Lyon : pour la St-Valentin, il drague une femme et lui vole son sac 

Lyon : pour la St-Valentin, il drague une femme et lui vole son sac 
Photo d'illustration - LyonMag

Le 14 février n’a pas été synonyme de soirée romantique pour certains.
 

Et ce, notamment du côté du 1er arrondissement de Lyon où la police a dû intervenir non loin de la rue René Leynaud. Vers 19h30, et malgré le couvre-feu toujours en vigueur, un adolescent âgé de 16 ans est allé engager la discussion avec une personne assise sur un banc du jardin de l’Esplanade. 

L’individu en a profité pour s’emparer du sac à main de la victime, avant de prendre la fuite à pied. Accompagnée de deux passants, la femme victime du vol a poursuivi le malfaiteur, jusqu’à le rattraper. 

Alertés, les policiers de la BAC ont interpellé l’adolescent puis ont retrouvé le sac à main. Ce dernier avait été abandonné derrière une jardinière. Placé en garde à vue, le suspect a nié les faits. Il sera présenté au parquet ce mardi. 

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lagazet le 18/02/2021 à 08:17

Nous voyons autant de voitures qu ' avant , qui debaroulent dans notre rue . Tu parles d ' un couvre feu, sans compter les copains, qui se retrouvent en douce derrière un zinc. .. Quelle rigolade.

Signaler Répondre

avatar
L’île aux enfants le 18/02/2021 à 07:25
ideali69 a écrit le 17/02/2021 à 08h21

Tous ces petits faits divers en disent longs sur le respect du couvre feu de 18h...C'est hallucinant le nombre de personnes qui s'en b***** les C***** !!!

Cette nuit vers 1h Lyon 4e : une douzaine d’ados rentrant chez eux peinards... à vue de nez, ils devaient avoir dans les quinze ans.
12 couples parentaux absents du domicile au même moment ?
12 couples parentaux sous somnifères qui ne se sont aperçus de rien ?
12 couples parentaux qui élèvent leurs enfants dans l’idée que les règles, c’est pour les autres ?
Ceux-là n’étaient pas du genre à voler des sacs à main, mais plutôt à se faire voler leur portable à 1000 balles.

Signaler Répondre

avatar
Noa le 17/02/2021 à 09:27

Et l'amende pour cette Valentine seule sur un banc ?

Signaler Répondre

avatar
ideali69 le 17/02/2021 à 08:21

Tous ces petits faits divers en disent longs sur le respect du couvre feu de 18h...C'est hallucinant le nombre de personnes qui s'en b***** les C***** !!!

Signaler Répondre

avatar
Julius le 16/02/2021 à 17:07

Sur les pentes toujours autant de monde même par temps de Covid quand aux blaireaux .....

Signaler Répondre

avatar
Lorelei le 16/02/2021 à 16:19

Quel blaireau non seulement il l'a dragée et en plus il se fait arrêter là St Valentin c'est pas ça

Signaler Répondre

avatar
Heuuu69 le 16/02/2021 à 16:09

Quelle chance elle a eu..2 passants sont apparus!!et tout ça pendant le couvre feu... Les Valentins courrent les rues maintenant

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 16/02/2021 à 12:26

Au moins elle a passé la soirée avec 2 personnes ! 2 pour le prix d'1...

Signaler Répondre

avatar
ilias le 16/02/2021 à 12:11
Lyyyyoooonnnn a écrit le 16/02/2021 à 11h28

« Accompagnée de deux passants, la femme victime du vol a poursuivi le malfaiteur, jusqu’à le rattraper. ». Ça en fait du monde dehors en plein couvre-feu, que faisait-Elle sur un banc difficile de trouver un motif valable sur une attestation...

l'attestation permet de courir après les délinquants.
C'est un ados, et non un SDF les parents vont pouvoir être poursuivit par la jeune dame pour mise en danger d'autrui.

Signaler Répondre

avatar
samir.gre38@gmail.com le 16/02/2021 à 12:00

avatar
Prout le 16/02/2021 à 11:30

Le blaireau de première !
Non seulement il la vole le jour de la St-Valentin en lui faisant croire qu'il la drague, et en plus il se fait rattraper !
Mais qu'il est nul.

Signaler Répondre

avatar
Lyyyyoooonnnn le 16/02/2021 à 11:28

« Accompagnée de deux passants, la femme victime du vol a poursuivi le malfaiteur, jusqu’à le rattraper. ». Ça en fait du monde dehors en plein couvre-feu, que faisait-Elle sur un banc difficile de trouver un motif valable sur une attestation...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.