Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le récital de l’OL

Les lyonnais ont fat un grand pas vers la qualification en Ligue des Champions en étrillant Anderlecht 5-1 à Gerland.

Il n'aura fallu qu'une mi-temps aux hommes de Claude Puel pour faire sauter le verrou belge. 4-0 à la pause, le plus dur était fait, devant 37 902 spectateurs en liesse. C'est Pjanic qui a ouvert le bal d'un superbe coup-franc, avant que Lisandro ne provoque et transforme un pénalty. Vient ensuite le chef d'œuvre du soir, le bijou de Michel Bastos qui enroule une frappe limpide en lucarne des 20 mètres. Gomis achève le festival des 45 premières minutes, bien servi par Lisandro avec qui il semble avoir trouvé des automatismes. Au retour des vestiaires, Anderlecht est plus entreprenant. Lloris sort une parade décisive, mais il ne peut rien sur une frappe de Suarez. Tout de suite après, Gomis récidive pour le cinquième, dans un Gerland en délire. Le plus dur semble fait, et surtout les recrues semblent déjà bien affûtées. Lisandro et Gomis, remplacés en seconde période et auteurs tous deux d'une très belle prestation, ont eu droit à une standing ovation. Les lyonnais ne sont pas encore qualifiés mais presque. Anderlecht peut encore se qualifier, mais il faudrait aux belges au moins une victoire 4-0 la semaine prochaine à Bruxelles. Au vu du match aller, l'OL peut y aller sereinement.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.