Lyon : des objets nazis retirés d'une vente aux enchères

Lyon : des objets nazis retirés d'une vente aux enchères
Photo d'illustration- LyonMag

Les objets devaient être vendus mardi prochain lors d'une vente aux enchères.

Des dagues nazies, des casques de la Luftwaffe et de la Wehrmacht ou encore des casquettes de la Schutzstaffel devaient être mis en vente. L'étude Bremens-Belleville, installée dans le 2e arrondissement de Lyon, ne vendra finalement pas ces objets nazis.

Selon Le Point, c'est un lanceur d'alertes qui a signalé cette vente auprès du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), qui a ensuite saisi ce mercredi le parquet de Lyon pour faire annuler la vente.

Pour l'instant, le vendeur peut garder ses biens. En revanche, une enquête pénale a été ouverte. Le procureur pourrait décider de saisir les objets, comme cela avait été fait à Rodez au début du mois de février.
 

X
21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kikou le 15/02/2021 à 13:57

Une belle dague nazie est plus décorative et plus précieuse dans une collection qu'une francisque pétiniste, car elle ne reflète pas la trahison d'un gouvernement qui a asservi son peuple, qui a vendu des juifs, par les lois de 1941, sous la férule de la milice française.

Signaler Répondre

avatar
Julius le 14/02/2021 à 18:35

Très bizarre un collectionneur vendeur peut il être taxé de pronazi ? Ne s agit il pas la d un excès de zèle on touche la a des notions dangereuses qui glissent vers le totalitarisme demain si on vend des jouets pour enfants vas t on être suspecter de pédophilie?

Signaler Répondre

avatar
kikou le 14/02/2021 à 11:29

Est ce qu'un philatéliste qui détient des timbres postaux imprimés d'une svastika, ou même oblitérés de cette empreinte est un adepte du nazisme, il en est de même pour les numismates pour la monnaie du III ème Reich ?

Signaler Répondre

avatar
freepapi le 14/02/2021 à 11:14
Et bientôt... a écrit le 13/02/2021 à 15h12

Et bientôt des objets de la courte et catastrophique, période pastèque...

Pas d'objets mais des ardoises.... lourdes les ardoises !

Signaler Répondre

avatar
M.Di le 13/02/2021 à 17:29
levilleur a écrit le 13/02/2021 à 11h27

Je suis bien d accord avec vous. Ces objets doivent être considéré comme les temoins d une histoire douloureuse et reelle et peuvent etre mis en vente au meme totee que d autres objets sabs que ca soulève ces polémiques bizarres et le regne de la bien pensance de certains.

A ce compte là, on ne vend plus de Renault symbole de collaboration avec l'ennemi Nazi mais que tout les gaucho veulent acheter.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 13/02/2021 à 17:20

Ces objets font parties de l'histoire, il n'appartient pas à une partie ou une communauté de l'oculté pour des raisons qui l'appartiennent.
Je suis pour l'instauration d'un premier amendement de liberté d'expression et pas à sens unique

Signaler Répondre

avatar
sijavaisujauraipasvenuvoirdiegodelavega le 13/02/2021 à 16:41

et pourquoi on discute avec Merkel et les allemends qui sont pour certains des descendants d adherent a la politique de Hitler
et la Turquie génocide arménien ...........
et l Algerie qui chasse les berberes etc...........

Signaler Répondre

avatar
y'en a d'autres le 13/02/2021 à 16:00

J'espère qu'un jours les objets et propagande en papier recyclé de la mairie écolo seront interdits de ventes aux enchères à cause de la politique anti-lyonnais dont ils sont coupables. A la fois, après cet accès de folie, qui voudra des reliques des Khmers Verts ?

Signaler Répondre

avatar
Abraracourcix le 13/02/2021 à 15:51

Les objets uniquement ? Il faudrait aussi mettre les vendeurs et les acheteurs en prison !
Les décérébrés qui ne voient pas le fossé entre le massacre en usine d'abattage de 6 millions de gens enfants compris et un conflit de guerre : armée contre une armée, méritent d'être interné au Vinatier.

Signaler Répondre

avatar
Andrekibe le 13/02/2021 à 15:23
staline a écrit le 13/02/2021 à 10h50

On attend que la prochaine vente avec des objets de l'ère communiste seront aussi retirés !

Oh oui heureusement qu'il y a eu un collabo qui a fait le lanceur d'alerte comme au bon vieux temps

Signaler Répondre

avatar
Et bientôt... le 13/02/2021 à 15:12
lugdunum a écrit le 13/02/2021 à 12h41

Donc ne plus vendre des objets de la période communiste, maoïste, khmer rouge....

Et bientôt des objets de la courte et catastrophique, période pastèque...

Signaler Répondre

avatar
Andrekibe le 13/02/2021 à 12:43

Il en tirera un meilleur prix sur le Darknet tout le monde passe par la ..

Signaler Répondre

avatar
lugdunum le 13/02/2021 à 12:41

Donc ne plus vendre des objets de la période communiste, maoïste, khmer rouge....

Signaler Répondre

avatar
Liberto le 13/02/2021 à 12:13

Une véritable mafia

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 13/02/2021 à 11:27
Porc che a écrit le 13/02/2021 à 10h17

Et tant qu’on y est, si l’on développe la réflexion:
Il faut interdire et retirer de la vente toutes les Mercedes et toutes les Porsche car ces marques ont participé au développement et à l’extension du 3ème Reich!
C’est le serpent qui se mord la queue...

Je suis bien d accord avec vous. Ces objets doivent être considéré comme les temoins d une histoire douloureuse et reelle et peuvent etre mis en vente au meme totee que d autres objets sabs que ca soulève ces polémiques bizarres et le regne de la bien pensance de certains.

Signaler Répondre

avatar
mao le 13/02/2021 à 10:52
Hugo la bosse a écrit le 13/02/2021 à 07h50

Il est interdit de vendre des objets ayant appartenus à des nazis... ok
Mais pourtant. Pis entretenons toujours des relations avec des racistes genocidaires responsables de l’assassinat de millions d arménien, des chrétiens ou de tibétains

Je constate par contre qu aucune action n a été prise pour faire disparaître la marque de vêtement qui a désigné et fabriqué les costumes des nazis....

Honnêtement, cette mesure est de la pure communication pour flatter l’ego des responsables d une association dont les combats apparaissent comme communautaristes

Bien vu.

Signaler Répondre

avatar
staline le 13/02/2021 à 10:50
manège a écrit le 13/02/2021 à 10h39

Honte au commissaire priseur de cette salle des ventes , pour avoir accepté de mettre en vente ces objets abjects et donc de vouloir en profiter financièrement!!!!... Heureusement qu'il y a eu un lanceur d'alerte !

On attend que la prochaine vente avec des objets de l'ère communiste seront aussi retirés !

Signaler Répondre

avatar
manège le 13/02/2021 à 10:39

Honte au commissaire priseur de cette salle des ventes , pour avoir accepté de mettre en vente ces objets abjects et donc de vouloir en profiter financièrement!!!!... Heureusement qu'il y a eu un lanceur d'alerte !

Signaler Répondre

avatar
Porc che le 13/02/2021 à 10:17

Et tant qu’on y est, si l’on développe la réflexion:
Il faut interdire et retirer de la vente toutes les Mercedes et toutes les Porsche car ces marques ont participé au développement et à l’extension du 3ème Reich!
C’est le serpent qui se mord la queue...

Signaler Répondre

avatar
mikael le 13/02/2021 à 10:00

N'importe quoi. Nous. On est plus libre de vendre quoique ce soit, ils auraient put masquer les symboles mais autorisé la vente. Je ne voit pas en quoi cela empêche une vente. Certaines communautés veulent imposées leurs idées. Si il y a une vente d objet judaïque faudra l interdire aussi non? mdr.. Au contraire c est en vendant et montrant des objets de la dernière guerre que l on peut continué a se souvenir de ces horreurs..

Signaler Répondre

avatar
Hugo la bosse le 13/02/2021 à 07:50

Il est interdit de vendre des objets ayant appartenus à des nazis... ok
Mais pourtant. Pis entretenons toujours des relations avec des racistes genocidaires responsables de l’assassinat de millions d arménien, des chrétiens ou de tibétains

Je constate par contre qu aucune action n a été prise pour faire disparaître la marque de vêtement qui a désigné et fabriqué les costumes des nazis....

Honnêtement, cette mesure est de la pure communication pour flatter l’ego des responsables d une association dont les combats apparaissent comme communautaristes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.