang !

Notre démocratie..tiens encore un qui y croit.....

Signaler Répondre

avatar
Zak le 05/02/2021 à 07:32
Slg a écrit le 04/02/2021 à 21h42

J'enseigne dans ce lycée depuis 35 ans.
C'est un établissement calme où les enseignants sont très proches de leurs élèves. J'étais présente ce jeudi, aujourd'hui, et rien de ce qui est dans cet article de désinformation n'est vrai. Il est précisé " aucune interpellation n'a eu lieu". Évidemment puisque rien de ce qui a été écrit n'est vrai. Par ailleurs vos remarques irrespectueuses envers la jeunesse me blessent en tant qu'enseignante. Un pays qui se dresse contre ses jeunes est un pays sans avenir. Méditez...

Bonjour merci cher professeur.
Je suis parent et je confirme vos dires
Merci pour votre investissement à l'égard de nos enfants vos élèves.
Car bcp d'établissements ne se battraient pas autant que vous le faite pour eux.

Signaler Répondre

avatar
De tout temps le 05/02/2021 à 07:11

Fin 90s, j étais lycéen dans un grand lycée privé lyonnais.... on était plutôt skate
On se foutait souvent sur la gueule avec un autre lycée privé lui aussi coté.... qui était plutot biped à roulettes

Ça n a jamais fait les titres des journaux, personne ne s en est émue
En même temps, on était pas 150, mais plutôt une 20 aine!!!!!! Honnêtement, je ne sais même pas de quoi c est parti!

Signaler Répondre

avatar
Panoramix le 05/02/2021 à 07:02

L'origine du conflit ??
-> poisson pas frais...

Signaler Répondre

avatar
zied31 le 05/02/2021 à 05:50
hubris a écrit le 04/02/2021 à 18h36

Quand les professeurs ont peur des élèves et que les jeunes s'entredéchirent, c'est la démocratie qui vacille !

En cas de guerre entre pays , ce sont les mêmes qui sont les premiers à trouillotter , et à fuir comme des lapins devant les loups ! Les mêmes trouillards que les supporters de foot , qui mettent le bordel , comme à Marseille !
Ceux qui ont fait 39- 45 , se marrent de voir ces poules mouillées , jouer les durs ......

Signaler Répondre

avatar
SoufFrance le 05/02/2021 à 03:30

Génération Nabilla ... Putain le futur va être Space

Signaler Répondre

avatar
Politologue branché le 05/02/2021 à 03:20
Slgdlg a écrit le 04/02/2021 à 21h52

LOL???
Et vous vous permettez de traiter nos jeunes ainsi !
Vérifiez vos sources d'info et laissez tomber la lutte des classes, c'est ringard

« La lutte des classes, c’est ringard » : on ne vous parle pas des classes de CM1 et CM2.

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 05/02/2021 à 02:42

Les profs disent que C est faux ?.... Les journalistes disent que C est vrai ?......
Allez chercher la vérité dans tout çà ?
Je pense qu il y aura qu une seul chose héla qui remettront les pendules à l heure... Vous avez deviner les internautes....?

Signaler Répondre

avatar
MC42 le 05/02/2021 à 02:12
Slg a écrit le 04/02/2021 à 21h55

Bien dit chère collègue
J'étais présente également et rien de ce qui est dit est vrai !

Et qu avez vous vue alors ?

Signaler Répondre

avatar
Un élève banal le 05/02/2021 à 00:56

Les personnes qui se sont battus ne sont pas de la favorite,ils ne se sont battu devant le lycée donc les caméras aurait servit à rien. De plus je ne vois pas ce que vient faire le fait que la favorite est un établissement privé...? Cela ne change rien les conflits existe dans tous les lycee

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 05/02/2021 à 00:25

Papa et maman ne leur ont pas appris les gestes barrière!

Signaler Répondre

avatar
ET donc ?... le 05/02/2021 à 00:12

C'est bien de se prétendre enseignants dans l'établissement (même si l'écrit me laisse plus que perplexe..) mais au lieu de dénigrer l'article sans explication, expliquez plutôt ce dont vous avez été témoins.

Signaler Répondre

avatar
Sidou le 04/02/2021 à 23:51

Si les retours sont bien vrais il y a du souci à se faire ci concernant les journalistes car au lieu de défendre la démocratie au nom de l'argent et du buzz ils défendent plus tout l'anarchie et l'extrémisme honnête à cela

Signaler Répondre

avatar
Ruedesgranges le 04/02/2021 à 23:00
prof a écrit le 04/02/2021 à 20h36

Pourriez-vous, avant d'écrire n'importe quoi, chercher de vraies sources. Parce que moi je suis prof là-bas, je suis sorti à midi pour voir tout ça, et de ce que j'en lis, soit j'ai besoin d'un ophtalmo, soit vous avez besoin de source.

Et bah de mon côté j’ai pu voir des jeunes se battre en bas de chez moi, certes ce n’était pas du lynchage, mais il y’a bien eu plusieurs petites bagarres par ci par là dans les rues alentours... Et quand vous écoutiez les jeunes passer sous les fenetres, ils parlaient de bagarres qui venaient d’avoir lieu, ou alors je rêvais!

Signaler Répondre

avatar
José le 04/02/2021 à 22:02

Nan mais c'est quoi ces animaux ?! Se battre a 150 ? Ils veulent mettre notre démocratie a feu et à sang !

Signaler Répondre

avatar
Slg le 04/02/2021 à 21:58
hubris a écrit le 04/02/2021 à 18h36

Quand les professeurs ont peur des élèves et que les jeunes s'entredéchirent, c'est la démocratie qui vacille !

Qui a peur ?
Nos jeunes n'ont rien de terrifiant. Ils sont l'avenir et je suis d'être leur prof.

Signaler Répondre

avatar
Slg le 04/02/2021 à 21:55
prof a écrit le 04/02/2021 à 20h36

Pourriez-vous, avant d'écrire n'importe quoi, chercher de vraies sources. Parce que moi je suis prof là-bas, je suis sorti à midi pour voir tout ça, et de ce que j'en lis, soit j'ai besoin d'un ophtalmo, soit vous avez besoin de source.

Bien dit chère collègue
J'étais présente également et rien de ce qui est dit est vrai !

Signaler Répondre

avatar
Slgdlg le 04/02/2021 à 21:52
lol a écrit le 04/02/2021 à 20h44

pour avoir eu ces « enfants à papa » dans mon bus, je ne suis guere etonne. Il faut croire que l’education n’est plus une priorite dans notre societe et peu importe le milieu social.

LOL???
Et vous vous permettez de traiter nos jeunes ainsi !
Vérifiez vos sources d'info et laissez tomber la lutte des classes, c'est ringard

Signaler Répondre

avatar
Slg le 04/02/2021 à 21:42

J'enseigne dans ce lycée depuis 35 ans.
C'est un établissement calme où les enseignants sont très proches de leurs élèves. J'étais présente ce jeudi, aujourd'hui, et rien de ce qui est dans cet article de désinformation n'est vrai. Il est précisé " aucune interpellation n'a eu lieu". Évidemment puisque rien de ce qui a été écrit n'est vrai. Par ailleurs vos remarques irrespectueuses envers la jeunesse me blessent en tant qu'enseignante. Un pays qui se dresse contre ses jeunes est un pays sans avenir. Méditez...

Signaler Répondre

avatar
anonyme1234785 le 04/02/2021 à 21:11
Salve Regina a écrit le 04/02/2021 à 18h00

Étonnant ! Un collège privé catholique ??!!

bh priver ou pas sa empeche pas les bagarres

Signaler Répondre

avatar
Jessie le 04/02/2021 à 20:49
Grand gognand a écrit le 04/02/2021 à 20h28

Au point du jour ..c'est pas une histoire de schichon quand même....?

Vous dites "au point du jour ce n est pas une histoire de chichons " mais vous vivez dans un monde de bisounours.?? Ce fléau est présent de partout et détrompez vous même dans les établissements scolaires privés.
Malheureusement la drogue touche tout le monde, tout niveau social confondu.

Signaler Répondre

avatar
lol le 04/02/2021 à 20:44

pour avoir eu ces « enfants à papa » dans mon bus, je ne suis guere etonne. Il faut croire que l’education n’est plus une priorite dans notre societe et peu importe le milieu social.

Signaler Répondre

avatar
prof le 04/02/2021 à 20:36

Pourriez-vous, avant d'écrire n'importe quoi, chercher de vraies sources. Parce que moi je suis prof là-bas, je suis sorti à midi pour voir tout ça, et de ce que j'en lis, soit j'ai besoin d'un ophtalmo, soit vous avez besoin de source.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 04/02/2021 à 20:28

Au point du jour ..c'est pas une histoire de schichon quand même....?

Signaler Répondre

avatar
Bribri le 04/02/2021 à 20:08
Pivert a écrit le 04/02/2021 à 19h27

Vu tout ce qui se passe depuis quelques temps, je ne sais ce qu’attendent les pouvoirs public pour mettre une camera de videosurveillance devant tous les etablissements scolaires. Cela eviterait bagarres et traffics et rassurerait les parents par rapports à tous les autres risques exogènes. Responsables en tout genre, agissez et protégez la population !

Tout à fait d'accord il faut que le gouvernement et la police agissent et VITE VITE

Signaler Répondre

avatar
Elvis le 04/02/2021 à 20:08
Pivert a écrit le 04/02/2021 à 19h27

Vu tout ce qui se passe depuis quelques temps, je ne sais ce qu’attendent les pouvoirs public pour mettre une camera de videosurveillance devant tous les etablissements scolaires. Cela eviterait bagarres et traffics et rassurerait les parents par rapports à tous les autres risques exogènes. Responsables en tout genre, agissez et protégez la population !

La videosurveillance n'a jamais rien empêché, au mieux on interpelle après et on sanctionne des fois! Et avec les masques pour identifier les individus bon courage....

Signaler Répondre

avatar
Bibi 11 le 04/02/2021 à 19:56

Ça y est l éducation nationale déposé le bilan y a plus de jeunesse la révolte oui la chianlie non comme disait l autre que font nos élus à part de palabre dans le vide( parmi et parole ' air connu ') bref si vous continuer les conneries bientôt les bérets verts ( non on parle pas des écolos la) et un stage gratuit à l armée oups! Vous apprendrez le respect de vos aînées avant de faire les cons bon courage !

Signaler Répondre

avatar
Rocamadi le 04/02/2021 à 19:29

Renseignez-vous correctement avant de vouloir salir ce seul établissement. Il y avait au moins 8 établissements .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.