Rassemblements rue Mercière : la consommation d'alcool sur la voie publique interdite samedi à Lyon

Rassemblements rue Mercière : la consommation d'alcool sur la voie publique interdite samedi à Lyon
La rue Mercière lors du dernier samedi après-midi - Lyonmag.com

Alertée par le maire du 2e arrondissement après des rassemblements importants rue Mercière, la Préfecture du Rhône prend les devants à trois jours d'un week-end qui s'annonce printanier à Lyon.

Un arrêté préfectoral a été pris afin d'interdire toute consommation d'alcool sur la voie publique sur la Presqu'île à Lyon samedi après-midi. L'arrêté entre en vigueur entre 12h et 18h, selon BFM Lyon. L'objectif du préfet Pascal Mailhos sera d'éviter les rassemblements dans les rues du centre-ville.

Il y a dix jours, une foule importante avait été constatée en Presqu'île, en particulier rue Mercière, où de nombreuses personnes s'étaient retrouvées autour d'un verre, servi sur les pas des restaurants et des bars. Samedi dernier, la préfecture avait donc envoyé les policiers faire une descente dans ladite rue pour vérifier que les gestes barrières étaient respectés. Une opération renouvelée ce mercredi. Et les observations n'ont pas été positives puisqu'un restaurateur a été mis en demeure et l'arrêté préfectoral a été pris dans la foulée. Ce qui devrait provoquer la colère des professionnels de la rue Mercière qui opposaient aux services de l'Etat un besoin de satisfaire dans de bonnes conditions la demande galopante de la population de retrouver les joies d'un verre entre amis.

38 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
citoyensimplement le 20/02/2021 à 15:15

Des gens sont autant en manque d'alcool pour en consommer aussi proche des uns des autres sans masques, ne faisant même pas attention aux passants masqués.... place bellecour plus de place, comme s'il fallait leur trouver des excuses pour des comportement idiot, si malheureux de nos privations de liberté, l'alcool ne vas pas arranger leurs mentalités/ idées noir.

Signaler Répondre

avatar
ziech 5 le 19/02/2021 à 09:56
kikou a écrit le 18/02/2021 à 17h56

et oui, nous revenons à l'artisanat, tout dans le poignet dans les grands moments de solitude. L'autosatisfaction cela va un moment, mais je ne suis pas égoïste je me prête entièrement à d'autres mains que les miennes.

Les clubs libertins restent ouverts , pour les politiques ? Non ? Aller se détendre en calmant ses pulsions , comme au club des Chandelles , à Paris , ça doit sûrement être possible , en loucedé ?
Ou alors , de faire venir des " dames de joie " pour certains friqués , dans des salons obscures des ministères ; ça doit être faisable , non ? Les interdits , c'est pour les cerfs qui banquent tout ce système .....
Les décideurs de restrictions de libertés sont souvent les mêmes qui se permettent des passes droit , derrière les rideaux des grandes fenêtres des ministères ou autres endroits ....
Cf : un sénateur du Texas , aux USA , s'est autorisé une escapade à Cancun , Mexique , pour aller se réchauffer au soleil du Mexique , alors que l 'état du Texas est congelé de froid intense , avec des gens , manquant d'eau , électricité et tremblant de froid chez eux !!!! Belle " solidarité " envers les électeurs !
En France , ils font idem , mais plus " finement " , en évitant la prise en flag !

Signaler Répondre

avatar
ziech 5 le 19/02/2021 à 09:39
Cathycathy a écrit le 19/02/2021 à 08h23

La docilité des Français me surprendra toujours
Un an de privations de tout nos droits nos libertés
Jusqu'à quand allons nous accepter cela

Et ces magasins fermés dès 18 H ! Ce couvre feu de cinglés , injustifié ; quelle diff entre 18h , 20h ou 21h ?
Le " virus " ne sort qu'après ces horaires définis ?.....Foutage de gueules , bien dressé ce virus ????........

Signaler Répondre

avatar
Cathycathy le 19/02/2021 à 08:23

La docilité des Français me surprendra toujours
Un an de privations de tout nos droits nos libertés
Jusqu'à quand allons nous accepter cela

Signaler Répondre

avatar
kikou le 18/02/2021 à 17:56
Point de vue en prenant du recul a écrit le 18/02/2021 à 09h23

Sans nier la situation sanitaire compliquée... petite parenthèse sur cette difficile période.

Quasi plus de liens sociaux, plus de restaus, cinés, boîte de nuit.
Plus de sortie le soir.
Très difficile de faire des rencontres (et si on le fait, c'est avec la crainte que l'autre soit contaminé).
Plus possible de prendre un verre avec des amis, en ville.
Si vous êtes seul.. bonjour la misère sexuelle...

Une période que le gouvernement va laisser se prolonger encore longtemps. On est privés de la plupart de nos plaisirs, d'une partie de nos libertés, et quasi personne ne se rebiffe.
Etonnant tout de même, une telle docilité (je n'appelle pas du tout à la rébellion, je précise). Le matraquage d'infos hyper anxiogènes, non-stop depuis un an, a bien fonctionné.
Et que dire des nombreuses personnes qui, en plus, se retrouvent dans la précarité...

et oui, nous revenons à l'artisanat, tout dans le poignet dans les grands moments de solitude. L'autosatisfaction cela va un moment, mais je ne suis pas égoïste je me prête entièrement à d'autres mains que les miennes.

Signaler Répondre

avatar
Malika le 18/02/2021 à 17:31
Aboukam a écrit le 17/02/2021 à 18h34

L'alcool est un fléau de notre société

Bonjour Aboukam, tout est fléau lorsque c’est excessif, le sucre, le gras, boire trop d’eau ou se que l’on nomme hyponatrémie entraîne l’infiltration d’eau dans toutes les parties du corps, y compris dans le cerveau, par un phénomène qui s’appelle l’osmose. La pression qui s’exerce alors sur le cerveau, emprisonné dans la boîte crânienne, entraîne des conséquences neurologiques graves ! Comme quoi.... un verre de vin ou une coupe de champagne c’est sympa, convivial et ça ne fait de mal à personne ! Que des jeunes ou moins jeunes aient besoin ou envie de se retrouver est normal l’Homme est un animal social il a besoin de retrouver ses congénères.... en ce qui concerne la diffusion du virus ce n’est pas le pire.... ils sont dehors, par contre bus train espace clos représentent bien plus de risques, sans protocole strict, Faire porter la responsabilité du virus qui galopent et qui mute sur les gens rue mercière est une façon de faire oublier la gestion désastreuse de cette pandémie dès le départ, l’état tente de s’exonérer de sa responsabilité en jetant un os à ronger aux « sans dents » pendant qu’ils s’entre-déchirent entre eux ils ne réfléchissent pas et surtout c’est plus facile de dénoncer son voisin que de dénoncer l’incompétence !

Signaler Répondre

avatar
lyonnais de lyon le 18/02/2021 à 16:17
KontrECOLO a écrit le 18/02/2021 à 11h37

On tolère la vente à emporter, et bien sur des abus arrivent.
Si j'habitais dans cette rue, je lacherai des boules puantes pour disperser ces irresponsables , c'est à cause d'eux que les chiffres COVID ne baissent pas vraiment.
Ils devraient respecter les soignants et tous les restaurateurs qui n'en finissent pas de faire des efforts.

toi tu es un vrai FAUX- NEZ

Signaler Répondre

avatar
KontrECOLO le 18/02/2021 à 11:37

On tolère la vente à emporter, et bien sur des abus arrivent.
Si j'habitais dans cette rue, je lacherai des boules puantes pour disperser ces irresponsables , c'est à cause d'eux que les chiffres COVID ne baissent pas vraiment.
Ils devraient respecter les soignants et tous les restaurateurs qui n'en finissent pas de faire des efforts.

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 18/02/2021 à 10:14
Terminator a écrit le 17/02/2021 à 20h14

L alcool est un fléau ? Soit .... Donc que faire...
Très simple. Le supprimer mais voilà que vont penser les fabricants et les distributeurs ?
Et puis rendez vous compte...... plus de champagne pour la haute societe......

Ce sont les friqués qui consomment le plus d'alcool : donc , si vous supprimez l 'alcool , vous coulez la filière viticulteurs , transports routiers , des millions d'emplois supprimés , directement et indirectement : et ça , pour les élections , les effets secondaires sont ........Nocifs .......

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 18/02/2021 à 10:10
kikou a écrit le 17/02/2021 à 21h17

le préfet a pondu un arrêté interdisant l consommation d'alcool dans la presqu'île .... rien ne vous empêche de vous regroupez sous les fenêtres de la préfecture avec votre kil, votre pot, votre canette ......

Pendant ce temps , le préfet mange du homard , et boit du champagne dans les salons de la prèf ?
Avec de grandes réunions , en catimini ?
C'est le fameux : je vous prive , mais , je ne me prive pas !........

Signaler Répondre

avatar
Bouli... le 18/02/2021 à 09:46

On peut bien boire du coca avec son tagine.

Signaler Répondre

avatar
Billou. le 18/02/2021 à 09:42
Aboukam a écrit le 17/02/2021 à 18h34

L'alcool est un fléau de notre société

Rien de meilleur qu'un bon cote du Rhône avec un jésus de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Billou le 18/02/2021 à 09:31
Aboukam a écrit le 17/02/2021 à 18h34

L'alcool est un fléau de notre société

Rien de meilleur qu'un verre de Cotes du Rhône avec un bon saucisson.

Signaler Répondre

avatar
Kovid le 18/02/2021 à 09:29

Faute d'avoir été combattu intelligemment en Europe et USA cette pandémie mourra toute seule cet été. Les quelques cas postérieurs seront soignés comme toutes les autres pathologies.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 18/02/2021 à 09:29
Comment se tirer dix balles dans le pied a écrit le 18/02/2021 à 01h34

Nos chères têtes blondes qui jurent leurs grands dieux qu’on peut rouvrir les facs sans problème tellement ils suivent les consignes à la lettre !
Et puis c’est vrai que quand tu galères à mort, que t’es carrément dans la misère, hop go te payer 2 ou3 bières rue Mercière et ça va mieux !

Dans un bar, personne n'oblige a boire de l'alcool, en revanche, de nombreux jeunes aiment se retrouver attablés dans un bar pour bavarder tranquillement devant un café, un jus de fruit...... entre copains et copines ou en couple mixte, hétéro ou homo. Nous sommes un petit groupe de jeunes qui ne buvons pas d'alcool, sport oblige du moins c'est notre devise, jamais un patron de bar nous a rejeté, un diabolo coûte aussi cher qu'un demi, et plus cher qu'un verre de vin.

Signaler Répondre

avatar
A la votre citoyen le 18/02/2021 à 09:28

MDR !Pourquoi uniquement le samedi ? Si les forces de l'ordre patrouillaient un peu plus,à pieds, elles verraient l'envers du décor la semaine !COM quant tu nous tient

Signaler Répondre

avatar
Point de vue en prenant du recul le 18/02/2021 à 09:23

Sans nier la situation sanitaire compliquée... petite parenthèse sur cette difficile période.

Quasi plus de liens sociaux, plus de restaus, cinés, boîte de nuit.
Plus de sortie le soir.
Très difficile de faire des rencontres (et si on le fait, c'est avec la crainte que l'autre soit contaminé).
Plus possible de prendre un verre avec des amis, en ville.
Si vous êtes seul.. bonjour la misère sexuelle...

Une période que le gouvernement va laisser se prolonger encore longtemps. On est privés de la plupart de nos plaisirs, d'une partie de nos libertés, et quasi personne ne se rebiffe.
Etonnant tout de même, une telle docilité (je n'appelle pas du tout à la rébellion, je précise). Le matraquage d'infos hyper anxiogènes, non-stop depuis un an, a bien fonctionné.
Et que dire des nombreuses personnes qui, en plus, se retrouvent dans la précarité...

Signaler Répondre

avatar
freepapi le 18/02/2021 à 09:17
Aboukam a écrit le 17/02/2021 à 19h47

Faux
QUELQUES CONSÉQUENCES IMMÉDIATES DE LA CONSOMMATION D’ALCOOL

Après quelques verres, le buveur peut ressentir de nombreux effets : il se sent plus calme, il devient très loquace, la gêne disparaît, il se sent un peu étourdit. Plus il boit, plus les effets augmentent et peuvent devenir indésirables : l’étourdissement se transforme en mal de tête, le calme en nausée et la parole en balbutiement…

Rythme cardiaque et pression sanguine:En petite quantité, l’alcool accroît le rythme cardiaque et la pression, mais les diminue lorsque consommé de façon excessive.
Reins: Lors de la consommation d’alcool, on doit uriner beaucoup plus souvent.
Estomac: Les parois de l’estomac peuvent subir une inflammation ou des hémorragies et le buveur souffre souvent de nausée.
Peau: Même si la peau se réchauffe, le corps perd de sa chaleur.

L’alcool altère la plupart des fonctions cérébrales, ce qui réduit temporairement l’aptitude à réfléchir, voir, agir. Il affecte plusieurs aspects qui sont nécessaires à la «survie» d’une personne:

Jugement: L’alcool, même consommé en petite quantité, réduit l’aptitude à penser et à prendre des décisions.
Réaction: Plus on boit, plus le temps de réaction augmente (les réflexes diminuent).
Coordination: L’alcool affecte la coordination physique et empêche de bien coordonner les mouvements.

Parfois...souvent même, on boit pour oublier tout ceux qui nous font caquer....avec les contraintes deleur religion à deux balles ! Jusqu'au jour où il n'y aura plus rien à boire, et alors là.......

Signaler Répondre

avatar
Destin le 18/02/2021 à 07:44
Toner mecanic a écrit le 17/02/2021 à 19h04

Heureusement que les rodéos place bellecour ne sont pas interdits!

pas d'arrêté pour les dealers en plein jour dans le 7ème dénoncé par un conseiller régional !
Difficile à verbaliser ou la trouille de l'autorité envers la ra kai les pauvres ne pas les traumatiser.

Signaler Répondre

avatar
Comment se tirer dix balles dans le pied le 18/02/2021 à 01:34

Nos chères têtes blondes qui jurent leurs grands dieux qu’on peut rouvrir les facs sans problème tellement ils suivent les consignes à la lettre !
Et puis c’est vrai que quand tu galères à mort, que t’es carrément dans la misère, hop go te payer 2 ou3 bières rue Mercière et ça va mieux !

Signaler Répondre

avatar
Sam38 le 18/02/2021 à 01:17

A la tienne remon

Signaler Répondre

avatar
Gloutonducul le 17/02/2021 à 23:58
Aboukam a écrit le 17/02/2021 à 18h34

L'alcool est un fléau de notre société

Le pire, c'est l'alcool de quinoa.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 17/02/2021 à 21:17
Kristoche a écrit le 17/02/2021 à 21h08

Faite pas cher, on a plus rien bordel !!! Alors oui on a besoin de ce genre de moment !

le préfet a pondu un arrêté interdisant l consommation d'alcool dans la presqu'île .... rien ne vous empêche de vous regroupez sous les fenêtres de la préfecture avec votre kil, votre pot, votre canette ......

Signaler Répondre

avatar
Kristoche le 17/02/2021 à 21:08

Faite pas cher, on a plus rien bordel !!! Alors oui on a besoin de ce genre de moment !

Signaler Répondre

avatar
kikou le 17/02/2021 à 20:56
Zig a écrit le 17/02/2021 à 20h25

On dirait un discours d'une personne obtue, qui répète sagement sa leçon, qui n'a jamais bu d'alcool, et qui ne sait pas relativiser.

On parle de boire un verre ou deux entre amis, pas de se "bourrer la figure".

Tu veux bien nous faire le même discours avec le haschich STP ?

pas un discours de lui rassurez vous ZIG .... c'est un texte copié sur le net . Avez vous vu Mr ABOUKAM écrire aussi longuement ?

Signaler Répondre

avatar
kikou le 17/02/2021 à 20:47

De tout temps la consommation d'alcool sur la voie publique est interdite, seulement il n'y a aucun texte de loi qui l'interdit. Ces interdictions ne sont issues que par arrêtés municipaux ou préfectoraux.En revanche l'ivresse manifeste sur la voie publique est interdite. Il n'existe pas de taux d'alcoolémie dans l'ivresse publique , il est laissé à l'appréciation des forces de l'ordre.

Signaler Répondre

avatar
Mellow le 17/02/2021 à 20:37

Et sur les berges du Rhône on en parle, pas d'arrêté prévu pour la non consommation d'alcool à cet endroit. Parce que déjà ce mercredi soir 18h c'était apéro géant, avec aucune distanciation et respect du couvre-feu.
Ce n'est pas comme si ça n'était jamais arrivé à cet endroit en été et l'automne dernier.
Y'a pas à dire, ce préfet est d'une nullité sans nom !!

Signaler Répondre

avatar
Faux le 17/02/2021 à 20:29
Eddy 69 a écrit le 17/02/2021 à 19h44

Faut arrêter de faire chi.. les gens.
Entre les délateurs et les tocards qui veulent tout diriger, c'est bon...
Seul le peuple est légitime.

Le peuple !!! Qui fait tout et n'importe quoi et qui ensuite vient pleurer pour que l'état répare les dégâts .... Respecter les règles un minimum c'est trop demander au "peuple" ?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 17/02/2021 à 20:25
Aboukam a écrit le 17/02/2021 à 19h47

Faux
QUELQUES CONSÉQUENCES IMMÉDIATES DE LA CONSOMMATION D’ALCOOL

Après quelques verres, le buveur peut ressentir de nombreux effets : il se sent plus calme, il devient très loquace, la gêne disparaît, il se sent un peu étourdit. Plus il boit, plus les effets augmentent et peuvent devenir indésirables : l’étourdissement se transforme en mal de tête, le calme en nausée et la parole en balbutiement…

Rythme cardiaque et pression sanguine:En petite quantité, l’alcool accroît le rythme cardiaque et la pression, mais les diminue lorsque consommé de façon excessive.
Reins: Lors de la consommation d’alcool, on doit uriner beaucoup plus souvent.
Estomac: Les parois de l’estomac peuvent subir une inflammation ou des hémorragies et le buveur souffre souvent de nausée.
Peau: Même si la peau se réchauffe, le corps perd de sa chaleur.

L’alcool altère la plupart des fonctions cérébrales, ce qui réduit temporairement l’aptitude à réfléchir, voir, agir. Il affecte plusieurs aspects qui sont nécessaires à la «survie» d’une personne:

Jugement: L’alcool, même consommé en petite quantité, réduit l’aptitude à penser et à prendre des décisions.
Réaction: Plus on boit, plus le temps de réaction augmente (les réflexes diminuent).
Coordination: L’alcool affecte la coordination physique et empêche de bien coordonner les mouvements.

On dirait un discours d'une personne obtue, qui répète sagement sa leçon, qui n'a jamais bu d'alcool, et qui ne sait pas relativiser.

On parle de boire un verre ou deux entre amis, pas de se "bourrer la figure".

Tu veux bien nous faire le même discours avec le haschich STP ?

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 17/02/2021 à 20:14

L alcool est un fléau ? Soit .... Donc que faire...
Très simple. Le supprimer mais voilà que vont penser les fabricants et les distributeurs ?
Et puis rendez vous compte...... plus de champagne pour la haute societe......

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 17/02/2021 à 19:47
GBW a écrit le 17/02/2021 à 18h52

C'est l'abus d'alcool qui est un fléau, pas l'alcool en lui même...

Faux
QUELQUES CONSÉQUENCES IMMÉDIATES DE LA CONSOMMATION D’ALCOOL

Après quelques verres, le buveur peut ressentir de nombreux effets : il se sent plus calme, il devient très loquace, la gêne disparaît, il se sent un peu étourdit. Plus il boit, plus les effets augmentent et peuvent devenir indésirables : l’étourdissement se transforme en mal de tête, le calme en nausée et la parole en balbutiement…

Rythme cardiaque et pression sanguine:En petite quantité, l’alcool accroît le rythme cardiaque et la pression, mais les diminue lorsque consommé de façon excessive.
Reins: Lors de la consommation d’alcool, on doit uriner beaucoup plus souvent.
Estomac: Les parois de l’estomac peuvent subir une inflammation ou des hémorragies et le buveur souffre souvent de nausée.
Peau: Même si la peau se réchauffe, le corps perd de sa chaleur.

L’alcool altère la plupart des fonctions cérébrales, ce qui réduit temporairement l’aptitude à réfléchir, voir, agir. Il affecte plusieurs aspects qui sont nécessaires à la «survie» d’une personne:

Jugement: L’alcool, même consommé en petite quantité, réduit l’aptitude à penser et à prendre des décisions.
Réaction: Plus on boit, plus le temps de réaction augmente (les réflexes diminuent).
Coordination: L’alcool affecte la coordination physique et empêche de bien coordonner les mouvements.

Signaler Répondre

avatar
Eddy 69 le 17/02/2021 à 19:44

Faut arrêter de faire chi.. les gens.
Entre les délateurs et les tocards qui veulent tout diriger, c'est bon...
Seul le peuple est légitime.

Signaler Répondre

avatar
Mouais le 17/02/2021 à 19:19
Toner mecanic a écrit le 17/02/2021 à 19h04

Heureusement que les rodéos place bellecour ne sont pas interdits!

Beaucoup plus difficile de verbaliser ..... Il ne faudrait pas que les rak aïe se sentent persécutés !!!!

Signaler Répondre

avatar
Toner mecanic le 17/02/2021 à 19:04

Heureusement que les rodéos place bellecour ne sont pas interdits!

Signaler Répondre

avatar
Mouais le 17/02/2021 à 18:57

Et les bars qui ouvrent clandestinement on en parle ? J'en ai un en face de chez moi qui fait salle comble lors des soirs de match, ds le 8e, mais rideau de fer bien baissé. .... Les gens entrent par derrière. ... Alors la distanciation et le port du masque rien à cirer, surtout quand on voit de quelle clientèle il s'agit ! Au moins rue Mercière c'est en extérieur.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 17/02/2021 à 18:53
Aboukam a écrit le 17/02/2021 à 18h34

L'alcool est un fléau de notre société

l'alcool tue lentement. ...mais je m'en moque je ne suis pas pressé

Signaler Répondre

avatar
GBW le 17/02/2021 à 18:52
Aboukam a écrit le 17/02/2021 à 18h34

L'alcool est un fléau de notre société

C'est l'abus d'alcool qui est un fléau, pas l'alcool en lui même...

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 17/02/2021 à 18:34

L'alcool est un fléau de notre société

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.