Les salariés d'ABB vont encore devoir patienter

Direction et élus du comité d'entreprise du groupe d'ingénierie se sont retrouvés lundi après-midi au tribunal de grande instance de Lyon devant un juge des référés. L'intersyndicale avait assigné ABB en référé pour demander des documents supplémentaires sur le volet économique du plan social du groupe helvético-suédois, prévoyant la suppression de 540 emplois en France dont 150 dans la région. Les syndicats ont annoncé que la décision avait été mise en délibéré au 14 septembre.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.